Rôle des professionnels de l'enfance

Le Jeu des "3 Figures"

Une formation pour prévenir la violence à l'école, renforcer l'empathie, privilégier le recours à l'adulte et se détourner des chemins qui mènent au radicalisme.
Il est encore temps de vous inscrire à la prochaine session des 12 janvier et 12 avril 2016.
Infos et inscription ici.

[Livre] Jeunes et radicalisations

De tout temps, la jeunesse en quête de sens s’inscrit dans une métamorphose identitaire. Aujourd’hui, en rupture de perspectives et de références puissantes pour se sentir exister, des jeunes hommes et femmes sont  touchés par l’islamisme radical. Ce texte de David Le Breton, sociologue, propose une lecture de la radicalisation au travers de grandes figures anthropologiques : l'ordalie, le sacrifice, la disparition de soi...

Numéro de collection: 
104

[Livre] Les risques d'une éducation sans peine

L’école est en difficulté. En témoignent au quotidien, accrocs et dérapages d’être ensemble : harcèlement, phobie scolaire, violence « gratuite », affaiblissement de la légitimité des adultes…
A l’heure où le lien social est façonné par le diktat de la liberté individuelle au détriment du collectif, le processus desocialisation s’en trouve affaibli.
Désormais, l’école est devenue le lieu où s’affrontent deux forces contradictoires : l’individualité de l’enfant maintenu dans sa toute-puissance première et l’exigence de la vie scolaire irréductiblement référée au fonctionnement du collectif.
Cette opposition n’est pas nouvelle. Mais, l’auteur indique en quoi l’état des forces en présence s’est modifié au détriment de l’éducation et donc du développement même de l’enfant et de l’adolescent. 

Numéro de collection: 
91

[Livre] Prendre soin du bébé placé

Aider un enfant à grandir au sein d’une autre famille ou en institution doit se penser dans la continuité de son histoire, en prenant en compte les difficultés et les souffrances et en organisant les soins et conditions nécessaires à son développement. Partant d’un besoin de continuité et de cohérence de soins, cet ouvrage apporte des pistes de réflexion aux professionnels engagés auprès des bébés négligés ou traumatisés. [Auteur: Geneviève Bruwier]

Numéro de collection: 
93

[Livre] La violence des jeunes : punir ou éduquer ?

Ce livre est disponible en librairie.
Véronique le Goaziou, sociologue, analyse la violence des jeunes délinquants ou violents incarnés par les figures du «  jeune de quartier  » ou du «  jeune radicalisé  ». La pénalisation n’est pas l’unique solution, en dépit du recours croissant à la justice observé ces derniers temps. Il faut aussi compter sur les adultes, les familles, les parents et redire la force et l’efficacité de la pratique éducative et de la prévention.

Numéro de collection: 
89

[Livre] Développement et troubles de l’enfant 0-12 mois

La première année de la vie est une période très importante au cours de laquelle les bases de l’identité et de la sécurité intérieure de chacun se construisent dans le lien à [...]

Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France et reste disponible grtauitement en téléchargement (version  pdf et epub). 

Numéro de collection: 
70

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Observer des signes qui nous inquiètent chez un enfant, être confronté à une situaiton de maltraitance, de négligence ... sont autant de questions ouvertes dans ce Temps d'arrêt. La première partie, sous la plume de Marc Gérard, pédopsychiatre, trace les contours et la diversité des formes de maltraitance ; la seconde partie aborde une multitude de questions telles qu'elles se présentent concrètement aux professionnels dans leur position de nursing, d'éducation ou d'aide. 
Ce Temps d'arrêt hors-série de 120 pages est disponible sur simple demande ou téléchargeable en format pdf . Il est également envoyé mi-septembre dans les Hautes Ecoles, Universités et Cours de Promotion sociale. 
Numéro de collection: 
31

[Livre] Grandir en situation transculturelle

Dès à présent disponible en librairie, en Belgique et en France. Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).
Mieux comprendre les enfants de migrants, les enfants de couples mixtes, les enfants adoptés dans un autre pays que celui de leurs parents et d'une manière générale tous ceux qui ont traversé plusieurs langues ou plusieurs mondes. Mieux comprendre aussi comment devenir parents en exil. Sont proposés des éléments théoriques, éducatifs et cliniques pour que la diversité de nos sociétés soit une chance et non un obstacle. Ces enfants doivent apprendre à transformer leur vulnérabilité transculturelle en véritable métissage créatif et moderne aussi bien à l'école, à l'hôpital que dans la société.

