Prise en charge

Le Jeu des "3 Figures"

Une formation pour prévenir la violence à l'école, renforcer l'empathie, privilégier le recours à l'adulte et se détourner des chemins qui mènent au radicalisme.
Il est encore temps de vous inscrire à la prochaine session des 12 janvier et 12 avril 2016.
Infos et inscription ici.

[Livre] L'attention à l'autre

Dans ce Temps d'arrêt, Denis Mellier, psychologue clinicien,  ouvre les questions liées à l’attention à l’autre, à l’écoute de la souffrance en les mettant en lien avec la réalité du travail d’équipe et une nouvelle conception de la vie psychique.
L’attention à l’autre repose sur une position éthique, le développement d’un accueil, d’une réceptivité ou hospitalité particulières à l’autre et à soi. Comment apporter une aide sans attendre de retour ? Comment ne pas se laisser envahir ou manipuler par l’autre ? Comment ne pas passer à côté de souffrances peu visibles ?

Numéro de collection: 
103

[Livre] Prendre soin du bébé placé

Aider un enfant à grandir au sein d’une autre famille ou en institution doit se penser dans la continuité de son histoire, en prenant en compte les difficultés et les souffrances et en organisant les soins et conditions nécessaires à son développement. Partant d’un besoin de continuité et de cohérence de soins, cet ouvrage apporte des pistes de réflexion aux professionnels engagés auprès des bébés négligés ou traumatisés. [Auteur: Geneviève Bruwier]

Numéro de collection: 
93

[Livre] La violence des jeunes : punir ou éduquer ?

Ce livre est disponible en librairie.
Véronique le Goaziou, sociologue, analyse la violence des jeunes délinquants ou violents incarnés par les figures du «  jeune de quartier  » ou du «  jeune radicalisé  ». La pénalisation n’est pas l’unique solution, en dépit du recours croissant à la justice observé ces derniers temps. Il faut aussi compter sur les adultes, les familles, les parents et redire la force et l’efficacité de la pratique éducative et de la prévention.

Numéro de collection: 
89

[Livre] TDAH Trouble Déficitaire de l'Attention, avec ou sans Hyperactivité

  • TDAH, hyperactivité, troubles de l’attention, agitation... Ces troubles sont au coeur des préoccupations des parents, des professionnels de l’éducation et de la santé face aux souffrances de l’enfant.

Maladie à médiquer pour les uns, symptômes à comprendre pour les autres...
Comment s’y retrouver aujourd’hui ? Les médicaments, sont-ils prescrits à bon escient ? Quelles pistes de prises en charge tiendront compte de manière globale de la réalité de l’enfant et de sa famille ?

Ce livre (64 pages) est adressé à toutes les structures de la petite enfance et de l'aide à la jeunesse et disponible gratuitement pour tous, en téléchargement (PDF et Epub)

Numéro de collection: 
84

[Livre] Développement et troubles de l’enfant 0-12 mois

La première année de la vie est une période très importante au cours de laquelle les bases de l’identité et de la sécurité intérieure de chacun se construisent dans le lien à [...]

Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France et reste disponible grtauitement en téléchargement (version  pdf et epub). 

Numéro de collection: 
70

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Observer des signes qui nous inquiètent chez un enfant, être confronté à une situaiton de maltraitance, de négligence ... sont autant de questions ouvertes dans ce Temps d'arrêt. La première partie, sous la plume de Marc Gérard, pédopsychiatre, trace les contours et la diversité des formes de maltraitance ; la seconde partie aborde une multitude de questions telles qu'elles se présentent concrètement aux professionnels dans leur position de nursing, d'éducation ou d'aide. 
Ce Temps d'arrêt hors-série de 120 pages est disponible sur simple demande ou téléchargeable en format pdf . Il est également envoyé mi-septembre dans les Hautes Ecoles, Universités et Cours de Promotion sociale. 
Numéro de collection: 
31

Que faire lorsque je suspecte une maltraitance ?

« Maxime a l’air insensible aux stimulations, c’est comme s’il n’habitait pas son corps » ; « Fabien frappe tout le temps ses camarades » ; « Brice sent mauvais et porte toujours des vêtements trop petits pour lui »… Il nous arrive à tous de nous interroger par rapport à un enfant, et plus encore s’il se confie. Que faire alors ? Première règle : ne pas rester seul (...)

Cet enfant est-il hyperactif ?

L’hyperactivité de l’enfant existe-t-elle vraiment en tant qu’entité clinique spécifique ou n’est-elle qu’une construction sommairement échafaudée pour excuser la prescription de Rilatine à des enfants dont le comportement perturbateur dérange l’adulte ? Cette question est posée par un nombre croissant de professionnels. La Rilatine est une amphétamine excitant (...)

Secouer un bébé peut être très dangereux

Quelle que soit sa demande, les pleurs sont le moyen privilégié d'expression du bébé. Cependant, ces pleurs présents de manière quasi permanente dans le quotidien d'une famille peuvent réellement envahir l'espace nécessaire à chacun. Parfois la tension déborde et s'exprime vis-à-vis du bébé pleureur que l'on prend et que l'on secoue. [...]

Texte à paraître dans "Points de repère pour prévenir la maltraitance", octobre 2016

Cet enfant a l’air négligé : qu’en penser ?

La négligence est un syndrome actuellement bien identifié dans le registre de la maltraitance. Elle se révèle par la carence de soins, un manque d’attention aux besoins de l’enfant, un défaut d’empathie des parents. La négligence touche en général tous les aspects de la vie du petit, tous ses besoins primaires (manger, boire, dormir, être stimulé, être aimé…). Souvent, elle se déploie sur plusieurs générations ; les parents ont eux-mêmes connu des carences qui les rendent moins adéquats dans leurs rôles parentaux.

