Livres "Temps d'arrêt"

La collection Temps d’arrêt met à disposition des intervenants des textes de référence sur des sujets relatifs à l’enfant et à l’adolescent au sein de la famille et dans la société. Chaque publication présente un état de la question, une réflexion alliant un questionnement clinique et des repères théoriques.Le but de la collection est d’aider le professionnel à penser la complexité à l'oeuvre plutôt qu’ enseigner comment «faire ».

Edités 8 fois par an à 11 000 exemplaires, ces livres sont diffusés gratuitement auprès de chaque institution concernée ainsi que dans les bibliothèques de la Communauté française.Ces livres ne sont pas disponibles à la demande mais les textes sont  téléchargeables et disponibles en versions  EPUB pour iPad et liseuse.

Les livres Temps d'arrêt sont disponibles en librairie ( 3,95 €) - Consultez ici les titres disponibles en librairie .

 

Covid-19 : l’impact sur la santé mentale des jeunes

Auteur: 

Dans ce nouveau Temps d'arrêt, Sophie Maes, pédopsychiatre, tire la sonnette d'alarme quant à l'impact de la crise santaire sur la santé mentale des jeunes. La compréhension des mécanismes propres à l’adolescence, son besoin vital de lien à l’autre, aux pairs donnent aujourd'hui la mesure de la souffrance des adolescents consécutive à l'isolement subi pendant des mois. Ce livre retraverse les étapes de la pandémie pour comprendre ce qui s’est joué pour eux au fil du temps. Y sont proposées des pistes pour penser la prévention et mettre en place des mesures simples et réalistes : organiser des groupes de parole réguliers avec les adolescents dans les lieux qui les réunissent aujourd'hui est une piste à l'invitation de tout éducateur. 

[Livre] Quand la parole déconfine

Ce texte de Pascal Kayaert, directeur de Télé-Accueil Bruxelles, analyse la place de la parole et la place de l’écoute. Nous vous invitons à cette lecture en préalable du webinaire du 10 décembre avec l'auteur. Un exemplaire du livre est arrivé dans vos services et institutions en octobre dernier, comme lors de chaque diffusion d'un nouveau texte Temps d'arrêt, et reste disponible en téléchargement en version pdf ou EPUB

[Livre] Puissance de l’imaginaire à l’adolescence

Ce texte de Ivan Darrault-Harris, professeur émérite de sciences du langage et sémioticien, interroge la métamorphose identitaire qui mène l’adolescent à s’imaginer être à la source de son existence en récusant d’être né de ses parents desquels il veut se dégager. Ce fantasme dit « d’auto-engendrement » inscrit l’adolescent dans une quête pour naître à lui-même et s’éveiller à une nouvelle existence. Comprendre ce chemin semé de passages à l’acte, mises en danger, mais, aussi, jeux d’écriture, créations d’avatars, de pseudo… comme autant de modalités sombres ou lumineuses que l’adolescence explore est l'objet de ce nouveau livre Temps d'arrêt. 

[Livre] La parentalité désorientée, mal du XXIe siècle ?

Ludovic Gadeau, docteur en psychologie clinique et pathologique, souligne en quoi l’expérience et la pratique de la parentalité sont aujourd’hui bien différentes de ce qu’elles étaient hier.

Le passage de la société moderne à l’hypermodernité a engendré avec les progrès exponentiels de la technoscience, des bouleversements sociaux et psychologiques sans précédent. On en repère la marque jusque dans la sphère familiale et singulièrement dans ce qui constitue les assises de l’être-parent. Parents désemparés, débordés, en burn out…, ce texte analyse les fragilités contemporaines de la parentalité en regard des logiques sociales et psychologiques de cette évolution. Les professionnels trouveront dans ce texte des points d’appui pour accompagner les parents individuellement et collectivement.

[Livre] Naître et grandir

Ce nouveau Temps d’arrêt de l’historien Jacques Gélis donne, à la lueur du passé, un éclairage particulièrement saillant aujourd’hui en pleine pandémie, sur la place de l’enfant, sa singularité et les conditions de sa venue au monde. Auparavant, dans une société à dominante rurale, l’enfant appartenait autant à la lignée qu’à ses parents. Et, dans un monde où la vie était d’une grande fragilité, ce qui primait, c’était la perpétuation de la grande famille des vivants et des ancêtres morts.

