Lien parents-enfants

Lien parents-enfants

La qualité des premières relations qui se nouent entre un nourisson et son parent ( ses parents ou figures d'attachement) influence son développement et son rapport au monde. L’élaboration de ces liens se joue dans la rencontre entre le parent et un bébé actif, doué de compétences qui sont de puissants vecteurs relationnels. En tant que professionnel de l’aide aux familles, il importe d’accompagner la construction des premiers liens.  

Campagne "Être parents, c'est..."

"Etre parents, c'est...." une aventure, un voyage, un tourbillon d'émotions... Et parfois, on se sent bien seul, bien mal dans son rôle de parent... On est parfois inquiet, souvent dépassé, un peu démuni, plein de doutes...
Comment accompagner chaque parent pris inévitablement par les mouvements que la parentalité engage ? Comment accompagner chaque père, chaque mère à partager, à dire ses doutes, ses émerveillements, ses débordements et à trouver des points d'appui lorsque la situation s'enlise ou que la solitude s'installe ? 
Découvrez le livre "Être parents, c'est..." , l'affiche et les autocollants à commander gratuitement ici

[Campagne] Jeu t'aime

Jouer aide à grandir, à découvrir le monde, à créer, apprend à vivre ensemble, à apprivoiser ses peurs... Or, le jeu occupe parfois trop peu de place dans la vie des enfants et dans l'esprit des adultes préoccupés par tout un tas d'autres choses. Dès lors, comment redonner le goût du jeu, de cette activité gratuite, sans intention pédagogique ?
La campagne "Jeu t'aime" valorise le jeu, invite les parents à jouer avec leurs enfants et les écoles à repenser la place du jeu libre.
Elle se décline sous différents outils : Un livre "Jeu t'aime", les "Rencontres Jeu t'aime" (journées de jeu gratuites pour les familles), les "Récrés Jeu t'aime" (un projet destiné aux écoles maternelles et primaires), un spot, des vidéos, une affiche, des autocollants...

[Campagne] La dispute des parents frappe les enfants

A travers un spot TV, des interview de professionnels et des textes, Yapaka sensibilise les parents à l'environnement de violence ordinaire dans lequel grandit l'enfant. Le désaccord entre deux personnes qui fait partie de la vie apprend à l'enfant que peut co exister la diversité de points des vues. Mais, quand elle traduit une dynamique de non respect, de disqualification voire de rapport de force, la dispute parentale est préjudiciable à l'enfant.

[Campagne] L'exemple, c'est nous

Une précédente campagne de Yapaka (2012) attirait l'attention sur la question de la transmisssion, un sujet particulièrement d'actualité.

Les médias et l’homme de la rue déplorent les incivilités et la violence des jeunes. Mais la violence ne règne-t-elle pas dans les familles et dans la société ? La violence conjugale, l’agressivité du conducteur automobile, le langage ordurier d’un chef d’état ou les resquilleurs de la vaccination ne sont-ils pas des exemples de notre vie quotidienne ?

Il revient à l’adulte au sein de la famille ainsi que dans l’espace social d’aider l’enfant à trouver les repères pour grandir et ainsi se socialiser. Non limité, l’enfant ou l’adolescent se retrouve aux prises avec ses pulsions, qu’il n’est pas à même de canaliser seul.
Certains parents ont des difficultés à mettre des limites à leur enfant. Parfois le chaos familial, ou encore les conditions matérielles n’offrent pas l’assise sécurisante qui permet à l’enfant de se développer harmonieusement. On parlera alors de négligence voire de maltraitance.

Bon ou mauvais, l'exemple, c’est nous. Nous tous, chacun d’entre nous.

La campagne de spots "Quelqu'un à qui parler..."

