Livres, vidéos, podcasts...

Dire "gros caca" quand on donne un ordre à un objet connecté: (mauvaise) éducation?

Billet Invité: Françoise Guillaume Article à lire de toute urgence car il pose une question encore non pensée et pourtant capitale pour les enfants d'aujourd'hui qui seront les adultes de demain:" Les enfants pensent que les enceintes connectées sont vivantes et c’est un problème": http://www.slate.fr/story/163907/enceintes-connectees-intelligence-artificielle-alexa-google-home-siri-education-enfants

La TV des petits matins enfantins

Billet Invité Françoise Guillaume Un article gratuit sur un site payant parlant des émissions de télé pour enfants au petit matin: une vision du monde moins sexiste (mais surtout pas trop!), plus écolo (mais il y a des limites!), etc. Mais en plus, un univers hyper scandé et bruyant (l'auteur compare une même série de 1980 et 2018) ; le tout parsemé de publicités à un ryhme effrené et surtout non signalée oralement. Publicités genrées, pour donner de bonnes habitudes et à un rythme d'enfer: 14 pubs sur 3min30 alors qu'à 13h, il y en a 9 sur le même temps. A voir en détail sur le site Arrêt sur Images

Des psychiatres analysent une chanson sur le ressenti d'un pédophile

Extraits de la chanson "Julien" - Damso (Rappeur belge) "Julien les aime fragiles pour l'innocenter, Julien les aime fragiles, pouvoir tout tenter  Taille de pénis méprisée par mère nature, s'est vu devenir la risée du monde adulte  Boulot ordinaire derrière ordi', carte mère, pornographie infantile en sauvegarde temporaire  Excité dans tous les milieux, fort étriqué, brimé et ennuyeux, souillé, contagieux" "Fais le vide (mmh), fais le vide (tutututu)  Il fait le vide, Julien aime les gosses (aouh)  Fais le vide (palapapapalala), fais le vide (palapapapalala)  Il fait le vide, Julien aime les gosses"  Par cette chanson, Damso essaie de mettre des mots sur le ressenti d'un pédophile. Et dans...

[Glané] Enfants placés, trajectoires tremblantes

Extraits choisis de l'article publié sur Slate.fr  qui a donné la parole à des adultes ayant grandi dans des foyers d'accueil.  [...] «Ce qui m’a sauvée, c’est de ne pas avoir besoin d’amour.» Les mots sonnent dur dans la voix douce de Magali Panova, ancienne enfant des foyers français. «C’est terriblement compliqué de sortir de l’ASE et de se rendre compte qu’en fait, on a besoin de reconnaissance. Et qu’on n’y a pas accès.» «Je me rends compte aujourd’hui que je n’ai pas les bases ni l’assise émotionnelle qu’ont les autres, raconte Kévin Balouin, 24 ans, placé à l’âge de 4 ans. Quand ça va pas, tu es armé pour y faire face, ou tu rentres chez toi,...

Une app' pour déterminer pourquoi votre bébé pleure...

Des chercheurs californiens ont crée une nouvelle application "ChatterBaby" sensée aider les parents à faire face à une difficulté qu'ils rencontrent bien souvent : comprendre les pleurs de bébé.  Le fonctionemment de l'application est très simple : bébé pleure, le parent sort son smartphone et attend de voir qu'il lui dise à quelle catégorie appartiennent les pleurs : faim, douleur ou "caprice".  Initialement conçue pour aider les parents sourds, les parents entendants vont certainement y voir un intérêt.  Or, de tels outils posent question. Ils offrent une interprétation toute faite à un comportement complexe : ici, l'app' réduit les pleurs à trois causes possibles et donne ainsi l'illusion que bébé n'a qu'un panel très limité d'...

« Maintenant j’en parle » : un chat pour les adolescent.e.s victimes d’abus ou de harcèlement sexuel

Depuis quelques mois, l’équipe SOS Enfants de Namur a lancé le chat « Maintenant, j’en parle ». Il s’adresse aux  adolescent(e)s victimes d’abus ou de harcèlement sexuel, voire d’inceste. En pratique, l’équipe des intervenants assure une permanence sur www.maintenantjenparle.be, 3 soirées (chacune de 3h) par semaine, et ce durant toute l’année, y compris les vacances scolaires. Sur la plateforme totalement sécurisée, les jeunes peuvent « chatter » gratuitement avec des professionnels spécialisés dans ce domaine. Les conversations sont strictement confidentielles et les jeunes peuvent choisir de garder l’anonymat. L’équipe est là pour « ...

