Actualités

Une ligne d'écoute pour des personnes ayant des intérêts sexuels déviants notamment liés aux enfants

SéOS, Service d’Écoute et d’Orientation Spécialisé, est une offre d'écoute attentive et non jugeante mise en place en fédération Wallonie-Bruxelles pour des personnes ayant des intérêts sexuels déviants (notamment vers des mineurs), leur entourage et les professionnels intervenant dans ce domaine. Ce dispositif, dans une visée préventive, invite tout un chacun à sortir du silence, parler ces questions, sortir de l'isolement, prévenir le passage à l'acte. 

Opération Papa Nöel (Faire don d'un cadeau à un enfant)

L'opération Papa Noël met directement en relation un "lutin" et un enfant dont les parents sont en difficultés financières (vivant en famille ou dans une institution). L'idée est de permettre à tout un chacun de faire un don. Chaque personne souhaitant participer à l'opération reçoit, après inscription, le descriptif d'un enfant (âge, goûts...) à qui elle enverra un cadeau personnalisé neuf et coûtant entre 15 et 25 euros. La livraison se fait soit en main propre aux parents/éducateurs soit via la poste, de façon anonyme ou pas. 

Vous pouvez également inscrire votre enfant, un enfant de votre entourage ou de votre institution pour qu'il bénéficie d'un cadeau. 

Opération solidaire "Shoe-Box" (Les samaritains)

[Clôture de l'opération le 22 décembre]. L'opération Shoe-Box a lieu chaque année et permet à tout un chacun de préparer une boîte contenant divers petites surprises tels des chocolats, des biscuits, des moufles, une écharpe... et qui sera donnée à quelqu'un qui en a besoin. 
La marche à suivre est la suivante :  

Jeu de société "Feelings Harcèlement - En parler autrement" : un outil pour ouvrir le débat

Dans le cadre d’un appel à projet de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les Centres de Planning Familial Aurore Carlier (Tournai) et Denise Durant (Mons) ont obtenu un subside afin de créer un outil sur la thématique du harcèlement à destination des parents mais également des professionnel·les travaillant avec des jeunes. Un groupe de travail se composant des Centres de Planning Familial, de l’AMO Amosa et des FPS de Mons Borinage et de Wallonie Picarde a vu le jour pour créer le jeu "Feelings Harcèlement - En parler autrement".

L'ONE lance une campagne sur l'investissement des espaces extérieurs

L'ONE a choisi comme thème pour sa campagne qui a lieu tous les 2 ans : l'investissement des espaces extérieurs avec les enfants

Cette campagne se base entre autre sur une recherche qui met l’accent sur les représentations (bénéfices, freins, dangers, leviers) et les pratiques des adultes encadrants (parents, professionnels et professionnelles de l’enfance), mais aussi des enfants eux-mêmes. Vingt-deux recommandations ont émergé de ces travaux entamés en 2018, soulignant notamment l’importance d’encourager l’IEE en reconnaissant le rôle fondamental que peuvent jouer les adultes comme les enfants. 

Prospective Jeunesse cherche des parents d'ados pour un focus groupe

Cannabis, alcool, jeux vidéo, réseaux sociaux… Chaque jeune est confronté.e un jour ou l’autre à des conduites à risques. En tant que parent (ou proche), vous vivez des situations en lien avec les consommations de votre jeune ? Vous vous posez des questions sur le sujet ? Votre avis intéresse Prospective Jeunesse !

Prospective Jeunesse propose de venir en parler avec d’autres parents, le jeudi 15 décembre en soirée à Ixelles.

En pratique

Public : Une dizaine de parents d’ados (ou de leurs proches) concernés par la thématique des consommations des jeunes.
Discussion en groupe, d’environ 1h30.

[Glané] Spot grandir avec les écrans : Action Innocence

"Ce petit film s’adresse aux futurs et jeunes parents et évoque tout en douceur les moments-clés privilégiés à vivre avec son bébé en dehors de la présence des écrans. Les séquences illustrent les réactions du nourrisson dans différentes situations du quotidien, selon que ses parents lui consacrent toute leur attention ou qu’ils sont distraits par les écrans. Décryptées par cinq experts, ces situations permettent de saisir l’impact concret sur le bien-être et le développement du bébé."

"Violence and son" au Théâtre de poche

"Liam a 17 ans. Il est fan absolu de Doctor Who, cette série de science-fiction mythique et désuète diffusée par la BBC depuis 1966. Liam vient de perdre sa mère. Il a dû quitter sa maison et déménager dans les Valleys, ancien bassin minier du pays de Galles, ravagé par le chômage (l’un des taux les plus élevés du Royaume-Uni), au milieu de nulle part, pour vivre avec un père qu'il ne connaît pas. Un père violent, buveur et affublé de sa maîtresse. Le fragile équilibre de cette famille bancale va être perturbé par l’arrivée de Jen, que Liam aimerait bien pécho. Mais Liam ne sait pas s’y prendre avec les filles… Et les conseils machistes et grossiers du père ne vont pas l’aider."

[Initiative] L'ASBL "Au delà des nuages" photographie les parents avec leur bébé mort à la naissance

L'ASBL "Au delà des nuages" propose aux parents d’un bébé décédé la possibilité de recevoir gratuitement des photos de leur enfant pour lui permettre d'avoir une place au sein de la famille, d'ouvrir la parole avec les proches, de garder trace de son passage, si court fût-il. 
L' asbl cherche régulièrement des photographes bénévoles pour répondre aux nombreuses demandes reçues. 

