Jouer: Apprendre de ses erreurs

Expérimenter, essayer, faire des brouillons, rater,  recommencer … aident l’enfant à grandir. Le jeu offre, là dès la naissance, une occasion d’éprouver l’essai et l’erreur. La présence de l’adulte au côté de l’enfant aura pour bénéfice, non pas de faire à sa place, mais bien de l’aider à comprendre, à analyser, à relativiser l’échec voire à interroger sa responsabilité dans sa chute scolaire par exemple.

Adulte, se tromper fait encore partie du cheminement, parfois accompagné d’un professionnel.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Pages qui pourraient également vous intéresser

Quand l'enfant joue à "on disait que"

Vers 3, 4 ans, l’enfant entame les jeux de mise en scène qui traduisent ses préoccupations enfantines. Par le « faire...

Vive l'ennui !

Vivre l’ennui est une nécessite pour l’enfant. L’ennui lui ouvre la possibilité de penser, d’avoir des idées, de créer...

Pourquoi laisser l'enfant jouer à la guerre?

Jouer traduit le monde intérieur de l'enfant ; une manière pour lui, à la fois de s'approprier le monde et de se...

Que faire avec les jouets dont l'enfant ne veut plus?

Echanger ou donner ses anciens jouets est bénéfique pour l'enfant. Il y prend plaisir et y retrouve l’imaginaire du...

La bouche, premier jouet du bébé

Un entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste. (04:40)