[Glané] "Besoin de sécurité, rêve de contrôle… pourquoi les parents équipent leurs ados de smartphone"

Article à lire sur lemonde.fr "Une grande majorité de parents choisissent désormais d’équiper leur enfant de smartphone au moment de l’entrée au collège, au moment de ses premiers pas tout seul en dehors du giron familial, pour accompagner cette nouvelle autonomie. Un outil pour maintenir le lien quand il faut accepter qu’il se distende. Au risque de ne plus réussir à le couper. "Et maintenant, t’es où ?" Car, du besoin de sécurité à l’apparition de nouveaux sentiments anxieux, il n’y a qu’un pas. Qui n’a pas imaginé le pire en attendant un message qui ne vient pas...

Appel à candidatures du Fonds Houtman : recherche "Les enjeux éthiques dans les services de soins néonatals intensifs"

En 2014, le Fonds Houtman (ONE) a lancé une recherche sur le thème « Fin de vie, début de vie et grande prématurité ». Le 1er volet de cette recherche a consisté à faire un état des lieux des pratiques en usage dans les services de soins néonatals intensifs (NIC) francophones, via un questionnaire auquel ont répondu 89 % des pédiatres-néonatologues sollicités. La synthèse de ce premier volet est disponible sur simple demande auprès du Fonds Houtman. Le 2e volet, ouvert par l’appel à candidatures que vous trouverez en annexe, « Les enjeux éthiques dans les services de soins néonatals intensifs », aura pour objectif d’explorer les processus délibératifs au sein des services NIC francophones. Il consistera en une étude par observation et...

[Podcasts] Samarc'ondes

"L'art c'est comme une émotion. Par exemple, faire des rencontres c'est aussi une sorte d'émotion ou goûter, s'amuser., des trucs comme ça..c'est dans la découverte de quelque chose de nouveau. Plus on acquiert des nouvelles choses, plus on arrive à se comprendre et à comprendre les autres. Si on reste dans un monde fixe, on commence à s'ennuyer et à moins s'ouvrir" Voici la réflexion d'un ado interrogé par Sarmarc'ondes sur ce que représente l'art pour lui. Ecoutez le podcast ici :  Recevoir l'art c'est recevoir le monde [02'03]  Sur cette même thématique de l'art, écoutez d'autres témoignages courts d'ados, toutes de...

[Podcast] "Comment reconnaître le moment où l'on a quitté l'enfance?"

Une série de podcasts, imaginés par Louie média, nous emmène dans l'univers de Justine, 11 ans qui nous raconte son passage de l'enfance à l'adolescence. Elle explique ce que ça lui fait de quitter ce monde où l'on trouve de la magie partout - sur un manège, en faisant semblant de cuire des carottes - pour entrer dans un univers inconnu. Si, l'idée d'être une pré-adolescente, comme elle se qualifie elle-même, l'excite énormément, elle se demande comment rester elle-même? Comment se faire accepter par les autres, par exemple en faisant semblant de rire des blagues de Squeezie (un célèbre Youtubeur) ? Comment se séparer petit à petit de sa maman?  Comment faire face à la violence de certains?  Retrouvez l'intégralité des épisodes...

[Glané] "Il y avait Zorro derrière moi". Que devient le monde imaginaire des enfants?

Article à lire en intégralité sur Rue89 Avant, Justine s'imaginait pendant des heures tenir un restaurant de luxe. Mais alors qu’elle a essayé récemment de jouer à faire cuire des carottes sur une fausse poêle dans ledit resto, elle se rend à l’évidence : ce jeu ne l’amuse plus. "Je suis devenue une pré-ado." Même diagnostic en grimpant sur un manège : "Avant je m’imaginais des histoires : il y avait Zorro derrière moi qui me poursuivait... Et là, c’est différent, je montais dessus et je m'ennuyais [...] J'essayais de revenir en enfance mais c’est trop tard. Quand t’es sortie, t’en...

