Pédophilie

Pédophilie

La médiatisation excessive de prédateurs sexuels a des effets nocifs et crée un climat anxiogène qui ne correspond pas à la réalité : 90% des abus sexuels sont le fait de membres de la famille ou de proches.

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Observer des signes qui nous inquiètent chez un enfant, être confronté à une situaiton de maltraitance, de négligence ... sont autant de questions ouvertes dans ce Temps d'arrêt pour répondre concrétement aux questions qui se présentent aux professionnels dans leur position de nursing, d'éducation ou d'aide. 
L' édition 2021 de ce Temps d'arrêt hors-série de 120 pages est actuellement diffusée dans les Hautes Ecoles, les Universités et les Cours de Promotion Sociale. Ce livre gratuit est également disponible sur simple demande ou téléchargeable en format pdf et pour liseuse.

[Livre] Guide pour prévenir la maltraitance

Auteur: 

Ce guide vise à rendre compte de la réalité complexe qui se présente aux professionnels de l’enfance confrontés à une situation de maltraitance : voir des signes ou recevoir des informations qui les inquiètent. Car, la maltraitance n’est pas un phénomène univoque : elle prend des formes et des degrés de gravité très variables. Ce texte présente l’essentiel des données actuelles concernant les mauvais traitements physiques, les négligences, les abus sexuels et la maltraitance psychologique.
Disponible en librairie, en Belgique et en France. 
Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] Prise en charge des délinquants sexuels

Depuis 1980, les recherches cliniques sur les auteurs de violences sexuelles permirent de sortir les délinquants sexuels de l’ornière de la perversion. Ce texte de André Ciavaldini montre l'importance d'assurer des soins aux auteurs en articulation avec une approche judiciaire.

Sur ce thème voir aussi Pédophilie : de la pulsion à l’interdit,  un documentaire réalisé par Xavier Deleu (52’, sur TLC ) qui témoigne de l'importance d'assurer des soins tant aux victimes qu' aux pédophiles.

[Livre] Protection de l’enfance et paniques morales

Le champ de la protection de l’enfance et de la jeunesse offre un terrain privilégié aux paniques morales : un « fait divers » embrase l’opinion publique, suscite l’effroi, provoque l’indignation collective au nom de la norme en vigueur, pointe le coupable idéal, avant de provoquer un nouvel agencement politique. Partant de l’exceptionnel, la panique morale n’est pas une émotion fugace, elle suscite une altération durable des représentations culturelles. Et des changements sociaux.

Au travers de quelques épisodes de « paniques morales » qui ont contribué à orienter les choix politiques en matière de protection de la jeunesse, ce livre documente l’évolution de la sensibilité sociale à l’égard des déviances sexuelles dont les jeunes sont victimes ou coupables depuis la fin du XIXe siècle. L’analyse porte sur les acteurs (justice, experts, intervenants sociaux, entrepreneurs de morale, média, victimes, accusés), et sur les étapes du processus allant de la constitution d’un problème social, au fil d’une émotion populaire, à la prise en charge politique de ce problème.

Cet ouvrage s'inscrit dans le projet d'Action de recherche concertée (financement de la Fédération Wallonie-Bruxelles) « Jeunesse et violence : approches socio-historiques », dirigé par Fabienne Brion, Jean-Michel Chaumont et Xavier Rousseaux, et coordonné par David Niget. L'objet de cette recherche est d'étudier dans la longue durée les conditions socio-politiques d'émergence de comportements et situations désignés comme violents, dont les jeunes seraient auteurs ou victimes.

Lire aussi : "Un regard historique sur les « croisades morales" carte blanche de Christine Machiels et David Niget, Le Soir, 2009

[Livre] Ces désirs qui nous font honte – Désirer, souhaiter, agir : le risque de la confusion.

Le désir est pulsion de vie. Mais pas à n’importe quel prix ! L’auteur explique pourquoi la vie intime et la vie sociale impose une indispensable distinction entre désirer & agir et désirer & souhaiter. A la lumière de celle-ci, il aborde le concept de la honte.

 

[Livre] Le délinquant sexuel. Enjeux cliniques et sociétaux.

Francis Martens attire l´attention, à partir de données cliniques et statistiques, sur le risque d’une réponse strictement législative ( répressive) à la délinquance sexuelle qui fait de plus en plus figure de fourre-tout symbolique à l’angoisse collective face à la sexualité.