Cette fois, on retrouve à l´écran 8 témoignages : une maman qui ne supportait plus les pleurs de son bébé, Jamel qui a permis à son voisin de parler et de découvrir autre chose, une puéricultrice qui a pris le temps de discuter avec une maman, une institutrice qui a laissé une place à la parole avant que le malaise ne s´installe, un éducateur,... tous expliquent que le fait de parler, d´échanger avec une personne extérieure à la situation les a aidé à prendre du recul, à s´arrêter un instant.

Cette campagne a été diffusée en radio et télévision en 2006.

Spots "bulles"

Huit saynètes de la vie quotidienne attirent l´attention sur les différences de rythme et de monde entre adultes et enfants. Qui ne s´est pas énervé à l´heure du repas, du dodo ou quand la retransmission du match est troublée…

[Livre] Coopérer autour des écrans

Pascal Minotte, psychologue, questionne notre place éducative dans l'accompagnement des enfants et adolescents aux usages des écrans. Tenant compte de nos propres pratiques des écrans et de nos représentations à leur égard, il nous revient de rester attentif à cette posture éducative. Comment être une ressource pour eux alors que nous pensons qu’ils maîtrisent mieux que nous les outils ? Accompagner ensemble, parents et éducateurs, les nouvelles générations dans leurs usages des écrans nécessite de dépasser les apparences et de se connecter au sens qu’elles donnent à leurs pratiques.

Disponible en version PDF .

 

[Livre] Développement et troubles de l’enfant 0-12 mois

La première année de la vie est une période très importante au cours de laquelle les bases de l’identité et de la sécurité intérieure de chacun se construisent dans le lien à [...]

Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France et reste disponible grtauitement en téléchargement (version  pdf et epub). 

[Livre] Introduire l'enfant au social

Auteur: 

Ce livre de Marie Masson, licenciée en psychologie, analyse le développement de l'enfant de 2 ans et demi à 3 ans pour penser ses besoins de continuité relationnelle, d'attention individualisée, d’interactions langagières, de motricité... à concilier aux réalités de l'école et des lieux collectifs. Une lecture qui donne des bases solides pour penser l'accueil du jeune enfant en maternellles au retour du confinement.

Ce texte disponible en librairie, en Belgique et en France. Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] L’attachement, un lien vital

Ce texte de Nicole Guedeney présente les principaux concepts qui aident à comprendre l'importance du lien d'attachement entre un bébé et ceux qui l'élèvent. Il aborde les notions de base de sécurité, d'attachement sécure ou insécure, de transmission transgénérationnelle ...

Disponible en librairie, en Belgique et en France.

Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] Jouer pour grandir

[Extrait, p.21] Jouer est l’activité centrale de la bonne santé psychique de l’enfant. Se sentir bien avec soi-même, dans les relations avec autrui, dans les liens affectifs, appartient à l’équilibre relationnel et affectif, à la santé psychique de l’enfant.
La santé psychique est celle qui prend appui sur le corps du bébé pour faire naître sa vie relationnelle et affective. Un bébé ressent un bien-être corporel avant de se sentir bien puis de se savoir bien. Un bébé passe de l’éprouvé à la sensation, au sentiment. L’émotion éclot toujours de la sensation du corps. Plus il est accompagné et entouré par des adultes qui l’aident à comprendre ce qu’il ressent dans son corps, plus le bébé puis l’enfant s’ouvre à la vie, aux autres, aux relations, aux sentiments, au partage, sereinement.
Cet aspect de bien-être de la santé de l’enfant s’acquiert dans une forme d’expérience de soi qui le conduit à jouer avec tout ce qui l’entoure. Associer ainsi des mots tels que jeux — liens précoces — croissance — fonctions parentales, revient à rappeler qu’il s’agit avant tout de l’aider à construire sa psyché, de lui apporter les soins physiques et psychiques dont il a besoin. Il s’agit de reconnaître l’importance de cette « fonction ludique contenante d’éveil » qu’occupe l’adulte.