[Documentaire] Inceste, le dire et l’entendre

Un documentaire diffusé sur La Trois et disponible sur la plateforme Auvio donne la parole à 8 victimes d'inceste. Elles témoignent de leur histoire, des abus, de leur douleur mais aussi de leur lente reconstruction. Chaque témoignage touche par sa singularité et la force qui se dégage de ceux qui témoignent. Malgré la singularité de ces récits, chacun raconte comment il s'est senti enfermé dans un silence opaque et combien la parole a pu les aider pas après pas à intégrer ce qui leur est arrivé, à le métaboliser.  

" On l’a vécu, vous pouvez l’entendre ". Le propos de Carolane, 17 ans, interpelle. Si la parole se libère, est-elle suffisamment écoutée ? 

Opération Ré-Création

Lieu de jeux, d’apprentissages, de découvertes, de rencontres, d’expression, de défoulement et de ressourcement, la cour de récréation fait partie intégrante de la vie scolaire des élèves et des enseignants. La qualité de l'aménagement de la cour de récréation a donc un impact indéniable sur le bien-être des élèves.

[Podcast] Voyage au pays de l'enfance

Un podcast proposé par France Culture s'intéresse à la manière dont les espaces que nous fréquentions enfant, les jeux auxquels on jouait dehors nous construisent, nous définissent. Que ce soit dans les villes ou les campagnes, les enfants sont rarement pris en compte dans l'aménagement du territoire. Si par le passé, il y avait une certaine forme de culture du terrain vague où les enfants se retrouvaient pour explorer, jouer, vivre 1001 aventures, aujourd'hui ces espaces ont quasi disparu.

Wanna Play in Brussels un mini-festival ludique au centre de Bruxelles

Un mini-festival entièrement gratuit et ouvert à tous se déroulera le samedi 30 juillet, au cœur des jardins du Grand Hospice. L’objectif: promouvoir le jeu de société en mettant en avant son aspect social et relationnel. L’après-midi sera consacrée en priorité aux familles avec des jeux pour enfants, jeux familiaux, jeux en bois et contes. Le soir, l’ambiance changera doucement pour laisser plus de place aux jeux de stratégie et de réflexion. Tous les jeux disponibles sur place sont sélectionnés par les multiples partenaires de l’événement.

Hamac - Bruxelles : un réseau solidaire pour les parents solo

L'ASBL Hamac vient en aide aux parents bruxellois qui s'occupent seuls de leurs enfants en proposant de les mettre en relation avec un bénévole. Ce dernier passe quelques heures par semaine avec les enfants afin que le parent puisse se reposer ou faire des choses qu'il n'a pas l'occasion de faire lorsqu'il est avec ses enfants. Ces quelques heures de répit représentent un vrai soulagement pour ces parents qui doivent tout gérer seuls au quotidien : « Pouvoir compter sur Danielle chaque mercredi pour s’occuper de Lina a diminué ma charge mentale. Elle est un repère affectif, de toute confiance. Ma fille revient toute lumineuse de ces après-midi partagées » , confie Amélie.

[Glané] Rapport enfants et jeunes concernés par la santé mentale

UNICEF Belgique a mené un vaste projet “What Do You Think ?” : 150 enfants et adolescents âgés de 6 à 17 ans pris en charge dans des services de pédopsychiatrie (unités de jour et résidentielles) ont eu l'occasion de s'exprimer. Cette consultation visait à en apprendre d'avantage sur leur vie quotidienne, leurs espoirs et leurs craintes ainsi que des choses qui devraient changer pour améliorer leur bien-être à l'hôpital mais également dans leurs autres sphères de vie (à l'école, à la maison...)

Selon les dernières estimations de l'UNICEF, plus de 16,3% des jeunes de 10 à 19 ans qui vivent en Belgique sont atteints d’un trouble mental diagnostiqué (d’après la définition de l'OMS).

[Glané] Projet Child Safeguarding in Sport

Le sport est essentiel pour l'enfant. Il y développe ses capacités physiques, cognitives émotionnelles, sociales. Les valeurs telles que le respect, la solidarité, le dépassement de soi y sont souvent centrales. La majorité des enfants s'y épanouissent. Cependant, il arrive que des violences surgissent, qu'elles soient le fait d'un autre enfant ou d'un adulte référent.

[Documentaire] Nos jeunesses perdues

Un documentaire réalisé par Eric D'Agostino, disponible gratuitement sur Auvio, propose une immersion dans l'unité de la prison de Saint-Hubert qui accueille les jeunes délinquants "dessaisis". Il s'agit d'une dizaine de jeunes qui ne sont plus sous la tutelle d'un juge de la jeunesse. Multirécidivistes, auteurs de crimes, ils purgent des peines d'adulte. Pendant une année, les caméras ont suivi leur quotidien.

[Glané] Les enfants rois sont-ils des dangers pour la démocratie ?

"En 130 ans, l’enfant est passé du statut de petite personne négligée à ce qu’on appelle aujourd’hui “l’enfant roi”. Selon une étude de l’UCLouvain, le culte de l’enfant pourrait aujourd’hui être un risque pour la démocratie.

Serge Dupont, l’un des trois chercheurs à l’origine de cette étude, a constaté que “aujourd’hui l’enfant doit être protégé, que son intérêt doit être placé au-dessus de tous les autres“. C’est ce constat qu’ils ont appelé “le culte de l’enfant“.

Share

 Imprimer la page