La violence des jeunes et le travail de symbolisation

 Un entretien avec Jean-Pierre Lebrun, psychiatre et psychanalyste.(05:04)
Jean-Pierre lebrun pose la question du rapport entre un discours social qui  pousse à  la jouissance sans la différer, sans  renoncer donc à sa toute puissance première  et l’augmentation des passages à l’actes des jeunes aujourd’hui.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Thématique: 

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

Adolescence: les couteaux les plus dangereux coupent leurs propres poignets

Adolescence: les couteaux les plus dangereux coupent leurs propres poignets par Didier Robin [1] « Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le...

Adolescence et risques

Si l'adolescence rime avec la prise de risques, il arrive que la mise en danger de soi prime sur la recherche de plaisir. Face à ces « auto-sabotages », pas toujours flagrants, les parents ressentent...

Conduites à risque à l’adolescence : question de genre ?

Un entretien avec David Le Breton, anthropologue et sociologue, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg...

"Les Enfants d'aujourd'hui sont-ils des mutants"

Une conférence de M. Jean-Paul Gaillard - thérapeute systémicien de la famille et du couple et psychanalyste, organisée le 10 décembre 2014 par la...

[ Audio] Accompagner le passage adolescent

Une conférence avec Antoine Masson, psychiatre et professeur à l'UCL et à l'Université de Namur/UNamur, dans le cadre des Midis de l'éducation organisé par le service de l'Administrateur général de l...