[Livre] L’entrée dans le langage

Ce nouveau Temps d'arrêt de Jean-Claude Quentel, professeur en sciences du langage et Anne Deneuville, orthophoniste, analyse l'aventure humaine que soutient le langage : l'ouverture au monde du nouveau-né dans un bain de paroles, la compréhension progressive par l'enfant des sons et des mots, la verbalisation fondée sur sa capacité d’abstraction et la logique.  Ce livre analyse les différents registres du langage et les difficultés ou pathologies qui y apparaissent. Il se fonde donc sur une approche multifactorielle du langage. Il traite en même temps des difficultés qui se font jour dans son apprentissage et insiste sur le fait qu’un trouble qui s’observe dans le langage n’est pas nécessairement un trouble du langage lui-même.

[Livre] Accueillir la vie en temps de pandémie

Accueillir la vie dans ce contexte sanitaire, potentiellement traumatique, doit particulièrement se penser avec les parents, entre professionnels et avec tous les acteurs du « corps social ». Dans ce nouveau "Temps d'arrêt" Pascale Gustin, psychologue, renoue avec les liens indispensables pour accueillir le nouveau-né dans une histoire transgénérationnelle, collective pour éviter que le confinement ne devienne une prison pour le bébé et sa famille. Pour les professionnels, il s’agit de retrouver le plaisir et le sens du travail d’équipe sans faire l’impasse sur l’indispensable présence « en réel » que requièrent les liens périnataux. 

[Livre] Ensauvagement du monde, violence des jeunes

[...] Faute de tiers, il n’y a plus d’écart pour penser le monde, et les adolescents doivent négocier seuls avec l’archaïque en eux qui fait retour explosif sur la scène du social. Ils tentent de se délester de cette part d’ombre qui les déborde. Et, pour peu que la flambée pubertaire survienne sur fond de désintégration du lien familial et social, l’adolescent à la dérive revit ses terreurs d’abandon, tout en revendiquant son indépendance. Dans ce méli-mélo d’amour et de haine, d’appel et de rejet, la traversée adolescente, si elle n’est pas soutenue par des relations stables et fiables, ressemble alors à un jeu de massacre, un enjeu d’existence toujours aux limites de l’inexistence. Alors ils se jettent à l’aveugle dans le vide de leur vie. Une rage de vivre, qui en passe par le flirt avec la mort, la mort, appelée pour mieux être maîtrisée, convoquée pour mieux être éloignée jusqu’à ce que les plus fragiles y sombrent pour de bon. Défier la mort pour se prouver qu’on est vivant, c’est le rêve de toute-puissance là où ils souffrent de leur impuissance. Leur escalade vient court-circuiter l’angoisse, et leur violence sous pression fait reculer le temps de la dépression. [...]
in Danièle Epstein, Ensauvagement du monde, violence des jeunes, p 41,  Temps d'arrêt, décembre 2020

 

[Livre] Adolescence en temps de Covid-19 entre crise-passions et crispations

Auteur: 

Ce nouveau texte d'Aurore Mairy, pédopsychiatre, interroge les mouvements à l'oeuvre à l'adolescence et leur mise en veille par cette crise sanitaire qui révèle la singularité de chaque adolescence et souligne la fonction structurante du social dans le passage adolescent. La crise, qu’elle soit sanitaire ou d’adolescence, est par essence un moment potentiellement générateur de changement et de renouveau. Ce texte rappelle l’utilité d’un discours d’autorité (de celle qui peut autoriser et rendre auteur), l’importance de points d’appui extérieurs à la famille, le besoin de vivre les expériences des premiers émois, la nécessité de trouver du sens pour s’orienter… autant d’enjeux rencontrés par les adolescents. L’auteure expose combien l’adolescence est un moment d’inventivité inédite qui requiert le soutien du support social en relais de la famille, et invite chaque professionnel dans cette place de révélateur.

