[Livre] Le secret professionnel, fondement de la relation d’aide et d’écoute

Ce nouveau livre Temps d'arrêt propose deux analyses. Un premier texte de Claire Meerseman, psychologue, vient interroger le secret professionnel tel un fondamental de la relation d’écoute et de confidence. Le second texte réalisé par la Commission de coordination du Brabant Wallon sous le plume d' Andre Donnet, Françoise Dubois et Cecile Guilbau reprend les principes et modalités qui organisent cette obligation de secret à la lumière des débats et mouvements législatifs actuels.

Numéro de collection: 
109

[Vidéo] En cas de suspicion de maltraitance, comment une équipe SOS Enfants peut aider un professionnel ?

Un entretien (01:37) avec Françoise Hoornaert, psychologue, coordinatrice d'une équipe pluridisciplinaire de SOS Parents-Enfants précise la première mission des équipes SOS qui consiste à accueillir toute personne, également le professionnel, aux prises avec des questions, une suspicion de maltraitance à l'égard d'un enfant. 

La Belgique, la loi, la fessée...

Le débat français sur la fessée dépasse les frontières et nous atteint également. Qu’en est- il en Belgique ? Nous avons déjà remis un avis sur cette question.

En résumé, aujourd’hui, deux questions se posent:

Que penser des châtiments corporels ?

Tout le monde s’accorde sur le fait que les châtiments corporels ne constituent pas une méthode éducative adéquate. Que du contraire, cela nuit au développement de l’enfant.

[Vidéo] Fonction maternelle, fonction paternelle, au-delà d’une vision traditionnelle

Gérard Neyrand, sociologue, analyse la répartition classique des fonctions maternelle et paternelle au regard des nouvelles configurations familiales à l’œuvre depuis les années 1970. La culture ambiante témoigne d’un investissement croissant des hommes dans leur rôle de père; investissement  qui participe à revisiter la dimension culturelle de la répartition de rôles entre parents au-delà de la donne biologique.

[Vidéo] Les modalités de l’hébergement alterné à l’adolescence

Alain Braconnier (02:48), psychiatre, interroge les modalités d'hébergement de l'adolescent en cas de garde alternée en regard de son désir de changer le mode d'hébergement adopté. La parole et la demande de l'adolescent doivent être entendues et modalisées selon des conditions et un cadre qui tiennnent compte des mécanismes en jeu à l'adolescence. Aussi, au plan concrêt, quelle que soit la décision finale, il est nécessaire que la demande du jeune fasse l'objet d'un contrat avec l'ensemble des parties : l'adolescent et chacun de ses parents. Cela évitera de lui faire porter le poids d'une décision le concernant mais qui incombe encore aux parents.

[Livre] Garde alternée: les besoins de l'enfant

Cette nouvelle édition, sous les plumes de Christine Frisch et Maurice Berger, tous deux pédopsychiatres, éclaire la question de la garde alternée à la lumière du développement de l’enfant. Age par âge, les besoins de l’enfant, notamment ses besoins de stabilité et de continuité sont étayés au travers de son attachement à ses figures parentales pour penser l’hébergement de l’enfant et les modalités de lien avec ses deux parents compte tenu de ses capacités psychiques et cognitives. 

Numéro de collection: 
72

[Livre] À l’adolescence, s’engager pour exister

Ce texte de Marie Rose Moro et Adrien Lenjalley, pédopsychiatres, pose la question de l’engagement à l’adolescence, étape de vie marquée par la révolte et les défis. Pris dans ses transformations corporelles, le jeune se voit engagé, parfois malgré lui, dans le tourbillon du changement, dynamique vitale qui peut l'emmener du côté de la créativité et de la transformation mais qui peut, sans balise adultes, le perdre sur les chemins de la destructivité. 

Numéro de collection: 
108

[Vidéo] Adolescence : auto destruction de soi et des autres

Philippe Gutton, psychiatre, décrit l’engagement à l’adolescence comme exemplaire de cette période de passage de l’enfance à l’âge adulte. L’adolescent est pris de vertige devant cette page blanche. Cette quête prend généralement une voie créative. Mais, sans soutien, ni ressource sur lesquelles s’appuyer, le désir de se détruire prend parfois le pas.

Partager