[Livre] Pour une hospitalité périnatale

"Pour les membres d'un couple et l'enfant à naître, la grossesse est l'occasion d'une double métamorphose progressive et interactive du devenir parent et du devenir humain: on ne naît pas parent à la naissance, on le devient en prénatal; le fœtus ne naît pas humain, il le devient pendant la grossesse" écrit Sylvain Missonnier, pédopsychiatre,  dans ce texte en faveur d’une clinique périnatale attentive aux processus psychiques en présence. 

Comment comprendre qu’une mère puisse tuer ses propres enfants ?

Au cours de la grossesse, la plupart des femmes entrent peu à peu dans un état tout à fait particulier qui va leur permettre d’entrer en relation avec leur bébé. Cet état, que l’on nomme préoccupation maternelle primaire et qui se prolonge après la naissance, est la proximité qui permet à la mère de comprendre son enfant bien que celui-ci ne parle pas. Ainsi, la maman décode pleurs et babillages et apporte à l’enfant les soins nécessaires à ses besoins.

[Texte] Que faire quand un bébé n'arrête pas de pleurer ?

Sourire aux anges,  un moyen précieux du bébé pour exprimer son état de bien-être, suscite une réponse chaleureuse du parent dont le bébé bénéficie en retour. Sur une même modalité de régulation réciproque, les pleurs, en l’absence du langage, sont un mode de communication essentiel au bébé.  Son parent apprend peu à peu à les comprendre, à les décoder, à faire la différence entre les pleurs qui signalent la faim, l’inconfort, une douleur de reflux, le besoin d’être pris dans les bras, une émotion débordante…
Et l’enfant fait progressivement l’expérience [...]

[Texte] Pourquoi ne pas céder aux demandes des parents de recevoir des photos de leurs enfants au quotidien, lors d’un voyage scolaire, camp, stage en internat…?

Un texte point de repère qui invite à la réflexion sur nos rapports aux médias sociaux, à nos manières d'être connectés mais aussi d'être séparés. Comment penser en équipe les questions liées aux éventuelles demandes de parents qui souhaitent recevoir quotidiennement des photos? Comment réfléchir à la manière de communiquer avec les parents tout en respectant les moments d'intimité de l'enfant vis-à-vis de ses parents par exemple lors d'un camp, un voyage scolaire... 

[Texte] Comment aider les enfants en cas d’événement tragique ?

Quand surgit un fait divers dramatique largement relayé par les médias, un événement plus proche comme le suicide d’un parent d’élève ou la mort accidentelle d’un enfant, les adultes se demandent entre autre comment réagiront les enfants. Resteront-ils silencieux ? Poseront-ils des questions? Feront-ils des cauchemars ? Présenteront-ils des angoisses ? Seront-ils surexcités ? En garderont-ils des traces ? Et quelle peut être la «bonne» attitude des adultes, des enseignants, des éducateurs ? Ce dépliant est disponible au téléchargement sur cette page.

[Texte] Les signes de souffrance psychique chez l’enfant

Repérer la souffrance psychique chez l'enfant est certes moins compliqué que d'en saisir le sens et la traiter avec les adultes concernés par le mal-être de cet enfant. Tout repérage, évaluation, démarche diagnostique, doit donc intégrer la question suivante : « Qu'en dire et qu'en faire avec les adultes qui ont la responsabilité de l'enfant au quotidien, et qu'en perçoivent ou qu'en ont perçu ces derniers ? »

Les bonnes raisons pour une mère de haïr son beau bébé...parfois

La maman qui couve son bébé d'un regard aimant est une image éternelle : l'enfant désiré ne peut être qu'aimé, tout le temps, toujours.
Pourtant ces images idéalisées voilent une réalité nettement plus complexe : chaque mère a éprouvé des sentiments négatifs vis-à-vis de son bébé, voire de la haine. Comment comprendre ces mouvements qui surgissent brusquement et provoquent culpabilité et honte ?
 
Ce texte peut être téléchargé et imprimé sous forme de dépliant illustré afin d'être mis à disposition du public.