[Livre] Rire... et grandir

Un adoucisseur du quotidien

Le rire est un adoucisseur de la vie quotidienne, il ménage des moments de détente, de relâchement des tensions. Il soulage de la difficulté d’être soi, il procure une distance heureuse avec les événements et il apprend à tolérer l’inéluctable, au moins provisoirement, car, par ses éclats, il ouvre un autre chemin. Le rire est consolation au regard d’un quotidien parfois terne…..

in David Le Breton, Rire et grandir, p 28, Temps d'arrêt, octobre 2020

[Livre] La découverte sensorielle et émotionnelle du bébé

Ce texte de Ayala Borghini, psychologue, révèle pour le bébé la magie de la découverte de soi, des autres et du monde environnant : par la bouche, la main, le petit doigt, le pied, la peau, l’œil… autant de découvertes qui se conjuguent progressivement aux plans sensoriel et émotionnel dans la réciprocité de la relation. L’exploration sensorimotrice du bébé se décline dans ce texte au travers de six moments d'émerveillement, moments d’ouverture au monde qui vont constituer les fondements de la construction de soi.

[Livre] Challenges numériques sur les réseaux sociaux

Ce texte, de Marion Haza et Thomas Rhomer, décrypte les fonctionnements des défis numériques dans la logique du processus adolescent. Entre panique morale et amplification caricaturale de ces phénomènes dans les médias, les éducateurs doivent-ils s’en alarmer ? Ici, l’impératif est, en tant qu’adulte, de questionner : pourquoi faire ce défi  ? Quels sont les impacts pour soi  ? Pour les autres  ? Par ailleurs, comment évoquer ces phénomènes de défi sans engager un effet d’imitation et protéger les adolescents ? Ce texte propose des clés de compréhension pour les professionnels afin de penser la prévention et l’accompagnement des plus vulnérables et des adolescents en particulier.  

[Fichier web - avril 2020] Faire famille au temps du confinement - Quelques points de repère

Auteur: 

 Daniel Coum, psychologue, analyse les enjeux et la fonction de la famille pour élever un enfant. C’est, pour lui, une nécessité d’être entouré et guidé par une diversité d’adultes, parents, familiers et professionnels.
Tenter de prévenir les effets délétères d’une expérience de confinement et de repli des familles sur elles-mêmes, repenser le rôle habituel de la famille et la nécessaire alliance éducative autour de l’enfant est le défi de ce texte dans ce contexte de retour vers le social.

[Livre] Faire famille au temps du confinement et en sortir…

Auteur: 

Un texte de Daniel Coum, psychologue clinicien qui analyse la fonction de la famille à la lueure de la crise sanitaire qui a mobilisé particulièrement les parents appelés à être les chefs d’orchestre sans pouvoir s’appuyer comme habituellement sur les différents réseaux : école, voisins, logopèdes, crèche, grands-parents,…La rentrée scolaire salue la nécessité de l’entraide entre parents, de la présence solide du réseau social environnant et des professionnels de l’aide s’affirme plus que jamais dans cette période où justement, ces ressources ne se déploient plus dans les mêmes modalités. Pour élever un enfant, les parents ne suffisent pas. C’est, pour lui, une nécessité d’être entouré et guidé par une diversité d’adultes, parents, familiers et professionnels.

[Livre] Mères et bébés en errance migratoire

Ce dernier Temps d'arrêt, de Christine Davoudian, médecin, évoque la grossesse, la naissance et le devenir parent en contexte de migration impacté par des violences multiples. Les politiques migratoires de nos pays laissent ces personnes sans statut administratif, en errance, dans une situation de vulnérabilité. Pour les soigner et les accueillir au mieux, il faut penser ces situations dans leur spécificité traumatique, particulièrement au cours de période de maternité et de construction des premiers liens mère-enfant. 

[Livre] Résister à l’algocratie - Rester humain dans nos métiers et dans nos vies

Auteur: 

Dans ce texte, Vincent Magos, spécialiste en santé publique et psychanalyste, analyse l'emprise technologique dans nos métiers et dans nos vies. Après une extension des procédures, aujourd'hui, les algorithmes atteignent la puissance et l’autonomie de prendre des décisions sans intervention humaine. Une (re)lecture utile aujourd'hui quand la question du tracing se pose dans sa complexité pour garder l'humain au centre de nos métiers du soin et de l’éducation. 

