[Vidéo] Cyberharcèlement et phobie scolaire ?

Le cyberharcèlement peut entrainer, comme l'explique Angélique Gozlan (01:42) des pathologies telles que la dépression, ou encore la phobie sociale ou scolaire. Dans ce dernier cas de figure, l'adolescent généralise sa peur de l'agresseur à l'ensemble du système scolaire. Cela se produit généralement lorsque le corps enseignant n'a pas vu ou pas considéré cette problématique et a laissé l'adolescent seul face à sa difficulté. Ce qui provoque chez ce dernier un sentiment d'insécurité massif et l'empêche d'affronter son angoisse.

[Livre] Le harcèlement virtuel

La complexité de la place des adultes dans le harcèlement virtuel La place des adultes dans ce phénomène est fondamentale et les adultes qui entourent les adolescents sont nombreux : parents, enseignants, éducateurs, médiateurs, conseillers, infirmiers scolaires, etc. Ils ont tous un rôle à jouer pour stopper ou enrayer le harcèlement virtuel, et ce malgré la complexité de la situation. Sonder la frontière avec l’adolescence est une des difficultés rencontrées par les adultes.  Lorsque le harcèlement virtuel survient pendant la période de l’adolescence, celle-ci rend plus difficile la...

Quand un des parents est en souffrance

Quand nous souffrons ou qu’un de nos parents a souffert de difficultés psychologiques ou de maladie mentale, quantité de questions nous animent : quelles conséquences pour notre enfant ? Va-t-on lui transmettre angoisses, dépression, variations d’humeur ? Serons-nous capable de nous occuper de lui alors qu’il est déjà si difficile de vivre et de prendre soin de nous-même ? Parfois, c’est notre conjoint(e) qui est malade. Quand il n’est pas ajusté aux besoins de l’enfant, nous trouvons risqué de le lui confier. La prise de médicaments, l’addiction, la souffrance psychique peuvent empêcher un...

[Vidéo] Quand les carences des parents amènent au placement de leur enfant

Dans cet entretien vidéo (05:52) Pierre Delion, pédopsychiatre, revient sur le placement qui apparaît parfois comme essentiel pour garantir à l’enfant des conditions nécessaires à son développement quand ses parents présentent de graves carences. L’accord, même minimal, de ceux-ci est alors toujours bénéfique à l’enfant.

La temporalité du bébé

L’arrivée de l’enfant nécessite la rencontre avec des adultes présents et répondant à ses besoins. Très vite, le manque d’attention et de relation peut entrainer des attitudes de retrait relationnel et un impact délétère pour son développement. Quand le parent est peu disponible, le bébé va devoir se débrouiller avec peu d’interactions, peu de stimulations et des besoins insatisfaits. Si l’intervenant n’y prend pas garde, il peut être, à son insu, entraîné par la problématique parentale, sans réel effet sur l’amélioration de la relation avec le bébé. C’est pourquoi il est important de s’...

Partager