Une société spécialisée dans les jouets invente la nounou numérique...

[Billet invité] Par Françoise Guillaume

"Au salon de Las Vegas, le fabricant de jouets Mattel a présenté un nouveau type d’accessoire taillé sur mesure pour les jeunes parents.

L’Aristote – c’est son nom -, ne permet pas uniquement de surveiller à distance un nouveau né mais remplit le rôle d’une véritable nounou numérique en lisant des histoires avant le coucher et en jouant de la musique douce lorsque le nourrisson se réveille.

L’accessoire, qui prend la forme d’une petite tour et est livré avec une petite caméra de surveillance, a été conçu pour faciliter la vie des jeunes parents et les remplacer dans les tâches les plus répétitives."

Lire la suite sur le blog numérique Geeko du Soir, ici

Le message sur les méfaits de la télévision sur les enfants n'est-il pas suffisamment passé? Ou notre croyance sur les infinies compétences des objets numériques nous permet-elle de penser que ce n'est pas, mais alors pas du tout la même chose? Un robot peut évidemment détecter les petits signaux non-verbaux d'un enfant qui pleure la nuit, il peut dire les petits mots qui font mouche si c'est la n-ième tentative de l'enfant incapable de trouver son sommeil tout seul (parce qu'on ne l'a pas accompagné dans cet apprentissage), il peut d'un regard échanger un instant de complicité avec un enfant qui servira parfois à le rassurer et à l'aider à se rendormir... Si ce n'était si important, mieux vaudrait en rire! Mais il y a le développement psychique d'enfants en jeu et même si ce n'est qu'un seul enfant, c'est la rage qui monte d'abord.