Pornographie et adolescence

[Livre] Les jeunes, la sexualité et la violence

Dans ce texte, Véronique Le Goaziou, sociologue et ethnologue, analyse un focus sous haute surveillance : jeunesse, sexualité et violence. Les grands interdits sexuels ont faibli dans nos sociétés et la sexualité juvénile, détachée du cadre affectivo-conjugal, est aujourd’hui admise. Sur fond actuel de normes sexuelles multiples, les déviances sexuelles des jeunes, réelles ou supposées, et plus encore leurs actes sexuels violents font l’objet de maints questionnements.

 

Numéro de collection: 
97

[Texte] Le porno et les ados

La question de la sexualité est au cœur de l’adolescence, moment de remaniement identitaire, de tâtonnements, de curiosité. Les adolescents s’interrogent sur ce qu’est un adulte, sur la rencontre intime avec l’autre, sur ce que l’autre leur veut.

Dans ce temps d’éveil, de première rencontre avec la sexualité, l’impact de la pornographie sur les jeunes questionne. Certains soulignent la représentation sexiste et technique des relations intimes et sexuelles véhiculée par le porno qui présente un modèle de la sexualité basé, entre autres, sur la performance pour les garçons et sur la soumission pour les filles. D’autres évoquent les questions d'addiction au porno. [lire la suite]

[Vidéo] Impact de la culture « no limits, no future ! » sur la sexualité à l’adolescence

L’impératif contemporain de jouissance impacte la construction adolescentaire. Michèle Benhaïm, psychologue clinicienne, explique en quoi le fantasme de toute-puissance qui se rejoue à l’adolescence ne se trouve dès lors plus contenu quand la société prône l’injonction du « no limits». La construction de soi et du rapport à l’autre se voit fragilisée notamment au plan sexuel. (04:44)

[Glané] Une campagne néo-zélandaise sur les dangers d'internet fait un tabac

Le site de la RTBF relaye un spot néo-zélandais qui invite à penser aux potentiels dangers de l'accès très aisé à la pornographie pour des adolescents en pleine construction. Dans ce spot humoristique, deux acteurs se présentent nus et sonnent à la porte d'une maman, ils lui expliquent que leurs vidéos en ligne ne sont pas la meilleure éducation sexuelle pour son fils. Une invitation pour les parents à ouvrir la discussion sur ce que leurs enfants font sur internet, sur la distinction entre ce qu'ils y voient et la réalité... 

Le Code pénal et les sextos

Quand les adolescents sont absolument sidérés d’apprendre qu’il est légal pour eux d’avoir des rapports sexuels mais que se prendre en photos, nus, pourrait relever de la pédopornographie et faire l'objet de poursuites.

La loi du 13 avril 1995 a ajouté un article 383bis* dans notre Code pénal grâce auquel la pornographie enfantine est désormais passible de poursuites pénales.

 Imprimer la page