Hypersexualisation

L'hypersexualisation des enfants

Des experts de la petite enfance se rassemblent autour de cette question avec les parlementaires lors d’une journée de travail au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles ce 07 février. Quatre ateliers seront la porte d’entrée à un travail d’élaboration de recommandations : les médias et la publicité, le rôle des pouvoirs publics, le développement et l’éducation, sensibilisation du monde adulte: école, mouvements de jeunesse, extrascolaire…

Pour plus d’infos, cliquez ici .

[Texte] Le porno et les ados

La question de la sexualité est au cœur de l’adolescence, moment de remaniement identitaire, de tâtonnements, de curiosité. Les adolescents s’interrogent sur ce qu’est un adulte, sur la rencontre intime avec l’autre, sur ce que l’autre leur veut.

Dans ce temps d’éveil, de première rencontre avec la sexualité, l’impact de la pornographie sur les jeunes questionne. Certains soulignent la représentation sexiste et technique des relations intimes et sexuelles véhiculée par le porno qui présente un modèle de la sexualité basé, entre autres, sur la performance pour les garçons et sur la soumission pour les filles. D’autres évoquent les questions d'addiction au porno. [lire la suite]

[Vidéo] Quel est l’impact de la société hypersexualisée sur la sexualité des adolescents ?

Un entretien avec Alain Braconnier (04:04), psychiatre et psychanalyste spécialiste de l’enfance qui fait le constat que l’âge des premières relations sexuelles des adolescents reste constant depuis près de 50 ans, malgré la culture hypersexualisée de notre société contemporaine.  

[Audio] Journée de travail au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

En février 20013, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en collaboration avec Yapaka, s'est penché sur la question de l'hypersexualisation et a invité à cette occasion de nombreux experts afin d'émettre des recommandations.

Vous trouverez ci-dessous en format audio, les exposés introductifs de cette journée.

The voice « kids », Non ce n’est pas mignon

Non, les enfants ne sont pas des adultes miniatures. Laissons les enfants être des enfants sans les entrainer dans nos désirs d’adultes..., laissons leur le temps de grandir à l’abri de la pression que ces concours médiatiques font porter sur leurs épaules. Ils sont embarqués dans quelque chose qui les dépasse, des situations dont ils n’ont pas encore acquis les codes, les clés pour décrypter, prendre du recul. Ils vivent tout de plein fouet, victoire comme défaite. Blessures narcissiques, sentiments de ne pas être à la hauteur, impressions de décevoir leurs parents,...

L'enfance volée des mini-miss et de quelques autres

Carte blanche parue dans La Libre Belgique (24/09/2013) 

Récemment, la France décidait d’interdire les concours de mini-miss. Nous n’avons pas attendu pour travailler cette question de fond qui va bien au-delà de légiférer défilés et paillettes. Comment aider les parents à accompagner le développement de leur enfant hors des crocs des organisateurs de concours en tout genre ?

La différence des sexes n'est pas de l'inégalité

Jacqueline Schaeffer : "L’influence sociale et celle de la société de consommation ont poussé les petites filles à chercher des modèles en dehors de la sphère familiale. (...) Maintenir cette excitation permanente du côté de la sexualisation les pousse à rechercher leur identité à l’extérieur plutôt qu’à se construire à leur propre rythme. Il faut vraiment tenir compte de la différence des sexes, sans penser que c’est de l’inégalité. On peut être égaux et différents. Les parents devraient apprendre cette différence aux enfants tout en leur inculquant le respect de l’autre. Cet apprentissage de l’altérité permet de ne pas mépriser ce qui n’est pas comme soi."

Hauts talons pour petites filles... Hypersexualisation?

Selon une étude publiée dans le New York Times, de plus en plus de fillettes réclameraient à leurs parents des chaussures à talons pour copier le style de leurs stars préférées. Au départ réservée à une élite d'enfants de célébrités (Beyoncé a récemment offert une paire de *** et de *** sur-mesure à Blue Ivy, sa fille de 18 mois !) l'étrange tendance se démocratise et s'étend aux rayons enfants des marques de prêt-à-porter. Lire la suite sur L'express

Que les enfants "réclameraient", pourquoi pas? Que les parents acceptent est une toute autre histoire.

France : Propositions de Chantal Jouanno concernant l'hypersexualisation des enfants

Chantal Jouanno, sénatrice de Paris, vient de remettre à a Ministre Roselyne Bachelot-Narquin son rapport  sur l’hypersexualisation des enfants. Nous vous invitons à lire ce document (161 pages) particulièrement bien documenté et proposant une certain nombre de propositions concrètes qui ont le mérite d'ouvrir le débat, notamment sur le niveau d'intervention souhaitable (Voir l'entretien avec Jean-Yves Hayez ci-dessous).

 

Colère contre les soutiens-gorge pour enfants

Nous avons déjà évoqué les soutiens-gorges pour enfants. Le sujet revient à l'ordre du jour en Irlande du Nord où "ces sous-vêtements ont provoqué la colère de la ministre nord-irlandaise Arlene Foster, "une mère de trois enfants de moins de 11 ans", qui a appelé l'assemblée d'Irlande du Nord "à mettre un terme à ces pratiques". Si nous ne pouvons que déplorer que des...

Partager