[Livre] Quand la violence se joue au féminin

Véronique Le Goaziou, sociologue, interroge la violence agie par des jeunes filles ou par des femmes adultes : mères infanticides, maltraitantes ou auteures de violences sexuelles, jeunes filles délinquantes, radicalisées ou femmes meurtrières. Si, longtemps la violence des adolescentes, des femmes et des mères est demeurée un phénomène improbable et impensé, comprendre les circonstances et le sens des actes violents commis par la population féminine permet de penser ce qui relève de l’impensable et fournit aux professionnels des clés d’analyse pour mieux agir sur ces violences ou les prévenir.

[Livre] Le travail social animé par la « volonté artistique »

Auteur: 

Dans ce nouveau Temps d'arrêt, David Puaud, éducateur spécialisé et anthropologue, repense l'essence du travail social pour soutenir la valeur fondamentale d’hospitalité des métiers de la relation. Le contexte actuel d'effritement de l’État social et de privatisation déporte les secteurs de l’aide et de l’éducation vers une logique de rentabilité et d’évaluation. L’hypothèse de l'auteur est de développer «  la volonté artistique  » telle une position éthique qui offre un respect des rythmes de l’humain face aux accélérations modernes, aux cultes de l’évaluation et de la mesure de qualité. Continuellement vivifier le travail social relève d’un défi ambitieux.

[Livre] Être porté pour grandir

Auteur: 

"Une équipe doit disposer de temps institutionnels avérés pour penser ensemble les expériences traversées. Elle doit donc pouvoir se réunir, penser, conflictualiser, décider, modifier et transformer les expériences rencontrées en fonction de chaque histoire."  Pierre Delion, pédopsychiatre, donne des appuis pour penser notre nécessaire position éthique d’hospitalité à l’autre. Une relecture de ce texte Temps d'arrêt dans le contexte de crise sanitaire remobilise chacun à son niveau de compétence pour permettre à tout professionnel de prendre soin des personnes en difficulté en étant soutenu lui-même par les responsables de son organisation, elle-même soutenue par les politiques publiques. 

[Livre] La portée du langage

En cette rentrée scolaire, découvrez ou redécouvrez ce texte rédigé par 4 linguistes qui interrogent la place du langage, sa mécanique des gestes vocaux, son appropriation dans les interactions entre l’enfant et l’adulte. Il questionne nos façons de transmettre la langue maternelle et de répondre au nouveau phénomène de «  détresse langagière » constaté chez les enfants dès le plus jeune âge.

[Livre] Le secret professionnel, fondement de la relation d’aide et d’écoute

Ce nouveau livre Temps d'arrêt propose deux analyses. Un premier texte de Claire Meerseman, psychologue, vient interroger le secret professionnel tel un fondamental de la relation d’écoute et de confidence. Le second texte réalisé par la Commission de coordination du Brabant Wallon sous le plume d' Andre Donnet, Françoise Dubois et Cecile Guilbau reprend les principes et modalités qui organisent cette obligation de secret à la lumière des débats et mouvements législatifs actuels.

[Livre] Le deuil prénatal

Ce nouveau Temps d'arrêt ouvre la question de la perte du fœtus ou du tout jeune bébé. Marie-José Soubieux, pédopsychiatre et Jessica Shulz, psychologue explore la complexité et l’inédit de ce deuil pour chacun des parents, les enfants aînés, ceux à venir et les grands-parents, également l’impact sur les professionnels.   

[Livre] Le harcèlement virtuel

Dans ce livre, Angélique Gozlan, psychologue clinicienne, analyse le harcèlement dans les nouvelles configurations avec Internet :  le cyber harcèlement interroge de nouvelles modalités de communication et de relation dans lesquelles la notion d’intimité se trouve bouleversée. La complexité du positionnement des adultes et la place de l’école y sont pensés à la lumière des processus à l’œuvre à l'adolescence.  

[Livre] Jeunes et radicalisations

De tout temps, la jeunesse en quête de sens s’inscrit dans une métamorphose identitaire. Aujourd’hui, en rupture de perspectives et de références puissantes pour se sentir exister, des jeunes hommes et femmes sont  touchés par l’islamisme radical. Ce texte de David Le Breton, sociologue, propose une lecture de la radicalisation au travers de grandes figures anthropologiques : l'ordalie, le sacrifice, la disparition de soi...

