Fil d'actualités Yapaka

[Glané] [EN] Une étude américaine sur les effets sur les enfants des disputes parentales, du chaos familial et de la pauvreté

Si l'on peut s'attendre à de tels effets négatifs, l'intérêt de l'étude est d'en montrer l'étendue après avoir suivi de manière longitudinale 1025 enfants de 6 à 58 mois. On trouvera l'étude  "Poverty, household chaos, and interparental aggression predict children's ability to recognize and modulate negative emotions" dans la revue [EN - Payant]   Development and Psychopathology et un résumé [EN] sur le site de la New York University  

[Glané] En Allemagne, les jardins d'enfants se réinventent en forêt

" Comme les autres enfants gardés dans les bois, Darek passe toutes ses matinées dehors, par tous les temps, bravant même la pluie et la neige. Il rentre déjeuner à midi dans les locaux en dur d'une garderie "classique" de Potsdam baptisée Abenteuerland (pays de l'aventure), qui a accepté une coopération en accueillant l'après-midi les enfants emmenés en forêt le matin. La maman de Darek est ravie que son fils, qu'elle décrit comme "impulsif", puisse jouer, courir et crier à son aise au milieu des arbres. " Tout lire sur La Dépêche

Halloween et les zombies aux temps d'Ebola

Une maman est préoccupée car sa fille de 4 ans se réveille toutes les nuits depuis qu'elle a vu l'affiche de Walibi pour Halloween " Vampires vs Zombies". En fait, ce n'est pas l'affiche elle-même qui est cause des cauchemars, elle n'en est que le support. L'enfant perçoit fort bien qu'il s'agit d'une fiction. Faire des cauchemars est une chose bien naturelle pour adultes et enfants et plus fréquent d'ailleurs au moment où ceux-ci doivent faire face à des difficultés intérieures, au fur et à mesure qu'ils découvrent le monde et s'interrogent sur leurs liens avec les autres: la séparation, la mort, les relations avec les autres membres de la famille... Supporté par des images vues ou des histoires entendues (les livres d'enfants en...

[Glané] Chaque année 900 familles sont touchées par le deuil périnatal.

La RTBF consacre un reportage sensible au deuil périnatal. En Belgique, chaque année, près de 900 bébés décèdent au cours de la grossesse ou dans les premiers jours de vie. Une grande pudeur entoure ces décès. Les familles sont de mieux en mieux entourées, notamment par les Groupes d'aide aux parents endeuillés ou des associations telles R.E.N.A.I.T.R.E. qui offrent des retraites pour mamans endeuillées .  

[Glané] Géographie de l’enfance

Les enfants de moins de quatorze ans sont aujourd’hui 1,9 milliard. La moitié d’entre eux n’ont accès à aucun des services fondamentaux auxquels ils ont droit : l’alimentation, la santé, l’éducation, la protection contre les abus. (...) La géographie mondiale des droits de l’enfant désigne sans erreur possible les lieux de l’enfance en péril. C’est la géographie de tout ce qu’il manque. Les tâches sombres qui, sur les cartes, représentent les situations les plus dramatiques se retrouvent toujours sur les mêmes régions : l’Afrique sub-saharienne et l’Asie du Sud où la plupart des États subissent encore avec violence les conséquences des politiques d’ajustement structurel des années 1980 et 1990. Comment des pays, priés de privatiser ses...

Participer à une nouvelle recherche sur les comportements difficiles chez des enfants de 3 à 6 ans

Chez le jeune enfant, il est courant d’observer des comportements d’opposition, d’agressivité ou de colère. En grandissant, la plupart des enfants trouvent des manières de plus en plus souples et variées d’exprimer leurs émotions et de faire face à la frustration. Cependant, chez certains enfants, ces comportements persistent et viennent troubler leur vie sociale, leurs apprentissages à l’école et la relation avec leurs proches. L'Université Catholique de Louvain, qui travaille sur ces questions depuis plusieurs années, lance une nouvelle recherche portant sur ces comportements difficiles chez des enfants de 3 à 6 ans et sur les relations avec leurs parents. Une intervention de soutien gratuite est proposée aux parents rencontrant des...

[Glané ] TDAH: pour aider les enfants, de l'exercice physique avant d'aller à l'école

Selon une recherche effectuée par l’Université d’État du Michigan et celle du Vermont, l’exercice avant l’école diminuerait les symptômes du trouble de déficit d’attention avec hyperactivité. Science World Report, Via Canoe.ca

[Glané] Comment nous sommes devenus les Big Brother de nos enfants

Que s'est-il passé pour qu'en une génération, des enfants qui allaient à l'école tout seuls, parcourant parfois un long trajet, se mettent, une fois devenus parents, à enlever toute autonomie à leurs enfants? A 6 ans, je sortais chaque jour acheter le pain, très tôt le matin. J'ai commencé à aller seule à l'école dès le CE1 (soit vers 7 ans). L'établissement se trouvait à quinze bonnes minutes de chez moi à pied, il fallait traverser plusieurs routes, dont une bordant une station service, et mon quartier de l'époque serait aujourd'hui considéré comme une «zone urbaine sensible». Je rentrais également seule à la maison –avec ma clé autour du cou– pour le rester jusqu'au retour de mes parents (vers 19h environ). Il ne m'est jamais rien...

Erreur dans le nouveau code de déontologie des psychologues

Le Moniteur belge du 16 mai dernier a publié le nouveau code de déontologie des psychologues (repris intégralement ci-dessous). Ce texte comporte une erreur qui va à l’encontre des articles 458 et 458bis du Code pénal et des modalités de travail en Fédération Wallonie-Bruxelles. En effet, le texte issu du «Service public federal economie, p.m.e., classes moyennes et energie » indique: " Sous-section II.—Cas et situations dans lesquels la législation contraint  le psychologue à briser le secret professionnel Art. 12. Le psychologue est libéré de son devoir de discrétion et ne peut l’invoquer dans tous les cas et situations où une législation le contraint à révéler des informations comme par exemple les cas d’obligation de dénonciation...

[Glané] Dans la Silicon Valley les parents tiennent leurs enfants à l'écart des écrans

Quand on demanda à Steve Jobs si ses enfants aimaient les iPad, il répondit qu’ils n’en avaient jamais utilisé. C'est une constante: les parents geeks de la Silicon Valley tiennent leurs enfants à l'écart des écrans et envoient leurs enfants dans des établissement sans ordinateur ni tablettes. A la place, on trouve des tableaux noirs, des craies, des crayons de couleurs et des livres. Les enfants font de la poterie, du tricot et du jardinage. Pour en savoir plus, lire les articles du New York Times et The Atlantic, repérés par...