Pour faire un enfant, il faut une mère et un père ?

A ce jour, la reproduction humaine reste soumise à la rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Mais, au delà de cette donne biologique inéluctable, l’enfant pour exister, a besoin d’un père et d’une mère voire de la rencontre avec la dissymétrie des fonctions maternelle et paternelle.

Au travers de l’importance du langage qui fait de l’enfant un être humain (au contraire des enfants loups qui existent sans autre et sans langage), l’auteur redit les enjeux et les composantes de cette dissymétrie indispensable : une mère, premier autre ou première figure d’attachement de l’enfant qui l’entoure des soins nécessaires et l’ouvre à la langue maternelle et un père sur lequel l’enfant prend appui pour sortir de cette dépendance première et s’ouvrir au monde de manière singulière c'est-à-dire non pas dans un mouvement de répétition mais dans une démarche d’appropriation.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Pages qui pourraient également vous intéresser

Children see do ?

Tirés par les cheveux ? Non ! …une manière de mettre en évidence que la prévention ressort avant tout de la...

La clinique de l’enfant. Un regard psychiatrique.

Les professionnels de l'enfance sont de plus en plus interpellés par les parents pour des troubles présentés par leur enfant même très jeune, pour des difficultés d'apprentissage ou à la suite d'...

Quand les carences des parents amènent au placement de leur enfant.

Le placement apparaît parfois comme essentiel pour garantir à l’enfant des conditions nécessaires à son développement...

La bouche, premier jouet du bébé

Un entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste. (04:40)  

En cas d'abus dans l'enfance, quelle est la fonction réparatrice des aveux et du pardon ?

Un entretien avec Anne-Françoise Dahin, psychologue et psychanalyste. (02:48)

Quand le père est le parent de référence d'un enfant

Un entretien avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste. (05:20)