[Livre] L'attention à l'autre

Dans ce Temps d'arrêt, Denis Mellier, psychologue clinicien, développe l’attention à l’autre partant d'une position éthique d'accueil, d'hospitalité à soi et à l'autre. Ce modèle de "contenance" est aussi analysé en regard de la réalité de travail en équipe et en insitution.
 

[Livre] La parentalité aujourd’hui fragilisée

Dans ce texrte, Gérard Neyrand, sociologue, analyse, au regard de l’évolution familiale,  la parentalité fragilisée aux plans social, économique et sur le versant du couple conjugal. Les réponses des pouvoirs publics à ces changements ne sont pas toujours convergentes mettant les intervenants sociaux dans la position délicate d’avoir à se situer entre soutien et contrôle des parents qu’ils accompagnent.

[Livre] Du déclin au réveil de l’intérêt général

En ce contexte de déconfinement Covid-19, nous vous invitons à (re)découvrir ce texte de Dany-Robert Dufour, philosophe, professeur en sciences de l'éducation qui propose une autre manière d' habiter le « vivre ensemble » à partir d'une analyse des liens entre économie ultralibérale et économie psychique et  refonder le lien social sur le principe universaliste

 

[Livre] Prévenir la maltraitance

Auteur: 

" Penser l’environnement amène à penser bien au-delà de la famille nucléaire et de ses éventuelles défaillances. Un parent défaillant, négligent voire maltraitant n’est pas nécessairement un « mauvais » parent, ni un pervers. Il peut se trouver en difficulté en raison de sa propre histoire ou d’événements relatifs à sa vie actuelle ; une perte d’emploi, par exemple. De plus, rien n’est inéluctable, la croyance « enfant maltraité, parent maltraitants » est une ineptie. Il est extrêmement touchant de voir, en consultation, comment des parents se débattent pour sortir du cercle infernal de la répétition de génération en génération.
De la même manière qu’un enfant se développe d’autant mieux qu’il ressentira un amour inconditionnel (y compris dans la sanction), l’adulte devient parent s’il peut expérimenter une solidarité de base, surtout quand il est mal assuré. D’où l’importance de considérer le parent « maltraitant » comme quelqu’un qui nous ressemble. Dans des situations similaires, nous aurions pu également être défaillants ; il nécessite donc aide et solidarité avant répression  (quelquefois nécessaire, ne nous voilons pas la face).
Mais l’intervenant se trouve parfois très démuni  : la temporalité du développement de l’enfant ne permet pas d’attendre la maturation parentale. Comment alors venir en aide à l’enfant ? Ici encore, le fait d’être dans un environnement solidaire, de pouvoir compter sur la famille élargie, une amie, un voisin… peut faire toute la différence. Il est des rencontres lumineuses qui changent la vie ; grâce à une famille d’accueil par exemple.
On voit pourquoi il est essentiel que la prévention de la maltraitance soit fondée sur la solidarité et non le soupçon.
"

Extrait du livre Temps d'arrêt "Prévenir la maltraitance" de Vincent Magos, p. 12-13.

[Livre] Evolution du traitement des ruptures familiales

Dans ce nouveau texte Temps d'arrêt, Benoit Bastard, sociologue analyse le basculement dans la manière de règler les questions familiales lors des séparations : passant d'un modèle décisionnel tutélaire à une recherche de solution par les parents eux-mêmes. La médiation, entre autre, offre un outil pertinent dans cette voie. 

 

[Livre] Les jeunes, la sexualité et la violence

Dans ce texte, Véronique Le Goaziou, sociologue et ethnologue, analyse un focus sous haute surveillance : jeunesse, sexualité et violence. Les grands interdits sexuels ont faibli dans nos sociétés et la sexualité juvénile, détachée du cadre affectivo-conjugal, est aujourd’hui admise. Sur fond actuel de normes sexuelles multiples, les déviances sexuelles des jeunes, réelles ou supposées, et plus encore leurs actes sexuels violents font l’objet de maints questionnements.

