Adolescence

[Livre] Jeunes et radicalisations

De tout temps, la jeunesse en quête de sens s’inscrit dans une métamorphose identitaire. Aujourd’hui, en rupture de perspectives et de références puissantes pour se sentir exister, des jeunes hommes et femmes sont  touchés par l’islamisme radical. Ce texte de David Le Breton, sociologue, propose une lecture de la radicalisation au travers de grandes figures anthropologiques : l'ordalie, le sacrifice, la disparition de soi...

Numéro de collection: 
104

[Livre] L’attachement, un lien revisité à l’adolescence

L’émergence de la sexualité, les remaniements identitaires, les enjeux liés à l’autonomisation sont autant de facteurs d’insécurité pour les adolescents et leurs parents. Ce texte de Lauriane Vulliez-Coady, Frédéric Atger et Claire Lamas propose une lecture dynamique de l’adolescence par la lorgnette de la théorie de l’attachement.

Numéro de collection: 
99

[Livre] Les jeunes, la sexualité et la violence

Dans ce texte, Véronique Le Goaziou, sociologue et ethnologue, analyse un focus sous haute surveillance : jeunesse, sexualité et violence. Les grands interdits sexuels ont faibli dans nos sociétés et la sexualité juvénile, détachée du cadre affectivo-conjugal, est aujourd’hui admise. Sur fond actuel de normes sexuelles multiples, les déviances sexuelles des jeunes, réelles ou supposées, et plus encore leurs actes sexuels violents font l’objet de maints questionnements.

 

Numéro de collection: 
97

[Livre] Paradoxes et dépendance à l’adolescence

Les conflits naissent de la tension entre la peur de l'abandon et l'angoisse d'intrusion du jeune. Ce paradoxe peut pousser certains adolescents à la destructivité comme créativité du pauvre, c'est-à-dire de celui qui se sent impuissant. Avant de s'effondrer, de disparaître, un acte de vie, prométhéen en quelque sorte, reste toujours possible : détruire !

Dès à présent disponible en librairie, en Belgique et en France. Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

Numéro de collection: 
36

[Livre] La violence des jeunes : punir ou éduquer ?

Ce livre est disponible en librairie.
Véronique le Goaziou, sociologue, analyse la violence des jeunes délinquants ou violents incarnés par les figures du «  jeune de quartier  » ou du «  jeune radicalisé  ». La pénalisation n’est pas l’unique solution, en dépit du recours croissant à la justice observé ces derniers temps. Il faut aussi compter sur les adultes, les familles, les parents et redire la force et l’efficacité de la pratique éducative et de la prévention.

Numéro de collection: 
89

[Livre] TDAH Trouble Déficitaire de l'Attention, avec ou sans Hyperactivité

  • TDAH, hyperactivité, troubles de l’attention, agitation... Ces troubles sont au coeur des préoccupations des parents, des professionnels de l’éducation et de la santé face aux souffrances de l’enfant.

Maladie à médiquer pour les uns, symptômes à comprendre pour les autres...
Comment s’y retrouver aujourd’hui ? Les médicaments, sont-ils prescrits à bon escient ? Quelles pistes de prises en charge tiendront compte de manière globale de la réalité de l’enfant et de sa famille ?

Ce livre (64 pages) est adressé à toutes les structures de la petite enfance et de l'aide à la jeunesse et disponible gratuitement pour tous, en téléchargement (PDF et Epub)

Numéro de collection: 
84

[Livre] Corps et adolescence

Ce texte de David Le Breton analyse les transformations corporelles qui s’imposent à l’adolescent. Elles soulèvent la question du regard des autres sur le jeune homme ou la jeune fille qu’il devient, l’ouverture au désir et à la génitalité. En jouant de son apparence, le jeune fait de sa peau un outil d’expérimentation de soi, d’exploration et de recherche identitaire.

Ce livre est disponible en téléchargement (version pdf et epub).
 

Numéro de collection: 
87

[Texte] Les réseaux sociaux, lieux de socialisation à l’adolescence

Les réseaux sociaux, mieux vaut ne pas s’y aventurer avant 12 ans parce qu’avant cet âge, l’enfant a besoin d’explorer et d’expérimenter la complexité du monde réel. Il a besoin d’éprouver ses relations sociales, de tester ses comportements et les réactions qu’ils suscitent, sans la distance créée par les écrans.

[Texte] Une majorité sexuelle à 14 ans ? Au profit de qui ?

