[Article] "C'est juste un canular, frère": sur YouTube, les dérapages parentaux font rage

Un article publié dans l'Express explique l'histoire de parents youtubeurs à qui la garde de deux de leurs enfants a été retirée suite à la diffusion de vidéos les mettant en scène dans des situations humiliantes.

Ce fait divers extrême nous interpelle sur un phénomène pourtant relativement banal qui consiste à poster des vidéos « drôles » de ses enfants sur les réseaux sociaux : bêtises, petit pot, crise de colère…La situation, si elle fait rire parents et spectateurs est pourtant rarement à l’avantage de l’enfant.

Quels sens donner à ces images qui font, dans certaines familles, parties du quotidien? Une manière de prendre de la distance avec le quotidien parfois difficile de parent via les rires que ces vidéos provoquent ? Une réponse cruelle à la cruauté inhérente aux enfants ? Une manière comme une autre de faire le "buzz" ?...

Plus largement, les nombreuses photos et vidéos d’enfants publiées par leurs parents au quotidien questionnent. L'usage des réseaux sociaux, des nouvelles technologies nous poussent à réfléchir.  Comment enseigner aux enfants le droit à l’image si la leur n’est pas respectée? Préserver leur intimité et la narration du fil de leur histoire ? Leur faire prendre conscience de l’importance de l’instant partagé si tout est sujet à être regardé au travers d’un téléphone ?…

Ces images postées par les parents sur les réseaux sociaux est également un sujet qui a mobilisé la Commission de la protection de la vie privée : Sharenting: Réfléchissez avant de poster !