Jouer avec la mort à l’adolescence

Un entretien avec David Le Breton, anthropologue et sociologue, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg.  (01:53) 

Un jeune qui se percoit comme n'ayant aucune valeur, insignifiant peut solliciter la mort afin de redonner un sens à sa vie. La mort devient un signifiant puissant qui légitime son existence. En effet, s'il survit c'est que la mort n'a pas voulu de lui, il mérite donc de vivre. 

L'ordalie prend des formes diverses et peut être soit ponctuelle : vitesse sur les routes, tentatives de suicide... ou plus permanente : anorexie, toxicomanie... 

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Thématique: 

Pages qui pourraient également vous intéresser

Adolescence et insécurité

Pourquoi associer adolescence et insécurité? Les adolescents seraient- ils fauteurs de troubles, ou responsables de l’insécurité? Pourtant, une réflexion argumentée questionne ce stéréotype. Le...

Conduites à risque à l’adolescence : « acte de passage ou passage à l’acte » ?

Pour David Le Breton, les conduites à risque relèvent moins du pathologique que d’une logique inhérente à la condition...

Quand un adolescent reçoit les confidences suicidaires d’un autre adolescent ?

Un entretien (02:12) avec Alain Braconnier, psychiatre et psychanalyste spécialiste de l’enfance Sans minimiser, ni...

Corps et adolescence

Les transformations corporelles s’imposent à l’adolescent. Elles soulèvent la question du regard des autres sur le jeune homme ou la jeune fille qu’il devient, l’ouverture au désir et à la...

Comment comprendre les conduites à risque à l’adolescence ?

Un entretien avec David Le Breton, anthropologue et sociologue, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg...

Pourquoi l’adolescent joue avec le risque ?

Un entretien avec David Le Breton, anthropologue et sociologue, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg...