Fil d'actualités Yapaka

[Glané] L'one lance une campagne sur le langage

Dans le cadre de sa campagne sur le langage, l’ONE a réalisé des outils spécifiquement destinés aux professionnels de l’Accueil Temps Libre qui encadrent des enfants de 3 à 18 ans. Les 3 capsules vidéo et les 3 affiches ont pour objectif de sensibiliser  ces professionnels à soutenir dans leurs travail quotidien le développement du langage chez les enfants .

Le développement du langage est un processus constant qui commence dès la naissance. Les façons de parler et les comportements  des adultes influencent la manière de communiquer des enfants. 

[Glané] "Laissez les enfants s'ennuyer pendant les vacances"

Parce que l'ennui favorise chez les enfants la créativité, la résolution de problèmes, pousse à faire de nouvelles expériences, à l'indépendance, à se faire des amis, à découvrir ses centres d'intérêt, donne du sens... un article de slate.fr rappelle toute l'importance de l'ennui et ce même pendant les vacances. 

Découvrez l'article complet ici

Découvrez également la campagne "Laissons une petite place à l'ennui"  (spots télé, livre...).

Dire "gros caca" quand on donne un ordre à un objet connecté: (mauvaise) éducation?

Billet Invité: Françoise Guillaume

Article à lire de toute urgence car il pose une question encore non pensée et pourtant capitale pour les enfants d'aujourd'hui qui seront les adultes de demain:" Les enfants pensent que les enceintes connectées sont vivantes et c’est un problème": http://www.slate.fr/story/163907/enceintes-connectees-intelligence-artificielle-alexa-google-home-siri-education-enfants

La TV des petits matins enfantins

Billet Invité Françoise Guillaume

Un article gratuit sur un site payant parlant des émissions de télé pour enfants au petit matin: une vision du monde moins sexiste (mais surtout pas trop!), plus écolo (mais il y a des limites!), etc. Mais en plus, un univers hyper scandé et bruyant (l'auteur compare une même série de 1980 et 2018) ; le tout parsemé de publicités à un ryhme effrené et surtout non signalée oralement. Publicités genrées, pour donner de bonnes habitudes et à un rythme d'enfer: 14 pubs sur 3min30 alors qu'à 13h, il y en a 9 sur le même temps. A voir en détail sur le site Arrêt sur Images

Des psychiatres analysent une chanson sur le ressenti d'un pédophile

Extraits de la chanson "Julien" - Damso (Rappeur belge)

"Julien les aime fragiles pour l'innocenter, Julien les aime fragiles, pouvoir tout tenter 
Taille de pénis méprisée par mère nature, s'est vu devenir la risée du monde adulte 
Boulot ordinaire derrière ordi', carte mère, pornographie infantile en sauvegarde temporaire 
Excité dans tous les milieux, fort étriqué, brimé et ennuyeux, souillé, contagieux"

"Fais le vide (mmh), fais le vide (tutututu) 
Il fait le vide, Julien aime les gosses (aouh) 
Fais le vide (palapapapalala), fais le vide (palapapapalala) 
Il fait le vide, Julien aime les gosses

[Glané] Enfants placés, trajectoires tremblantes

Extraits choisis de l'article publié sur Slate.fr  qui a donné la parole à des adultes ayant grandi dans des foyers d'accueil. 

[...]

«Ce qui m’a sauvée, c’est de ne pas avoir besoin d’amour.» Les mots sonnent dur dans la voix douce de Magali Panova, ancienne enfant des foyers français. «C’est terriblement compliqué de sortir de l’ASE et de se rendre compte qu’en fait, on a besoin de reconnaissance. Et qu’on n’y a pas accès.»

Une app' pour déterminer pourquoi votre bébé pleure...

Des chercheurs californiens ont crée une nouvelle application "ChatterBaby" sensée aider les parents à faire face à une difficulté qu'ils rencontrent bien souvent : comprendre les pleurs de bébé.  Le fonctionemment de l'application est très simple : bébé pleure, le parent sort son smartphone et attend de voir qu'il lui dise à quelle catégorie appartiennent les pleurs : faim, douleur ou "caprice".  Initialement conçue pour aider les parents sourds, les parents entendants vont certainement y voir un intérêt. 

« Maintenant j’en parle » : un chat pour les adolescent.e.s victimes d’abus ou de harcèlement sexuel

Depuis quelques mois, l’équipe SOS Enfants de Namur a lancé le chat « Maintenant, j’en parle ».

Il s’adresse aux  adolescent(e)s victimes d’abus ou de harcèlement sexuel, voire d’inceste.

En pratique, l’équipe des intervenants assure une permanence sur www.maintenantjenparle.be, 3 soirées (chacune de 3h) par semaine, et ce durant toute l’année, y compris les vacances scolaires.

Sur la plateforme totalement sécurisée, les jeunes peuvent « chatter » gratuitement avec des professionnels spécialisés dans ce domaine.

Partager