Un texte paru dans "Points de repère pour prévenir la maltraitance", Temps d'arrêt, Yapaka - septembre 2014

La permanence des équipes éducatives aide à se construire

En plus de la satisfaction de ses besoins corporels, la sécurité de base nécessaire à chaque enfant passe par le fait que quelqu’un qui le connaît bien pense avec lui et tient réellement compte de ce qu’il fait et exprime, pendant l’absence de ses parents. Sans quoi, le risque, présent dans toute institution, est de « lâcher » psychiquement l’enfant. Car il importe de donner l’occasion à l’enfant de « faire l’expérience de soi-même dans la continuité d’être » (Winnicot)...

Faut-il châtier les parents qui donnent une fessée ?

Actuellement, dans nos sociétés occidentales, tout le monde est d’accord pour considérer que les châtiments corporels ne sont pas une bonne solution pour aider un enfant à grandir. Dans le cadre des débats actuels sur la légifération de la "fessée" dictée pour le Conseil de l'Europe, rappelons qu'en Belgique la loi interdit déjà le recours à la violence ainsi que les coups et blessures. De plus, la circonstance est aggravante quand il s’agit de violence à l’égard des mineurs. Il n’y a donc pas lieu de rajouter une législation ; trop de loi nuit à la loi.

Pour quelles raisons un enfant ne parle-t-il pas des maltraitances qu’il subit ?

Au moment où un cas de maltraitance est avéré pour un enfant en âge de parler, la question se pose souvent de savoir pour quelles raisons celui-ci a gardé le silence et ne s’est pas confié, par exemple, à un professionnel qui l’entoure. La  question que nous allons nous poser ici  est « pourquoi cet enfant n’a-t-il pas parlé ?» plutôt que « qu’aurais-je dû faire pour qu’il parle ? ».

[Vidéo] Comment accompagner des parents en situation de grande précarité?

Daniel Coum, psychologue, interroge la manière dont les professionnels accompagnent les parents en détresse sociale, familiale, culturelle... Une difficulté essentielle dans l'accompagnement de ces parents réside  dans le sevrage de leur enfant. En effet, un parent, en manque de tout, recherche parfois un appui dans la présence de son enfant pour donner un sens à son existence. (03:03)

[Audio] Précarité familiale, isolement maternel et politiques de soutien à la parentalité : paradoxes et perspectives

Un exposé de Gérard Neyrand, sociologue, psychologue et professeur à l’Université de Toulouse, à l'occasion du colloque « Atouts parents », organisé le 30 janvier 2018, par le Groupe Santé Josaphat et de la FLCPF En collaboration avec Praxis, Le méridien SSM , La Gerbe SSM , A.N.A.I.S. SSM , O.N.E. et La Maison Rue Verte.

"Vous avez peur d’aller voir un psy ? Prenez rendez-vous avec son collègue robot"

[Billet invité] Par Françoise Guillaume

" Vous avez peur de prendre rendez-vous chez un psy ? Allez voir Woebot, un robot conversationnel développé à l’Université de Stanford. Woebot est un descendant de la première intelligence artificielle, Eliza. Mais contrairement à sa vénérable grand-mère, il  ne se contente pas de faire quelques  reformulations. Woebot est capable de se présenter, de poser des questions, de faire quelques blagues et surtout d’idenfier des patterns.

Ça commence aujourd'hui

Documentaire

Fils de mineur, Daniel Lefebvre est directeur d'une école maternelle à Hernaing, près de Valenciennes. Il exerce son métier avec passion dans une région qui fut riche et qui maintenant est rongée par le chômage. Un soir, Mme Henry vient chercher très tard sa fille Laëtitia. En voulant l'embrasser, elle s'écroule ivre morte. Prise de honte, elle s'enfuit abandonnant sa fille et son bébé.

Comment le travail du service a-t-il évolué dans la prise en charge des enfants et de leur famille ?

Comment travailler le lien familial pendant le placement?

La question était au centre de la réflexion menée par l’équipe du SAAE La Ruche à l’occasion du 30è anniversaire du service en octobre 2016. Service d’accueil et d’aide éducative, La Ruche accueille dans une grande maison de village à Bertogne des enfants et des jeunes de 0 à 18 ans, avec pour mission l’hébergement, le suivi en logement autonome pour les plus de 16 ans et les projets de réinsertion familiale.

[Revue de Presse] "Le TDAH n'est pas une maladie"

Le Guardian se fait l'écho des propos d'un des plus célèbres spécialistes en neurosciences, le Dr Perry (Houston ChildTrauma Academy), qui s’interroge sur l’existence même du TDAH ou trouble de l’attention avec hyperactivité. Selon lui, il serait plus pertinent de considérer le TDAH comme un ensemble de symptômes, plutôt que comme un trouble à part entière.

Quel sort réserver aux agresseurs sexuels ?

par Vincent Magos À l’heure où l’agresseur sexuel revient sur le devant de la scène, des voix discordantes s’élèvent pour s’interroger sur le sort à lui réserver, ou pour proposer des solutions radicales — quelquefois hautement toxiques pour la démocratie. D’emblée, nous rappellerons que le risque zéro n’existe pas et, qu'à moins de mettre un policier derrière chaque citoyen, des agresseurs sexuels potentiels resteront en liberté. Il faut également rappeler qu’éduquer les enfants dans un climat de méfiance, en insistant sur le fait qu’aucun adulte n’est réputé fiable, est tout aussi toxique...

Partager