[Texte] La violence conjugale, une maltraitance pour l’enfant …

Qu'il s'agisse de coups ou de mots, la clinique montre que l'enfant qui vit dans un environnement de violence conjugale est en grande souffrance. Exposé malgré lui à un processus d'intériorisation de la violence, il est mis en difficulté dans son développement.(...)

L'enfant se construit en référence au modèle adulte
Les enfants se développent à partir de ce que nous, adultes leur transmettons. La valeur du modèle familial d'abord; social ensuite participe à socialiser l'enfant, à le civiliser. L'enfant qui apprend la loi du plus fort n'apprend pas à intégrer les limites, à différer son besoin, à tolérer la frustration pour accéder à des expériences relationnelles positives. La violence comme modèle relationnel bannit le respect de l'autre dans sa différence et se fonde sur le passage à l'acte au détriment de la parole. Dans ce modèle, l'enfant n'apprend pas à mettre de la distance entre ses émotions et leur expression.

A l'inverse, faire l'exercice de la frustration nécessite de mettre des mots et un cadre éducatif structurant, cohérent et continu. La qualité des relations affectives solides, soutiennent l'apprentissage de cette capacité.

[Vidéo] Précarité et vulnérabilité, deux réalités qui se conjuguent et fragilisent la parentalité

Farah Merzguioui (02:58), psychologue, déplie combien la crise du Covid et les mesures qui ont été prises ont eu un effet amplificateur de toutes les difficultés économiques déjà rencontrées par ailleurs par certains parents, notamment les parents seuls. Ces parents ont été vulnérabilisés psychiquement tant ils ont dû faire face à l'anxiété [Lire la suite

[Vidéo] Covid-19 : que dire quand on n’a rien à dire, que tous les sujets de conversation sont épuisés ?

Véronique Rey (02:11), linguiste, invite les familles à instaurer des rituels langagiers tels que les contes, histoires, chants, poésies qui deviennent une manière de "dire à l'identique" quand les sujets de conversation sont épuisés. Ces rituels rassurent chacun dont les enfants pour qui la répétition constitue un apaisement. 

[Vidéo] La modulation de la voix des parents, un jeu qui fait grandir l'enfant

Drina Candilis-Huisman (02:50), psychologue clinicienne, déploie toute l'importance de la voix et particulièrement du rythme dans les interactions avec le bébé pour le mobiliser. Par exemple, le jeu de chatouille s'accompagne d'une montée de la voix dans les aigus (c'est la petite bête qui monte, qui monte, qui monte) et cette montée prépare le corps du bébé à recevoir les chatouilles, il peut anticiper ce qui va arriver. 

[Audio] L'accompagnement des enfants dans la découverte du monde des multimédias

Une conférence d'Emmanuel Thill, pédopsychiatre au Centre "Le Vert à soi" à Tournai, organisée par le Centre Scolaire de la ville de Celles. Le docteur Thill déplie la règle '3-6-9-12 Maîtrisons les écrans', visant donc la tranche d'âge 2,5-12 ans, sous l'éclairage de la relation enfant-parents autour de l'éducation aux écrans.

[Audio] «Les Mesures d’Accompagnement Protégé : un outil innovant pour protéger l’enfant victime de violence conjugale»

Une intervention de Mme K.SADLIER, Docteur en psychologie clinique, Directrice du département enfants et adolescents au Centre du psychotrauma de l’Institut de victimologie de Paris lors du colloque " L'enfant exposé aux violences conjugales : quelles conséquences? Quelles prises en Charge?", organisé par la Coordination pour l'Egalité des Femmes et des Hommes de la Province de Namur le 10 juin 2013.

