Quand le professionnel de l'enfance doit passer la main

Auteur: 

Un entretien avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste. (05:59)

"C'est dans l'articulation des compétences de différents professionnels qu'on va pouvoir au mieux aider l'enfant".
Les professionnels de première ligne sont parfois confrontés à des enfants en souffrance. Dans un premier temps, ils cherchent, de leur place, à leur venir en aide. Lorsque cela ne suffit pas à apaiser les souffrances de l'enfant, ils cherchent l'aide d'autres professionnels aux compétences différentes des leurs. 

C'est l'articulation des aides - éducatives, pédagogiques, thérapeutiques quand c'est nécessaire - qui permet un apaisement des souffrances. Ce n'est pas l'addition de ces différentes compétences mais bien le faire ensemble qui fait sens. 

 

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Pages qui pourraient également vous intéresser

Points de repère pour prévenir la maltraitance

Ce Temps d'arrêt hors série de 120 pages est disponible sur simple demande Il aborde des questions et les difficultés qui se...

Le professionnel face aux demandes d'attestations de parents séparés

Un entretien avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste. (05:05)

Le professionnel de l'enfance, substitut de la fonction parentale

Un entretien avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste. (06:40)

Classes vertes

Jonathan, 7 ans, fait sa valise. Demain il part en classes vertes avec l'école. Mais sa maman nʼa...

Quand le père est le parent de référence d'un enfant

Un entretien avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste. (05:20)

Que faire avec un enfant qui s’oppose à tout ?

Si un enfant s'oppose à tout, c'est peut être parce qu'il ne sait plus ce dont il a besoin, envie. En adoptant une...