Textes "Points de repère"

Ces textes brefs d’une page et demi ( word/ 4000 signes) abordent des questions et difficultés que rencontrent les professionnels dans l’accompagnement des enfants et de leurs parents .

Comment soutenir cet enfant dont les parents sont en conflit ? Comment réagir face à un enfant qui se masturbe? Comment comprendre qu'une mère puisse tuer ses enfants ?... Pas facile parfois de rester professionnel en situation de grande émotion voire de sidération. Ces textes offrent des balises pour sortir de l’émotion et continuer à penser des questions parfois impensables.

Ces textes sont rassemblés dans les différentes éditions du livre Temps d'arrêt hors série « Points de repères pour prévenir la maltraitance » de 120 pages, disponible sur simple demande. 

[Texte] A chaque naissance, les places dans la famille se rejouent

Toute naissance ouvre sur un changement pour chaque membre de la famille et pour la famille dans son ensemble. Rêvé, attendu ou pas, parfois non souhaité, le bébé quitte la sécurité du ventre maternel pour rencontrer la vie "extérieure". Des nouveaux modes relationnels s’entament pour chacun avec leur cortège de transformations singulières et collectives. Les adultes deviennent parents ou expérimentent une nouvelle manière d’être parent avec ce nouveau bébé.

[Texte] Devenir parents en appui sur le collectif

Devenir parent est une aventure complexe faite de tâtonnements, de métamorphoses qui entrainent des transformations et une malléabilité dans le tissage des liens. Devenir parent,  c’est inévitablement faire un retour sur sa propre enfance, son histoire familiale et se reconnecter à ses fragilités et blessures d’enfant. Cette étape qui chamboule les liens préexistants permet à chaque parent de se réajuster avec lui-même et avec l’autre, pour passer du lien conjugal à une équipe parentale. Cette coopération [Lire la suite]

[Texte] Parler de la guerre avec les enfants

Lorsque des événements tragiques surviennent, les parents, éducateurs, enseignants… se demandent comment en parler aux enfants. Que dire ? Comment ? À partir de quel âge ? Chaque adulte s’interroge sur la manière de rassurer l’enfant en étant attentif à ses questions sans les anticiper.

Dans ce contexte, construire une collectivité éducative autour des enfants est particulièrement porteur pour eux. Chaque adulte amène [Lire la suite

[Texte] Il faut tout un village pour élever un enfant et … pour être un parent

Au même titre qu’« un bébé seul n’existe pas », comme l’affirmait le pédiatre Winnicott et comme l’attestent depuis de nombreux praticiens, un parent seul, cela n’existe pas. Toute parentalité se conjugue toujours au pluriel, peu importe le projet parental ou la configuration solo, duo, multiple... Car l’enfant se construit en appui sur une diversité d’adultes. Et un parent seul ne se suffit pas à lui-même au risque d’être débordé et de s’enfermer avec l’enfant dans un huis clos dommageable.

[Texte] « Pourquoi Rémi a deux mamans ? J’ai une amie qui se sent différente dans son corps, ... » Questions des enfants sur la diversité de genre et d’orientation sexuelle

En grandissant, l’enfant explore à son rythme la question de la corporalité, la construction des relations. Ses questions peuvent se faire en résonance avec les nouvelles configurations familiales et les identités multiples des individus (famille homoparentale, transidentités, …). L’expression des identités de genre, la question de l’orientation sexuelle, les différences sont autant de sujets qui animent aujourd’hui les discussions des enfants, même des plus jeunes.

[Texte] Comment accompagner l'éducation à la sexualité et à l'intime ?

L’enfant engrange, dans son environnement quotidien, informations et expériences qui alimentent ses représentations de la sexualité : auprès de ses parents et de la manière par exemple dont ils préservent son intimité, auprès de ses pairs dans la découverte de la différence des sexes, dans les médias, la publicité…

[Texte] « Je voudrais devenir un garçon » : questionnements d’un enfant sur son identité de genre

Les questionnements sur le genre et la sexualité jalonnent le développement de l’enfant. Au fil des expériences avec son environnement, l’enfant prendra conscience de son corps sexué (dimension biologique) et des rôles attendus selon cette différenciation des sexes (dimension sociale). Progressivement, l’enfant intégrera une identité de genre en s’identifiant au sexe biologique (identité cisgenre), ou pas (par exemple, l’identité transgenre).