Régulièrement des velléités législatives tentent d’abaisser l’âge de la majorité sexuelle dans une visée affichée d’harmoniser la loi. Qu’en penser au regard de l’intérêt des jeunes ? Une loi doit-elle se baser sur l’âge des premières fois pour régler les questions de majorité ? Doit-elle suivre le ton donné par l’environnement économique et sociétal sans prendre en compte les questions liées au développement même d’un adolescent ? Que « disent » les adultes aux adolescents en prenant ce type de disposition législative ?

[Texte] Le porno et les ados

La question de la sexualité est au cœur de l’adolescence, moment de remaniement identitaire, de tâtonnements, de curiosité. Les adolescents s’interrogent sur ce qu’est un adulte, sur la rencontre intime avec l’autre, sur ce que l’autre leur veut.

Dans ce temps d’éveil, de première rencontre avec la sexualité, l’impact de la pornographie sur les jeunes questionne. Certains soulignent la représentation sexiste et technique des relations intimes et sexuelles véhiculée par le porno qui présente un modèle de la sexualité basé, entre autres, sur la performance pour les garçons et sur la soumission pour les filles. D’autres évoquent les questions d'addiction au porno. [lire la suite]

[Vidéo] Souffrance psychique à l’adolescence, à quoi être attentif ?

Xavier Pommereau,  psychiatre, spécialiste de l'adolescence, parle des nombreux comportements que l'adolescent met en place pour tenter de rompre avec sa souffrance. Ces tentatives se manifestent par des comportements de rupture : se casser, se déchirer, casser, se couper...Autrement dit, il va fuguer, abuser d'alcool, de drogues, se mutiler...Tous ces signes de souffrance doivent interpeller les adultes, d'autant plus s' ils se combinent.

[Vidéo] Soutenir l’autonomie à l’adolescence : entre encouragements et limites

Xavier Pommereau,  psychiatre, spécialiste de l'adolescence souligne l'importance de complimenter, de féliciter l'adolescent sur ce qu'il entreprend, sur ses capacités. Et, il faut également pouvoir mettre une limite lorsque l'adolescent déborde. Une posture de l' adulte qui va soutenir l'adolescent dans sa prise d'autonomie. (03:34) 

 

Les violences des adolescents sont les symptômes de la logique du monde actuel (enregistrement de la conférence)

Dans cette conférence, Jean-Marie Forget, psychiatre, psychanalyste propose une approche clinique des adolescents, de leur fragilité, de leur violence mise en scène ou en acte. Pour le professionnel, il importe de comprendre en quoi ces actes traduisent un défaut de sens, une défaillance de la parole afin d’en réintroduire les « dimensions exclues".

[Audio] La radicalisation des jeunes : une approche réflexive et préventive

Dans le cadre d’un séminaire adressé aux professionnels de l’aide à la jeunesse et de l’éducation, RTA  vous invite à découvrir ces trois conférences qui ont alimenté le travail de réflexion.

 

Accedez à la retranscription de la contérence  "Comment défendre nos valeurs ? Réflexions sur l’après-Charlie avec Vincent de Coorebyter ( mars 2015)

Nos jeunes face aux réseaux sociaux : p@rents connectés ?

Dans une première partie, Emmanuel Thill, pédopsychiatre au 'Vert à soie' à Tournai, déplie le processus de construction adolescentaire qui entre en résonance avec les offres et les dynamiques présentes sur les réseaux sociaux.  Ensuite, le Dr Thill répond à la question "Comment continuer à assurer les fonctions parentales, à aider l'adolescent à s'y retrouver, et surtout à ne pas s'y perdre ?"

Une conférence organisée dans le cadre de la journée "Les jeunes face aux réseaux sociaux", initiée par le Collège Sainte-Marie de Mouscron, section secondaire.

"Les Enfants d'aujourd'hui sont-ils des mutants"

Une conférence de M. Jean-Paul Gaillard - thérapeute systémicien de la famille et du couple et psychanalyste, organisée le 10 décembre 2014 par la FoCEF et le CECAFOC . 


« Les enfants d’aujourd’hui sont-ils des mutants ? » Par J.P. Gaillard, thérapeute
Découvrez sous ce lien un extrait du document paru dans Le Journal du droit des Jeunes, n° 280, décembre 2008, sous le titre :

D'acier [Livre]

Roman

Il y a la Méditerranée, la lumière, l'île d'Elbe au loin. Mais ce n'est pas un lieu de vacances. C'est une terre sur laquelle ont poussé brutalement les usines et les barres de béton. Depuis les balcons uniformes, on a vue sur la mer, sur les jeux des enfants qui ont fait de la plage leur cour de récréation. La plage, une scène idéale pour la jeunesse de Piombino.

