Dans l'école

Une animation dans la classe 
Les ateliers de la pensée joueuse sont une activité éducative qui peut être pratiquée avec un groupe d'enfants dès 5 ans. Elle répond aux objectifs solaires et aux compétences de l'éducation à la philosophie et la citoyenneté. Simple à mettre en place, l’animation ne sollicite aucun moyen (pas d’accessoires) sinon la continuité de l’activité tout au cours de l’année.

  • En 3ème maternelle : Le jeu théâtral est ritualisé et mené dans un cadre sécurisant. A partir d'un dessin choisi par les enfants, un scénario (3/4 actions-dialogues-émotions) est imaginé par les enfants et jouée par des volontaires qui expérimentent tous les rôles.
    En suivi, l'atelier de la pensée ouvre sur une discussion entre enfants, dans un format simple et adapté à leur âge quant à la durée (10 min. maximum), le niveau d’exigence des processus de pensée, le recours à des fonctions de journaliste-dessinateur, de président, ... qui seront intégrées au fur et à mesure compte tenu de l’âge mais aussi de la pratique philosophique du groupe. 
  • Dans la suite du cycle 5-8 : Le scénario peut compter 4 ou 5 actions, voire plus selon les capacités de mémoire des enfants plus grands. Le travail sur les émotions est approfondi notamment avec les acteurs volontaires. 
    L' atelier de la pensée s'étoffe peu à peu en contenu, en durée et diversifie les fonctions assurées par les enfants : le distributeur de parole, le président, le gardien du temps.Vidéo de présentation : Le Jeu des Trois Figures

Dès 5 ans, l’âge des questions par excellence, les enfants s'interrogent dans leur radicalité existentielle. Sans qu’ils distinguent encore si ces questions sont factuelles, scientifiques ou philosophiques. C’est à l’animateur de faire le tri, car certaines questions se prêtent plus aisément à une approche philosophique . On peut se donner comme approximation qu’une question est philosophique quand elle intéresse chacun par sa résonnance dans la condition humaine ; quand il y a la possibilité de plusieurs réponses ; quand on ne peut y répondre sans réfléchir par soi-même ; ou par son champ d’application, quand elle aborde la métaphysique, l’éthique, l’esthétique ou l’épistémologie. Voilà les types de questions à explorer, parce qu’elles sont complexes, avec des réponses difficiles et diverses. Ce sont déjà les questions des enfants, qui sont un immense pourquoi, « jetés là » dans l’existence sans l’avoir choisi, et qui doivent « faire avec »…

L’animateur est garant du cadre. Sa fonction tierce favorise l’émergence d’une dynamique collaborative et d’un processus démocratique.
Ce qu’il doit privilégier:
•    Développer une attitude d’écoute
•    Encourager /valoriser la parole des enfants
•    Rester dans la surprise de ce qui surgit
Ce qu’il doit éviter :
•    Donner son avis
•    Vouloir arriver à UNE bonne réponse

Découvrez la position de l'animateur

Un programme dans l'école
Les ateliers de la pensée joueuse sont une animation à pratiquer dans les classes, et également un dispositif qui peut mobiliser l'ecole dans son organisation globale afin d' encourager des valeurs de vivre ensemble soutenant le développement de l’empathie, du sens moral, de l'esprit critique, la libre pensée, la diversité, la collaboration par les pairs, le recours à l'adulte en cas de difficulté entre enfants...

 

 


 

Partager