Faut-il prévenir les enfants des abus sexuels ?

Régulièrement, l’actualité met en exergue un fait d’abus sexuel ou de maltraitance. La dramatisation excessive ou l’extrême focalisation sur des événements rares peut avoir des effets nocifs. Aux premières lignes, les enseignants, les éducateurs s’interrogent sur le bien fondé de tel ou tel programme de prévention. Retrouvez ce texte dans le livre "Points de repère pour prévenir la maltraitance".

Qu’est-ce qui nous différencie du parent incestueux, du pédophile ?

L’actualité met régulièrement en lumière des violences sexuelles à l’encontre de mineurs, parfois des enfants. Commis sur des êtres vulnérables par ceux qui ont la charge de les protéger, ces actes sont vécus, à juste titre, comme intolérables. Ils sont parfois qualifiés de « monstrueux », ce qui indique à quel point nous avons du mal à les prendre en compte comme humains. Et pourtant…

[Vidéo] Parler du toucher en équipe, une prévention salutaire pour tous les professionnels

Un entretien avec Pierre Delion (02:33), pédopsychiatre.

Parler en équipe des difficultés rencontrées quand on exerce de manière professionnelle ou bénévole auprès d'enfants et d'adolescents est absolument indispensable. En parlant, on détoxique la pensée de tout ce qui peut faire difficulté. Le toucher, le tactile constitue une des thématiques qui doit pouvoir être abordée lors de ces temps de réunion, et ce pour éviter entre autres les réactions de type évitement par exemple ("Moi je ne touche jamais les enfants"). En parler permet de faire face à toutes ces situations de la vie...

[Vidéo] Les « bons-mauvais touchers »… lister les touchers ? Mauvaise idée !

Un entretien avec Pierre Delion (04:11), pédopsychiatre.

Il n'existe pas de liste objective de bons et mauvais touchers, c'est plutôt l'intention que l'adulte met derrière qui en définit la valeur. Un toucher qui rappelle à l'enfant que l'adulte est là pour lui, qu'il est disponible, présent, qu'il le protège est un toucher porteur. Quand l'enfant tombe et que l'adulte l'aide à se relever, qu'il y a un danger, que l'adulte pose la main sur l'épaule d'un enfant qui est triste pour lui signifier sa présence, sa disponibilité, sont des touchers qui font grandir l'enfant. 

A contrario, lorsque...

[Vidéo] L’enseignant, confident de l’enfant en cas d’abus sexuel

Un entretien avec Marc Gérard, pédopsychiatre. (02:36)

Lorsqu'un enfant fait une confidence à propos d'un abus sexuel à son enseignant, la réaction de ce dernier est très importante. Dans cette situation très délicate, son attitude ne doit être ni choquée, ni devenir un interrogatoire au risque de modifier les souvenirs de l'enfant. 

Pour rendre service à l'enfant, l'enseignant doit adopter une posture sereine et lui expliquer qu'il va devoir passer le relais à d'autres professionnels mieux outillés que lui pour l'aider. 

[Vidéo] En tant qu’éducateur, à quoi être attentif lors d’une inquiétude de maltraitance ?

Un entretien avec Marc Gérard, pédopsychiatre. (02:24)

En tant qu'animateur, éducateur travaillant auprès d'enfants et d'adolescents, des signes peuvent inquiéter à propos de la situation de l'un d'eux : bleus, lésions cutanés, propos entendus entre des enfants, changements de comportements... Que faire avec ses inquiétudes cencernant une possible maltraitance ? 

Dans un premier temps, avant d'alerter des services spécialisés, il est précieux d'ouvrir la discussion avec l'enfant et ce sans tomber dans l'interrogatoire : Comment vas-tu? Comment ca se passe à la maison?... Si la situation le...

[Vidéo] A partir de 5 ans, l’enfant prend conscience de la maltraitance qu’il vit

Avant 3 ans, l’enfant ne réalise pas la maltraitance qu’il subit. Entre 5 et 10 ans, l’enfant s’ouvre au monde, prend peu à peu du recul par rapport à son modèle familial et peut réaliser dès lors que ce qu’il vit n’est pas habituel dans les familles. Les confidences à ses pairs voire à des adultes environnants n’ont pas pour objet de dénoncer ses parents mais sont un appel à l’aide.
Aussi, sur le plan de la sexualité, l’enfant comprend les repères sexuels compte tenu de son développement physique et psychique; le jeune  enfant y voit une composante affective et non sexuelle.
Un entretien avec...