Numéro de collection: 
41

Comment comprendre qu’une mère puisse tuer ses propres enfants ?

Au cours de la grossesse, la plupart des femmes entrent peu à peu dans un état tout à fait particulier qui va leur permettre d’entrer en relation avec leur bébé. Cet état, que l’on nomme préoccupation maternelle primaire et qui se prolonge après la naissance, est la proximité qui permet à la mère de comprendre son enfant bien que celui-ci ne parle pas. Ainsi, la maman décode pleurs et babillages et apporte à l’enfant les soins nécessaires à ses besoins.

Les professionnels peuvent-ils encore toucher les enfants ?

Que la question soit posée donne à penser beaucoup et longtemps à la fois sur le propre de la position des enfants à notre époque et sur les multiples professions « spécialisées », actuelles qui s’associent aux enfants ! Leur est-il possible de grandir sans être touchés lorsque cela leur est nécessaire tant au niveau des apprentissages moteurs que des apprentissages psychologiques propres à des sujets en devenir ?

Un texte paru dans le livre Temps d'arrêt "Points de repère pour prévenir la maltraitance", mars 2013

Troubles de l'apprentissage : les dangers du (sur-) diagnostic

Au cours de ces 50 dernières années, la société a globalement évolué vers une individualisation et un estompement des repères. Dans ce cadre, les attentes vis-à-vis de l’école ont fortement évolué : l’institution-école, socialement structurante, était porteuse d’espoir, a priori bonne pour tous et considérée comme principal moteur de l’ascenseur social. Mais, actuellement, les institutions ne sont plus valorisées et, de son côté,  l’école n’a pas répondu à toutes les attentes. Dans le même temps,  l’impératif social de réussite scolaire n’a pas décrû, que du contraire.

Comment comprendre mon émotion face à ce parent, à cet enfant ?

Les expériences de notre enfance poursuivent leur effet à l’âge adulte au point d’imprimer leur marque sur certains de nos choix ou de nous amener à rejouer de vieux scénarios avec notre conjoint, notre patron, nos amis, les personnes avec qui nous travaillons. Ce mécanisme s’appelle le transfert car inconsciemment nous transférons des sentiments, des modes de relation sur une personne autre que le destinataire initial. [...]

Quand on demande aux professionnels de prendre position dans un conflit familial

Il arrive de plus en plus souvent qu’un parent demande que l’école (mais aussi la crèche, la garderie,…) fournisse une attestation actant de l’attitude de l’autre parent. Ces demandes sont souvent adressées à des personnes de première ligne (puéricultrice, enseignant) qui ne savent pas toujours que dire. En fait, la réponse doit venir de l’institution, du cadre clair qu’elle met en place, cadre sur lequel peut s’appuyer la personne qui en porte la parole.

Les demandes des parents et l'institution éducative

Il arrive que le dialogue entre le professionnel et le parent s’enfonce dans l’impasse : le premier se prévaut de sa compétence professionnelle, le deuxième de la connaissance de son enfant. Pour contourner cet écueil, le travail professionnel en  équipe construira la dimension collective pour mettre en place un cadre commun, à expliquer régulièrement aux parents.

Un texte qui paraîtra dans l'édition 2014 de "Points de repère pour prévenir la maltraitance".

[Vidéo] Migrant « sans papier », une nouvelle clinique ?

Christine Davoudian (02:25), médecin, explique en quoi la migration d'hier et d'aujourd'hui diffèrent sur de nombreux points, ce qui va donc nécessiter que les professionnels changent de paradigme dans leur clinique. 

Actuellement, la migration est une migration de rupture, forcée. Les gens arrivent suite à des violences parfois extrêmes, ont un parcours migratoire long et semé de violences. Ils arrivent dans un pays où ils ne reçoivent aucun soutien, aucun contenant communautaire et peu d'espoir quant à l'avenir. 

Clôture du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?"

Un exposé de Myriam Saduis, comédienne, metteure en scène, auteure de Amor mundi, d’après Hannah Arendt,  à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

« L'effritement du secret professionnel et de la sécurité sociale »

Ecoutez en ligne cette conférence de Vanessa De Greef, docteure en droit, lors du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" du 6 mai 17 organisé par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats.

