Quelles réponses à la violence des jeunes ?

Face à la violence des jeunes, la pénalisation n'est pas l'unique solution. Dans cet article, Véronqiue le Goaziou, sociologue, analyse la force et la portée préventive de la pratique éducative. Cette optique repose bien entendu sur la capacité de chaque adulte, professionnel et parents, à tenir une position éducative consistante à la fois ferme et souple.

Cet article est extrait du livre Temps d'arrêt, "La violence des jeunes : punir ou éduquer ?", Véronique le Goaziou, juin 2016.

 


 

Téléchargements: 
Thématique: 

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Texte] Les paradoxes de la relation éducative

S’occuper d’adolescents dits difficiles, c’est constamment travailler aux confins du judiciaire, du sanitaire et de l’éducatif. A priori les deux premiers champs apparaissent mieux définis : on est...