Quelles réponses à la violence des jeunes ?

Face à la violence des jeunes, la pénalisation n'est pas l'unique solution. Dans cet article, Véronqiue le Goaziou, sociologue, analyse la force et la portée préventive de la pratique éducative. Cette optique repose bien entendu sur la capacité de chaque adulte, professionnel et parents, à tenir une position éducative consistante à la fois ferme et souple. Cet article est extrait du livre Temps d'arrêt, "La violence des jeunes : punir ou éduquer ?", Véronique le Goaziou, juin 2016.    

Le site Passado.be fait peau neuve

Passado.be, Espaces et Passages pour l'Adolescence, est un dispositif lancé par le département "Adolescents et Jeunes adultes" du Service de Santé Mentale Chapelle-aux-Champs.

Une partie publique reprend des traces d’adolescence, des témoignages, de ce qui se vit aujourd’hui, de ce qui s'est vécu hier et de ce qui peut être fait de ces expériences pour donner appui aux traversées adolescentes.

« Dos Ados » : Participez au tournage de capsules vidéos

Le tournage est COMPLET Quel parent ne s’est jamais laissé aller à imiter son insupportable ado ? Quel ado n’a pas déjà été surpris à  mimer à la perfection chacune des mimiques de sa mère, son père qui – décidément ! - ne comprend rien à rien ! Lâchez-vous ,décalez-vous,... montez sur scène et prenez part au tournage des vidéos « Dos Ados ». Les adultes imitent leur ado et vice versa. Fous-rires au rendez-vous ! Le tournage Le tournage aura lieu à Bruxelles (lieu à préciser) les 21, 22 et 23 décembre 2015 et durera une heure. Nous conviendrons ensemble d’un rendez-vous précis. Une...

Le blog de 100drine

100drine (Sandrine), personnage de fiction, tient son blog depuis novembre 2005 : www.100drine.be Ce blog est un des éléments d’un programme de prévention adressé aux ados et à leurs parents Qui est 100drine? 100drine (Sandrine), petite amie d’Hubert, personnage de fiction, tient son blog depuis novembre 2005: www.100drine.be. Ce blog peLa glaciation maternelle…un truc de dingue…  Pourtant les beaux jours reviennent mais chez mwa, il souffle le vent le plus gelant de tout l’univers et de toute...

La rentrée… faut y penser !

Campagne de sensibilisation - Du 23 juin au 4 juillet 2014 et du 25 août au 5 septembre 2013

Le 25 juin 2014, Promo Jeunes AMO a lancé son opération annuelle « La rentrée… faut y penser ! ». Cette année, nous la menons en partenariat avec :

 

  • dix autres services d’aide en milieu ouvert : Amon Rythme, C.A.R.S, Comète, AtMOsphères, CEMO, SOS Jeunes Quartier Libre, Atouts Jeunes, Inser’action, AMO TCC Accueil et AMO de NOH
  • le CASG « Solidarité Savoir »
  • l’asbl « BRAVVO », qui centralise les actions de prévention sur la Ville de Bruxelles 
  • l’asbl « Simplement Une Ecole »

 

Pour la septième année consécutive, cette campagne vise à sensibiliser les jeunes à la nécessité de s’inscrire dès à présent dans un établissement scolaire pour l’année 2014-2015.

 

Pour l'occasion, la permanence de Promo Jeunes est ouverte de 10h à 17h jusqu'au 4 juillet!

 

Le constat

En effet, par notre travail quotidien de permanence sociale ouverte aux jeunes jusque 18 ans, nous sommes en première ligne pour constater les difficultés rencontrées, sur le terrain, par les jeunes pour se réinscrire en début de chaque année scolaire. En août et en septembre, systématiquement, les services sont littéralement débordés de demandes sur ce thème. Nous prenons alors le temps d’orienter ces jeunes vers les écoles, en fonction de leurs attentes, de leurs capacités mais, surtout, des ressources disponibles en termes de places. Et c’est là que le bât blesse.  En septembre, les listes des écoles sont souvent complètes; il est souvent trop tard pour opérer un choix idéal, réellement en lien avec les aspirations du jeune.

Partager