 

[Livre] Coopérer autour des écrans

Pascal Minotte, psychologue, questionne notre place éducative dans l'accompagnement des enfants et adolescents aux usages des écrans. Tenant compte de nos propres pratiques des écrans et de nos représentations à leur égard, il nous revient de rester attentif à cette posture éducative. Comment être une ressource pour eux alors que nous pensons qu’ils maîtrisent mieux que nous les outils ? Accompagner ensemble, parents et éducateurs, les nouvelles générations dans leurs usages des écrans nécessite de dépasser les apparences et de se connecter au sens qu’elles donnent à leurs pratiques.

Disponible en version PDF .

 

[Livre] Prévenir la violence par la discussion à visée philosophique

Auteur: 

Dans ce livre Temps d'arrêt, Michel Tozzi ouvre une piste éducative pour prévenir incivilités, violences et harcèlement entre enfants dès le plus jeune âge  : celle d’engager avec les enfants dès 4 ans des échanges sous forme de discussions à visée démocratique et philosophique (DVDP). Discuter, c’est suspendre le passage à l’acte corporel ou verbal ; c’est se donner le temps de la réflexion dans un espace organisé par des règles démocratiques. Ce texte sert de support à la formation des ateliers de la pensée joueuse.

[Livre] Les trésors de l'ennui

"L’ennui, dans nos représentations contemporaines, est devenu un symptôme qui transforme l’homme en l’ombre de lui-même, en un être inhabité. Nous condamnons l’ennui, le pourchassons.

À l’ère du plein, à l’heure où tout se consomme et se remplit, parler d’ennui peut sembler surprenant, et même provocateur. Car l’objectif semble être d’éradiquer, de mettre aux abonnés absents cet ennui vu comme le vide, le rien, caractéristique de l’enfant râleur ou de l’adulte fardeau qui ne veut rien faire de sa vie.
Et pourtant…

[Livre] Prendre soin du bébé placé

Ce livre disponible en librairie, sous la plume de Geneviève Bruwier, psychologue, examine comment aider l' enfant à grandir au sein d’une autre famille ou d' une institution dans la continuité de son histoire en prenant en compte ses difficultés et ses souffrances.  

[Livre] La vitalité relationnelle du bébé

Dès la grossesse, le bébé fait preuve d’un véritable appétit à entrer en relation avec ses parents et influence leur « devenir parent ». Au travers des trois grands registres de l’échange de la première année de la vie - l’oralité, le regard et la voix - l’auteure présente les signes de développement et les signes de souffrance du bébé afin de prévenir des troubles relationnels précoces et au-delà, reconnaître les signes précoces de risque autistique.

[Livre] Les risques d'une éducation sans peine

L’école est en difficulté. En témoignent au quotidien, accrocs et dérapages d’être ensemble : harcèlement, phobie scolaire, violence « gratuite », affaiblissement de la légitimité des adultes…
A l’heure où le lien social est façonné par le diktat de la liberté individuelle au détriment du collectif, le processus de socialisation s’en trouve affaibli.
Désormais, l’école est devenue le lieu où s’affrontent deux forces contradictoires : l’individualité de l’enfant maintenu dans sa toute-puissance première et l’exigence de la vie scolaire irréductiblement référée au fonctionnement du collectif.
Cette opposition n’est pas nouvelle. Mais, l’auteur indique en quoi l’état des forces en présence s’est modifié au détriment de l’éducation et donc du développement même de l’enfant et de l’adolescent. 

[Livre] L’évolution des savoirs sur la parentalité

Ce texte de Gérard Neyrand, sociologue, fait le point sur l' évolution des savoirs sur l'enfance et la parentalité pour comprendre dans quelles mutations nos institutions sont prises et en quoi les politiques sociales sont obligées de se transformer, ou parfois de résister.

[Livre] La violence des jeunes : punir ou éduquer ?

Véronique le Goaziou, sociologue, analyse la violence des jeunes délinquants ou violents incarnés par les figures du «  jeune de quartier  » ou du «  jeune radicalisé  ». La pénalisation n’est pas l’unique solution, en dépit du recours croissant à la justice observé ces derniers temps. Il faut aussi compter sur les adultes, les familles, les parents et redire la force et l’efficacité de la pratique éducative et de la prévention. Ce livre est disponible en librairie.

