Le secret professionnel en péril

La chambre a voté, ce jeudi 4 mai 2017, la proposition de loi modifiant le cadre du secret professionnel; les travailleurs sociaux de CPAS sont contraints de dénoncer ce qu’ils jugeraient être des « indices sérieux » d’un risque terroriste.

Outre l’imprécision périlleuse de cette notion, ces amendements remettent en question les valeurs de la démocratie, en affectent les droits fondamentaux et affaiblissent la relation de confiance nécessaire pour la lutte contre la pauvreté.  

En suivi d'un texte qui fait le point sur cet outil de travail qu'est le secret professionnel, voici quelques vidéos-interviews de Claire Meerseman, psychologue. Elle revient avec clarté  sur les fondements du secret professionnel qui ont toujours présidé à l’intérêt des personnes et qui organisent le travail en équipe et en réseau.  

 

 

 

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

« Couvrez ce dessein que je ne saurais entendre »

 Une conférence de Gérald Deschietere, psychiatre, responsable des urgences aux Cliniques Saint-Luc, président du Conseil de l’Association des services de psychiatrie et de santé mentale de l’UCL, à...