Campagne de sensibilisation: Stop Cyberhate

Stop Cyberhate est la nouvelle campagne de prévention contre le cyber-harcèlement entre jeunes. 

A l'initiative de la ministre  de l'Egalité des chances, Joëlle Milquet, la Computer Crime Unit de la police judiciaire fédérale, le Service Egalité/Diversité de la police fédérale, l'ISFSC et Child Focus. 

L'actualité a en effet à plusieurs reprises mis en exergue les conséquences dramatiques que peut avoir l'usage d'Internet et des réseaux sociaux: le cyber-harcèlement mène parfois au suicide des jeunes qui se sentent entraînés dans une spirale infernale. Les réseaux sociaux amplifient et donnent une autre dimension au harcèlement qui peut sévir entre adolescents. Le harcèlement commence à l'école, dans les mouvements de jeunesse,... et continue sur internet. 

Sur base d'une enquête réalisée en 2012 on peut constater que les jeunes sont constamment connectés: 

- 77% des jeunes possèdent un Smartphone 

- 30% se disent stressés quand ils ne sont pas connectés. 

- 15% passent plus de 20 heures sur internet pendant les week-end 

- 34,3% ont déjà au moins une fois été victime de cyber-harcèlement

- 21,2% reconnaissent avoir été l'auteur de cyber-harcèlement 

- 76% des jeunes (12-18ans) ont déjà été témoins d'une situation de cyber-harcèlement.

On regrettera le flou autour du terme "cyber-harcèlement". A partir de quand en parle-t-on? Les injures fusent-elles plus sur Internet qu'en cours de récréation? Qu'en rue?

La campagne comprend plusieurs outils: 

  • 4 clips vidéos réalisés par les étudiants de l'ISFSC (3e Multimédia) 
  • Une application Smartphone: #stopCyberHate 

Elle donne la possibilité aux jeunes de répondre à un quiz afin de déterminer s'ils sont victimes ou non de cyber-harcèlement. 

Il reprend en plus des outils précédents, des informations et des conseils à l'attention des professionnels de l'éducation, des parents, mais aussi des adolescents. 

 

 

- Peut-on penser la question du cyber-harcèlement sans prendre en compte le harcèlement de façon globale? 

- Comment penser la relation harceleur, harcelé, témoin? 

- Comment agir face à un problème de harcèlement? Promouvoir la discussion plutôt que la sanction? 

Thématique: 

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Livre] La victime dans tous ses états

La victime, figure emblématique de notre société est analysée dans ses dimensions singulières et sociales. Sur un plan psychique, se sentir victime, être victime, revendiquer le statut de victime,...

Le harcèlement : un conflit contemporain (pas) comme les autres

Le harcèlement à l’école occupe de plus en plus l’avant de la scène. Une bagarre entre enfants, une moquerie qui en entraîne d’autres, un groupe d’enfants qui se ligue contre un camarade, d’autres...

“Le Harcèlement scolaire” de N.Catheline : histoires de situations et non de profils

Nicole Catheline, pédopsychiatre est interviewée dans les...

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Ce Temps d'arrêt hors série de 120 pages est disponible sur simple demande Il aborde des questions et les difficultés qui se...

Prévenir la violence par la discussion à visée philosophique

Les incivilités, les violences, le harcèlement entre enfants dès le plus jeune âge sont signalés par nombre d’éducateurs. Ces chocs du « vivre ensemble » traduisent une fragilisation du lien social...

Les réseaux sociaux, lieux de socialisation à l’adolescence

Les réseaux sociaux, mieux vaut ne pas s’y aventurer avant 12 ans parce qu’avant cet âge, l’enfant a besoin d’explorer et d’expérimenter la complexité du monde réel. Il a besoin d’éprouver ses...