[Texte] Que faire quand un bébé n'arrête pas de pleurer ?

Sourire aux anges,  un moyen précieux du bébé pour exprimer son état de bien-être, suscite une réponse chaleureuse du parent dont le bébé bénéficie en retour. Sur une même modalité de régulation réciproque, les pleurs, en l’absence du langage, sont un mode de communication essentiel au bébé.  Son parent apprend peu à peu à les comprendre, à les décoder, à faire la différence entre les pleurs qui signalent la faim, l’inconfort, une douleur de reflux, le besoin d’être pris dans les bras, une émotion débordante…
Et l’enfant fait progressivement l’expérience [...]

[Texte] La confiance entre adultes autour de l'enfant

La confiance entre parents et enseignants a toujours été nécessaire pour que l'enfant puisse se sentir serein à l'école et dans ses apprentissages. Aujourd'hui en cette rentrée un peu particulière, cet ingrédient sera, plus que jamais, indispensable. (...)

[Texte] Les phobies scolaires

La phobie se définit comme une angoisse massive face à une situation, un objet ou l’accomplissement d’une action. Les phobies constituent bien souvent un moyen de canaliser sur un objet précis une angoisse parfois très diffuse. On parle de phobie scolaire lorsque l’école devient la scène sur laquelle se joue cette angoisse. [Lire la suite]

[Texte] L’accueil des enfants migrants en collectivité

Ce texte court invite à la réflexion sur l'accueil des enfants ayant vécu des parcours de migration. Dans l'accueil de ces enfants, les repères des professionnels peuvent être bousculés, mis à mal. L'accompagnement et le soutien apportés aux familles supposent alors de pouvoir penser les enjeux de la migration mais aussi les logiques de loyauté activées par ces trajectoires souvent [lire la suite] 

[Texte] Pourquoi ne pas céder aux demandes des parents de recevoir des photos de leurs enfants au quotidien, lors d’un voyage scolaire, camp, stage en internat…?

Un texte point de repère qui invite à la réflexion sur nos rapports aux médias sociaux, à nos manières d'être connectés mais aussi d'être séparés. Comment penser en équipe les questions liées aux éventuelles demandes de parents qui souhaitent recevoir quotidiennement des photos? Comment réfléchir à la manière de communiquer avec les parents tout en respectant les moments d'intimité de l'enfant vis-à-vis de ses parents par exemple lors d'un camp, un voyage scolaire... 

[Affiche] Que faire en cas d'inquiétude d'une situation de maltraitance infantile ?

Tous les professionnels de l'enfance peuvent un jour se trouver en proie à des inquiétudes par rapport à un enfant. En cas de doute d'une situation de maltraitance, il est important de ne pas rester seul, d'en parler. Cette affiche rappelle les éléments auxquels porter attention et le réseau à qui s'adresser.
Consultez et imprimez l'affiche "Que faire en cas d'inquiétude d'une situation de maltraitance infantile ?"

[Outil Formation] L’importance du toucher dans la relation éducative

Un professeur d’éducation physique peut-il soutenir le fessier d’un élève pendant un exercice ? Un enseignant en maternelle peut-il aider un enfant aux toilettes? Un maître-nageur peut-il soutenir le corps d’un enfant pour lui apprendre la brasse ? 

Cet outil de 4 pages traite de l'importance du toucher dans la relation éducative. Il aborde les craintes et les bienfaits du toucher dans le développement de l'enfant et la nécessité du dialogue autour de cette question. Des ressources (vidéos, livres,...) sont proposées.