[Livre] Corps et adolescence

Ce texte de David Le Breton, sociologue,  analyse les transformations corporelles qui s’imposent à l’adolescent. En jouant de son apparence, le jeune fait de sa peau un outil d’expérimentation de soi, d’exploration et de recherche identitaire.

Ce livre est disponible en téléchargement (version pdf et epub), également disponible en librairie
 

[Livre] Peut-on encore toucher les enfants aujourd’hui ?

Auteur: 

Cette version, mise à jour de ce livre en regard du contexte de la crise sanitaire, est sortie fin juin 2021 pour aborder les questions actuelles relatives au  toucher avec nuances, mettre en œuvre des ajustements et anticiper les difficultés. 

Ce texte de Pierre Delion, pédopsychiatre, développe l'importance du toucher dans le développement de l' enfant. Cette question est fondamentale pour valoriser le toucher comme moyen de communication entre adulte et enfant et éviter que des contextes troublés par des affaires d’abus, des crises sanitaires ne conduisent à une inhibition générale.  Essentiel au développement de l’enfant, le toucher peut aussi être l’objet de dérives problématiques. S'en prémunir nécessite pour les professionnels des espaces pour en parler en équipe.

[Livre] Introduire l'enfant au social

Auteur: 

Ce livre de Marie Masson, licenciée en psychologie, analyse le développement de l'enfant de 2 ans et demi à 3 ans pour penser ses besoins de continuité relationnelle, d'attention individualisée, d’interactions langagières, de motricité... à concilier aux réalités de l'école et des lieux collectifs. Une lecture qui donne des bases solides pour penser l'accueil du jeune enfant en maternellles au retour du confinement.

Ce texte disponible en librairie, en Belgique et en France. Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] TDAH Trouble Déficitaire de l'Attention, avec ou sans Hyperactivité

  • TDAH, hyperactivité, troubles de l’attention, agitation... Ces troubles sont au coeur des préoccupations des parents, des professionnels de l’éducation et de la santé face aux souffrances de l’enfant.

Maladie à médiquer pour les uns, symptômes à comprendre pour les autres...
Comment s’y retrouver aujourd’hui ? Les médicaments, sont-ils prescrits à bon escient ? Quelles pistes de prises en charge tiendront compte de manière globale de la réalité de l’enfant et de sa famille ?

Ce livre (64 pages) est adressé à toutes les structures de la petite enfance et de l'aide à la jeunesse et disponible gratuitement pour tous, en téléchargement (PDF et Epub)

[Livre] Développement et troubles de l’enfant 1-4 ans

Second volet du premier âge, ce texe de Marie-Paule Durieux, pédopsychiatre, envisage le développment de l'enfant de 1 à 4 ans afin de mieux comprendre les processus psychiques à l'oeuvre à cette phase du développement pour identifer les dysfonctionnements à travers les symptômes que présente le petit enfant.

[Livre] Cet art qui éduque

Avant le Musée, la forêt...

[...] La forêt avant le musée : conduire les enfants dans la clairière, leur faire écouter, toucher, regarder, sentir les arbres, les écorces, les feuillages, le bourdonnement des insectes et les chants des oiseaux. Et en effet, osons le demander : à quoi bon le musée si le tableau n’est pas attendu et lu comme l’expression sensible d’une expérience intense, comme la cristallisation d’une expérience du monde qui recoupe la mienne ? À quoi bon la danse et la chorégraphie si le mouvement des danseurs sur la scène ne prolonge pas d’une certaine façon celui de mon propre corps dans l’expérience ordinaire ? Sous l’œuvre quelle qu'elle soit, il y a une relation au monde qui engage tout entier et doit aussi, et même  d'abord, être éduquée. Cette éducation, parce qu’elle vivifie le lien de la sensibilité et de la culture, fait de l’expérience esthétique le fondement nécessaire de l’éducation artistique et même l’une des bases de l’éducation

Extrait du livre "Cet art qui éduque" Temps d'arrêt, 2015, PP45-46 

[Livre] La nécessité de parler aux bébés

Dans ce texte, disponible en librairie, Annette Watillon, pédopsychiatre, décrit le besoin de parler au bébé pour l'accueillir au monde mais aussi pour lui expliquer ce qui se passe dans sa famille et lui permettre de franchir les choses difficiles de la vie.

 Imprimer la page