Un conjoint violent est-il un mauvais parent ?

Les intervenants sociaux sont aujourd’hui confrontés à des impératifs contradictoires dans les situations de violence conjugale. A la norme qui pousse au maintien des relations enfants-parents s’oppose le souci de protection des victimes, femmes et enfants. Le premier impératif s’est imposé dans la pratique des professionnels : l’intérêt du développement des enfants commande qu’ils conservent certaines relations avec le parent dont ils sont séparés, quoi qu’il ait fait, pour éviter qu’ils ne s’en fassent une représentation fausse - idéalisation ou diabolisation. A cette posture répond l’idée inverse que les conjoints violents sont de mauvais parents, ce qui exige qu’ils soient écartés de la vie de leurs enfants. Peut-on dépasser cette opposition qui divise les interventions et nuit à leur lisibilité ? Comment faire pour que la protection des victimes n’empêche pas de ménager une place pour le conjoint violent, dans l’intérêt de ses enfants, sans cependant conduire au déni de la violence ?
 

Sommaire :

L’impératif du maintien des liens

La « révolution » du divorce
Les juges convaincus de la nécessité du maintien des relations enfants-parents
D’où vient le paradigme du maintien des relations enfants-parents ?
Médiation et espaces de rencontre –des vecteurs du maintien des liens
D’autres dispositifs qui ont aussi pour projet le maintien des relations enfants-parents
Un modèle de travail qui prend en compte les situations de violence conjugale

L’impératif de la protection

La dénonciation des violences conjugales
Éloigner les auteurs de violences conjugales de leurs enfants ?

Dépasser la contradiction ?

Deux visions des risques encourus par l’enfant dans son devenir
Différentes représentations des rapports entre les sexes
Changer le regard sur ces questions, sortir du tout ou rien

Conclusion

Bibliographie 

Numéro de collection: 
68
Ce livre est disponible en librarie

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Livre] Guide pour prévenir la maltraitance

Les professionnels de l’enfance peuvent tous être confrontés à une possible situation de maltraitance : voir des signes ou recevoir des informations qui les inquiètent. Or la maltraitance n’est pas...

Points de repère pour prévenir la maltraitance

Ce Temps d'arrêt hors série de 120 pages est disponible sur simple demande Il aborde des questions et les difficultés qui se...

Garde alternée : ce qui aide l’enfant de plus de 5 ans

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (03:17)

La maltraitance infantile, par delà la bienpensée

La maltraitance de l’enfant – si douloureuse pour lui mais aussi pour les adultes qui le maltraitent - est un chapitre dérangeant de la psychopathologie et de la pédopsychiatrie. Il nous confronte à...

« Les Mesures d’Accompagnement Protégé : un outil innovant pour protéger l’enfant victime de violence conjugale »

Une  intervention de Mme K. SADLIER, Docteur en psychologie clinique, Directrice du département enfants et adolescents au Centre du psychotrauma de l’Institut de victimologie de Paris lors du...