Téléchargez l'outil sur l'importance du toucher dans la relation éducative

[Texte] La parole de l'enfant dans un cadre de maltraitance

La parole de l’enfant doit être respectée, c’est une certitude. Mais l’entendre s’inscrit dans une réalité complexe : être à l’écoute, accueillir son avis, prendre en compte son point de vue, l’accompagner dans sa décision. Cette complexité est encore plus présente dans le cadre de la maltraitance parce que le professionnel pourrait être partagé entre, d’un côté, l’aménagement d’un espace favorable à la confidence et, de l’autre côté, l’obligation de partager avec d’autres tiers en vue d’assurer la protection de l’enfant. 

[Texte] Devenir adulte après une enfance écorchée

On s’interroge souvent sur le devenir des enfants victimes de mauvais traitements (négligences,  carences, abus, violences,...). Comment vont-ils grandir ? Quels adultes vont-ils devenir ? D’autant qu’un adage empoisonné revient fréquemment : un enfant maltraité deviendra un parent maltraitant. Disons-le d’emblée, ce genre de raccourci n’est pas avéré ; dans le domaine psychique, les choses sont bien plus complexes.

[Texte] La place de chacun dans la prévention

La maltraitance se déroule la plupart du temps au sein de la famille dans un quotidien souvent silencieux. La place qu’occupe chaque intervenant, animateur, puéricultrice, enseignant, éducatrice…, auprès des enfants et adolescents le positionne comme acteur de prévention de la maltraitance. 

[Texte] Les réseaux sociaux, lieux de socialisation à l’adolescence

Les réseaux sociaux, utilisés tant par les adolescents que par les adultes, ont modifié le rapport aux autres, au temps, à l’espace, aux apprentissages… S’ils constituent de fabuleux moyens de rester en contact à travers le monde, de déployer la créativité, d’échanger, de s’informer, de rassembler, de mobiliser…, ils sont également vecteurs de nombreuses questions aiguisées par la réalité adolescentaire.

[Texte] Comment aider les enfants en cas d’événement tragique ?

Quand surgit un fait divers dramatique largement relayé par les médias, un événement plus proche comme le suicide d’un parent d’élève ou la mort accidentelle d’un enfant, les adultes se demandent entre autre comment réagiront les enfants. Resteront-ils silencieux ? Poseront-ils des questions? Feront-ils des cauchemars ? Présenteront-ils des angoisses ? Seront-ils surexcités ? En garderont-ils des traces ? Et quelle peut être la «bonne» attitude des adultes, des enseignants, des éducateurs ? Ce dépliant est disponible au téléchargement sur cette page.

[Texte] Le jeu libre

Le jeu libre, sans consigne, autogéré, spontané et dont le seul but est de prendre du plaisir vient à l’enfant dès son plus jeune âge : le tout-petit joue avec sa bouche, sa voix, son corps tout entier. C’est sa manière d’appréhender le monde, de le découvrir. Cet éveil est soutenu et étayé par la présence ajustée, encourageante et bienveillante de l’adulte.

[Texte] Une majorité sexuelle à 14 ans ? Au profit de qui ?

Régulièrement des velléités législatives tentent d’abaisser l’âge de la majorité sexuelle dans une visée affichée d’harmoniser la loi. Qu’en penser au regard de l’intérêt des jeunes ? Une loi doit-elle se baser sur l’âge des premières fois pour régler les questions de majorité ? Doit-elle suivre le ton donné par l’environnement économique et sociétal sans prendre en compte les questions liées au développement même d’un adolescent ? Que « disent » les adultes aux adolescents en prenant ce type de disposition législative ?

L’image : l’enfant face au regard numérique

Depuis les photographies en noir et blanc jusqu’au partage de vidéos sur les réseaux sociaux, l’image a de tout temps marqué la vie sociale et familiale. Elle garde des traces des événements, atteste d’un nouveau statut, ponctue les étapes de l’existence : naissance, décès, anniversaire, balade en forêt, voyage ou tout simplement soirée entre amis … Mais l’image peut également échapper à son auteur initial, devenir objet de moqueries ou de vengeance, de preuve ou de contrôle.

 Imprimer la page