[Vidéo] Quand le sentiment de surcharge des familles et des professionnels enferme la capacité de penser, comment en sortir ?

Un entretien avec Hélène L’Heuillet (06:02), philosophe.

Le sentiment de surcharge  des familles impacte le sentiment voire la surcharge même des professionnels. Ce sentiment de pression nous détourne de liens solidaires pour fractionner le lien. Aussi, en tant que professionnel, il importe de sortir de ce cercle vicieux de la pression. Une voie consiste à supporter la limite, celle de notre action, de notre temps, de notre efficacité. Sortir de l’immédiateté, penser la temporalité de notre action en l’inscrivant dans le lien à l’autre sont autant de manières de rester humain dans nos métiers et de maintenir un accueil respectueux de l’autre malgré l’accélération et la pression ambiante qui rejaillissent sur nos métiers.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Share

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

C'est une première aux Etats-Unis: ce 14 juillet 2011, le gouverneur démocrate de l'Etat du Missouri, Jay Nixon, a signé une loi interdisant l'envoi de messages privés sur les réseaux sociaux entre

Un documentaire réalisé par Xavier DELEU (52’)-2011 qui témoigne de l'importance d'assurer des...