Quelle prévention pour la maltraitance?

Ce texte livre quelques réflexions à propos du travail de prévention générale autour de la naissance et propose des perspectives optimistes, quand on considère les troubles précoces du lien dans pratiquement la totalité des histoires de maltraitance et d’abus envers les enfants. Beaucoup plus qu’une prévention repérage ou dépistage, le travail en périnatalité promeut une prévention « promotion des compétences parentales » par un soutien humain confiant et rigoureux. 

Sommaire
I. A LA RECHERCHE D’UNE DEFINITION
lI. HISTORIQUE DES PROGRAMMES DE PREVENTION : DYNAMISME ET EFFETS PERVERS 
III. LES PREVENTIONS PERINATALES  
IV. INTERET D’UNE PREVENTION PRECOCE  
   A. Obstacles à cette prévention
   
B. La collaboration médico-psychologique et ses difficultés
V. CONCLUSIONS  

Retrouvez ici le texte complet.

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

Malmener ou brutaliser un bébé : impensable ?

La vulnérabilité du petit d'homme suscite immanquablement l'idée qu'une prévenance particulière à son égard est de mise. Et pourtant… Le bébé met à jour, et de façon exacerbée, l'ambivalence humaine...

Secouer un bébé peut être très dangereux

L'enfant qui naît devient pour un moment le point central de la vie de ses parents, créant un nouvel environnement. Par exemple, il manifeste faim, coliques, peurs, besoin de contacts, poussées...

[Livre] La paternalité et ses troubles

Aujourd’hui, les pères fréquentent en nombre les espaces traditionnellement réservés aux mères et aux bébés (consultations prénatales, maternités, consultations de PMI et de pédiatrie, crèches, etc...