Maltraitance sur mineur : un voisin mis en examen pour n'avoir rien dit

En France, un voisin témoin auditif de la maltraitance subie par un enfant, pourrait être condamné pour n'avoir pas dénoncé les parents. [Reportage à découvrir ici] A la sentence "se taire c’est laisser faire", l’injonction sous-jacente est "Dénoncez !". En encourageant de cette manière la délation on place le citoyen dans une position où plutôt que de voir sa solidarité encouragée, il est aiguillé vers un recours aux autorités, qui, elles, sont à même d’agir. On peut s’interroger si ce type de message ne vient pas augmenter le sentiment d’insécurité et corroder le lien social. A l'inverse, faire circuler...

[Podcast] Enfants placés

"Ils sont environ 150 000 chaque année en France à être placés dans des structures collectives, des familles d'accueil dans le cadre de la Protection de l’enfance. Que deviennent les filles et les garçons qui ont été pris en charge par cette institution ? Dix, quinze, quarante ans après la fin du placement, qu’ont-ils dû traverser pour s’en sortir ? Comment l'ont-ils vécu hier, et comment le raconter aujourd’hui ? Avec quels repères, ces enfants qui n’ont pas grandi avec leurs parents, se sont-ils construits ? Entre anecdotes, émotions, souvenirs, espoirs, rêves, les bribes de récits de cinq adultes de 22 à 65 ans se mêlent pour nous raconter leur vie d'enfant chahutée entre placements en famille d'accueil, vie en institutions......

[Glané] Conflit de loyauté : si je travaille bien à l'école, vais-je trahir mes parents?

Article à lire sur rue89. "Le conflit de loyauté est le fruit d’un décalage entre ce que l'enfant vit et entend à l'école et chez lui, lorsqu'il vit dans des conditions précaires. Le langage, les règles, les habitudes diffèrent d’un monde à l’autre. "Il comprend qu'il n'est pas dans le modèle que ses parents lui apprennent", dit Marie-Aleth Grard. Le dilemme est le suivant : "Je suis entre deux choix, je dois choisir, si je choisis cela, je refuse ou je rejette l’...

[Glané] "Non, les enfants ne sont pas que des machines cérébrales"

Glané sur Libération.be  "Si l'on doit tenir compte des avancées produites par les neurosciences, il est tout aussi capital de redonner tout son crédit à la parole et au langage. L’heure est au scientisme, à la foi envoûtante et aveugle en l’imagerie cérébrale, en la neuropsychologie, en la neurogénétique, en la neuroéconomie, au détriment d’une approche humaniste qui, par essence, inscrit le sujet humain dans sa dimension relationnelle d’être parlant. L’enfant se retrouve réduit au fonctionnement de son cerveau, à ses apprentissages, à ses conduites, sans se soucier de la transmission et du type de filiation dans...

Les adolescents et la pornographie

Une sexologue française intervenant dans les écoles auprès d'adolescents a été interpellée par l'influence des images pornographiques dans leurs propos. Elle a donc réalisé une étude en ligne pour tenter de mieux comprendre l'influence de la pornographie dans leur vie.  Quelques données récoltées questionnent la facilité avec laquelle les jeunes ont accès à ces images. En effet, il semble que de plus en plus d'ados voient leurs premières images pornographiques avant l'âge de 12 ans. Or, avant 12 ans, les enfants ne sont pas équipés pour recevoir de telles images, ils ne comprennent pas ce qu'ils voient et cela vient véritablement effracter leur psychisme. De manière générale, quand la pornographie survient avant les premières relations...

[Glané] Montres connectées pour enfants : quand la surveillance parentale devient abusive

Glané sur https://www.wedemain.fr "Les montres connectées destinées aux enfants ont du succès en France, alors que ces gadgets ont été interdits en Allemagne. Ceux-ci permettent aux parents de géolocaliser leur enfant en direct, parfois de les écouter à distance. Outre le grave problème des failles de sécurité, ces objets entravent l'autonomisation des enfants." [ Lire l'intégralité de l'article sur https://www.wedemain.fr/Montres-connectees-pour-enfants-...

Smartphones, tablettes, télévision...Attention, danger!