 

[Audio] "Naître prématuré"

A l'occasion de la sortie du livre de Catherine Vanier "Naître prématuré", une rencontre avec l'auteur et Pascale Gustin (SSM Le Chien Vert), Isabelle Taverna (FCPE SSM Chapelle-aux-Champs), Emmanuel Regniez (Librairie A livre Ouvert) et Patrick De Neuter (CFCP SSM Chapelle-aux Champs) - le 04 mai 2013

[Glané] La Maison Source. Des gestes et des mots pour accompagner les parentalités fragilisées

Le site Alter Echo partage le projet "La maison source" qui offre deux espaces d'accueil aux parents fragilisés et leurs enfants de 0 à 6 ans. Des professionnels de l'enfance les accueillent soit individuellement soit pour des temps collectifs. Ces parents, presque exclusivement des mamans, sont envoyées par des CPAS, l'ONE... Elles sont pour la plupart très isolées, parfois précarisées, d'autres encore ont des difficultés intellectuelles... 

Etre parents, c'est... être traversé par tant de sentiments

"L'arrivée de mon bébé était un moment tellement rempli d'amour mais des semaines tellement épuisantes aussi"... "Pouvoir comprendre que la fureur qu'on peut ressentir parfois, l'énervement, ça passe"... "L'arrivée de notre fils était un chamboulement de vie complet, on attendait ça depuis des années"... "On apprend à se connaître entre parent et enfant, parfois, ça met du temps" Jennifer, maman de trois enfants Kadiatou, maman de deux filles David, papa de deux enfants Aude, maman de Merlin et Félix   Voilà un sujet qui fâche : que quelqu’un ose dire qu’il...

Lait noir [Roman]

Roman

La dépression post-partum est abordée de manière onirique et autobiographique per E. Shafak, qui en fait l'expérience après la naissance de sa fille. Six personnages, djinns ou matriochkas, forment le choeur des voix qui agitent la jeune mère : la cynique Intellectuelle, l'insolente Ambitieuse, la Rationnelle et l'humble Souffle, la Maternelle et la sensuelle Miss Satin Passion.

La chasse

Film de fiction

Après un divorce difficile, Lucas, 40 ans, a une nouvelle copine, un nouvel emploi et est sur le point de renouer des liens avec son fils adolescent, Marcus. Et puis, les choses commencent à mal tourner. Pas beaucoup. Une remarque. Un mensonge. Tandis que la neige se met à tomber et qu'on allume les guirlandes de Noël, ce mensonge se propage comme un virus. Le choc et la méfiance prennent des proportions énormes et la petite communauté succombe à l'hystérie. Lucas doit lutter seul pour sauver sa peau et sa dignité.

L'Étranger en moi [Film]

Film de fiction

Rebecca et Julian attendent leur premier enfant et se réjouissent à l’idée d’accueillir ce bébé. Mais les sentiments de la jeune femme changent du tout au tout après la naissance de Lukas. Paniquée et impuissante, elle s’aperçoit qu’elle ne ressent rien pour lui. Personne autour d’elle ne semble s’en rendre compte. Elle n’ose pas en parler par honte de ne pas être une mère exemplaire.

Classes vertes [Film]

Film de fiction

Jonathan, 7 ans, fait sa valise. Demain il part en classes vertes avec l'école. Mais sa maman nʼa pas envie quʼil parte. Et l'amour d'une maman, c'est bien connu, ça peut faire des ravages…

Un court métrage admirablement réalisé qui pourrait être montré en amorce de discussions en équipe, de formations,...

Coup de pouce

La généalogie a le vent en poupe. Sans doute grâce aux nouveaux modes d’accès aux informations, faciles et rapides, mais aussi au besoin bien présent d’explorer les origines, dans le temps et dans l’espace, des lignées familiales dont on est issu. Sans en faire un hobby très prenant, il peut être amusant et intéressant de réaliser avec ses enfants un petit tableau généalogique illustré des personnes de la famille qu’ils connaissent bien, et aussi d’autres, moins proches, voire carrément inconnues, ou décédées. Rien que les photos, les noms et les dates de naissance, de mariage et de décès...

 Imprimer la page