Si vous souhaitez, vous aussi, que votre conférence soit enregistrée et reprise sur notre site, n'hésitez pas à envoyer un mail à yapaka@yapaka.be reprenant le programme de votre conférence, après accord, nous vous enverrons un enregistreur accompagné de son mode d'emploi.    

« Couvrez ce dessein que je ne saurais entendre »

 Une conférence de Gérald Deschietere, psychiatre, responsable des urgences aux Cliniques Saint-Luc, président du Conseil de l’Association des services de psychiatrie et de santé mentale de l’UCL, à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

« Le secret professionnel des travailleurs sociaux : le maillon faible de la chaîne du secret ? »

Une conférence de Jean Spinette, diplômé en Sciences politiques, co-président de la Fédération des CPAS de Bruxelles, président du CPAS de Saint-Gilles, à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

Le secret professionnel en péril

La chambre a voté, ce jeudi 4 mai 2017, la proposition de loi modifiant le cadre du secret professionnel; les travailleurs sociaux de CPAS sont contraints de dénoncer ce qu’ils jugeraient être des « indices sérieux » d’un risque terroriste.

Outre l’imprécision périlleuse de cette notion, ces amendements remettent en question les valeurs de la démocratie, en affectent les droits fondamentaux et affaiblissent la relation de confiance nécessaire pour la lutte contre la pauvreté.  

Code de déontologie des psychologues, une étude importante de Me Thierry Moreau

Le 1er octobre, nous attirions l'attention sur une grave erreur dans le nouveau code de déontologie des psychologues. En effet sa rédaction allait à l’encontre des articles 458 et 458bis du Code pénal et des modalités de travail en Fédération Wallonie-Bruxelles. Nous invitions les psychologues à ne pas tenir compte de cet article, à se référer uniquement au Code pénal et le gouvernement fédéral à remettre le texte en chantier.

Marc Gérard

Marc Gérard est pédopsychiatre. Il a participé en Belgique à la création des équipes multidisciplinaires, spécialisées dès 1980 dans les situations de maltraitance d’enfants.  Depuis, il n’a cessé d’être engagé dans cette clinique, dont il a suivi les évolutions et les avancées. Il a dirigé le centre SOS Enfants de l’Université libre de Bruxelles, au CHU Saint-Pierre.

Sages femmes

Documentaire

Dans un contexte toujours plus médicalisé, un groupe de sages-femmes propose à Genève un accompagnement à la naissance différent.

Pendant 6 mois, le réalisateur Frédéric Choffat a suivi trois sages-femmes et trois couples dans cette aventure.

Classes vertes [Film]

Film de fiction

Jonathan, 7 ans, fait sa valise. Demain il part en classes vertes avec l'école. Mais sa maman nʼa pas envie quʼil parte. Et l'amour d'une maman, c'est bien connu, ça peut faire des ravages…

Un court métrage admirablement réalisé qui pourrait être montré en amorce de discussions en équipe, de formations,...

Profs et élèves sur Facebook

C'est une première aux Etats-Unis: ce 14 juillet 2011, le gouverneur démocrate de l'Etat du Missouri, Jay Nixon, a signé une loi interdisant l'envoi de messages privés sur les réseaux sociaux entre professeurs et élèves mineurs d'écoles publiques.
Comme nous avons eu l'occasion de l'exprimer  l'usage des réseaux sociaux donne à penser et invite à la prudence. Mais on ne peut que regretter cette rage législative qui veut penser à la place du professionnel, ici l'enseignant.

Quel sort réserver aux agresseurs sexuels ?

par Vincent Magos À l’heure où l’agresseur sexuel revient sur le devant de la scène, des voix discordantes s’élèvent pour s’interroger sur le sort à lui réserver, ou pour proposer des solutions radicales — quelquefois hautement toxiques pour la démocratie. D’emblée, nous rappellerons que le risque zéro n’existe pas et, qu'à moins de mettre un policier derrière chaque citoyen, des agresseurs sexuels potentiels resteront en liberté. Il faut également rappeler qu’éduquer les enfants dans un climat de méfiance, en insistant sur le fait qu’aucun adulte n’est réputé fiable, est tout aussi toxique...

Partager