Dans une interview réalisée par le journal Kairos, le docteur Anne-Lise Ducanda prend le temps de revenir sur les dangers des écrans pour les enfants de 0 à 4 ans. Souvent interpellée par des enseignants de maternelles pour des enfants qui ne parlent pas, n'interagissent pas, fuient la relation...elle s'est interrogée sur la place des écrans dans la vie de ces enfants. Après de nombreuses rencontres avec les parents, elle a constaté que l'utilisation des écrans était souvent corrélée à ces troubles. En accompagnant les parents dans l'arrêt des écrans pour ces petits, elle souligne des progrès fulgurants : apparition du langage, investissement dans les relations sociales, interactions visuelles...

[Glané] Deux enfants tués chaque jour ? Comment un chiffre jamais démontré est devenu une référence (en France)

Glané sur http://www.laurent-mucchielli.org "Un chiffre nous est raconté depuis des décennies. Un chiffre censé nous dire l’état de la protection, ou plutôt de l’in-protection de l’enfance. Un chiffre qui convoque la société entière, car il serait le signe de son incapacité à voir ou, pire encore, le déni d’une supposée-réalité aussi objective qu’une donnée chiffrée peut l’être. Ce chiffre de deux enfants tués par jour, implicitement ou explicitement sous les coups de leurs parents, hante le travail social, les médias et la société. Bien que jamais démontré, certains le diffusent comme un fait, une donnée...

"I'll made you, I kill you"

Ce court métrage plein de poésie, nous plonge dans l'enfance triste et violente d'un jeune réalisateur roumain. Sa voix et celles de ses parents se mêlent pour nous raconter leur histoire, leur parcours, leurs douleurs.  Découvrez le court métrage ainsi qu'une interview du réalisateur : https://www.rtbf.be/culture/cinema/detail_i-made-you-i-kill-you-l-enfanc...

Appel à projets auprès des services d’accompagnement périnatal (date de fin 16/03/18)

Le Gouvernement a attribué une somme de 300.000 € à l’ONE afin de permettre le subventionnement de 4 services d’accompagnement périnatal, en complément aux 3 structures déjà financées actuellement. Les dossiers complets doivent être introduits au plus tard le 16 mars 2018. Retrouvez toutes les modalités de cet appel à projets.

Elle se voyait jeter son bébé contre le mur

Une jeune mère se voit lancer son bébé contre un mur, une autre s'imagine l'étouffer ou le découper...Ses idées qui traversent l'esprit de jeunes mamans les inquiètent et leur font honte. L'angoisse d'avoir de telles pensées s'appelle la phobie d'impulsion. Un article paru sur le site rue89, met en lumière ces mouvements présents chez les jeunes mamans mais peu abordé dans le social.  Ce phénomène existe en dehors de la maternité : imaginer pousser quelqu'un sous un train... Ces instrusions sont comme "un flash. Une possibilité. Un éclat de nerfs. Une rébellion sordide. Un acte anti...

Laissez les enfants s'ennuyer!

Dans un article publié sur slate.fr, Teresa Belton encourage les parents à laisser leurs enfants s'ennuyer. En effet, ces moments permettent aux enfants de se découvrir, d'inventer, de créer.... Pas si simple pour les adultes qui redoutent parfois ces moments de "vide" dans le quotiden de leurs enfants. L'auteure propose des pistes de réflexion pour guider l'enfant dans la mise en place d'une activité.   "Si un enfant est à court d’idées, vous pouvez lui proposer une sorte de défi pour l’inciter à utiliser son imagination. Par exemple, vous pouvez lui proposer de chercher dans le jardin des aliments qui pourraient plaire à des dinosaures, ou bien lui suggérer de sortir avec des...

Quand les jeunes s'auto-flagellent sur internet

Un article de Libération ""Autoflagellation numérique, un nouveau mal adolescent" lève le voile sur une pratique qui consiste à s’envoyer à soi-même des insultes sur les réseaux sociaux (en utilisant un pseudo, en se créant un faux compte…). Des chercheurs américains révèlent dans une étude que ce phénomène touche un adolecent américain (de 12 à 17 ans) sur 25.  Chez les filles qui  ont déjà eu recours à cet « auto-troll », les raisons évoquées sont un mal être, des symptômes dépressifs… Tandis que chez les garçons, il s’agirait plus de « blagues » ou de provocation. Cette autodépréciation, pour les psychologues, relève...

Partager