[Audio] "Le pédophile, symptôme d'une époque ?"

Le pédophile, symptôme d'une époque ? conférence par yapaka en 2007 avec Jean-Pierre Lebrun 

Durée : 01h04 dont une introduction du 02'30

Psychiatre et psychanalyste, Jean-Pierre Lebrun dirige la collection Humus, Subjectivité et Lien social aux éditions Erès, il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Un monde sans limite (Erès) et d'un livre d'entretien avec Charles Melman L'homme sans gravité (Folio, poche) 

[Glané] Princesses Disney victimes d’inceste : une campagne choc contre les abus sexuels

Des images censées faire rêver les enfants, mais version cauchemar. C’est le pitch de cette nouvelle campagne anti-inceste, signée par l’artiste Saint Hoax.
Aujourd’hui, Ariel la petit sirène n’ira pas jouer avec les poissons. Elle est tétanisée : son père, le roi Triton,  l’a embrassée sur la bouche. Pareil pour Jasmine et la Belle au Bois Dormant : l’artiste américaine Saint Hoax a représenté les trois princesses Disney dans une situation d’inceste, enlacées par leur père contre leur bon vouloir.
“Journal d’une Princeste”

Poupée gonflable pour pédophile?

Billet invité de Françoise Guillaume

La dernière trouvaille pour lutter contre la pédopornographie? Il suffisait d’y penser: des poupées gonflables, plus vraies que nature, qui permettent d’assouvir les pulsions sans dégâts pour personne.

Sauf qu’à bien y réfléchir et en évitant de glisser vers les commentaires horrifiés que l’on trouve dans ces circonstances, rappelons-nous, calmement mais sans doute possible, qu’à force d’assouvir ses pulsions sur une poupée gonflable, le pédophile entretient sa perversion, ne travaille pas pour la dompter, la sublimer, la…

Le Code pénal et les sextos

Quand les adolescents sont absolument sidérés d’apprendre qu’il est légal pour eux d’avoir des rapports sexuels mais que se prendre en photos, nus, pourrait relever de la pédopornographie et faire l'objet de poursuites.

La loi du 13 avril 1995 a ajouté un article 383bis* dans notre Code pénal grâce auquel la pornographie enfantine est désormais passible de poursuites pénales.

Des cours "anti-pédophile" pour les futurs prêtres

La presse se fait le relais aujourd’hui de cours "anti-pédophilie" qui pourraient être dispensés aux futurs prêtres. « Le but de ces cours? Ne pas (re)tomber dans les travers du passé », souligne Guy Harpigny, l’évêque de Tournai. « L’objectif est simple: prévention et protection des jeunes. »

Il est difficile de donner un avis sur un programme sans en connaître le contenu. Mais ce débat s’est déjà tenu, il y a plusieurs années, à propos de toutes les professions en contact avec les enfants : professeurs, éducateurs,...

Michelle Martin : Le cœur et la raison

Billet invité - Une opinion de Robert De Baerdemaeker et Patrick Henry (1) parue initialement dans La Libre

Bien sûr nous avons tous été émus, bouleversés, écœurés, scandalisés, révoltés, par le sort que Marc Dutroux et ses complices ont réservé à Julie et Mélissa, An et Eefje, Sabine et Laetitia, comme nous le fûmes aussi lors des affaires Fourniret ou Pandy ou ...

Bien sûr nous nous sommes dit que, s'il s'était agi de nos enfants, nos enfants à nous, nous n'aurions pas pu pardonner. Nous aurions souhaité leur mort, dans les plus atroces souffrances.

Child Focus ou le business de la peur

[Cette carte blanche est parue dans Le Soir du 23 février 2012] L’affaire des enfants disparus (Julie, Mélissa, Ann, Eefje, …) provoqua un électrochoc qui modifia de nombreuses pratiques, notamment en matière policière, judiciaire... Même si l’accueil aux victimes mérite encore des efforts, on ne peut que se réjouir des avancées qui ont vu le jour. Dans la foulée de ces événements, fut créé Child Focus, organisme chargé d’intervenir en cas de disparition ou d’exploitation sexuelle d’enfant. Il est temps aujourd’hui d’évaluer la pertinence de cette fondation largement financée par les...

 Imprimer la page