Transgénérationnel

[Campagne] "Naître parents"

Comment accompagner les « nouveaux » parents pris par le remue-ménage qui survient inévitablement lors de l’arrivée d’un bébé ? Ce livre ne parle pas du nombre d’heures de sommeil du tout-petit, de la manière de le coucher, de le langer, ni de le nourrir. « Naître parents » ouvre une fenêtre sur les sentiments, les mouvements, les émotions dans lesquels sont emportés les parents pendant les deux premières années de vie avec leur enfant. Oui, devenir parent, c’est une aventure remplie de tendresse, fierté, amour mais aussi de détestation, ras-le-bol, interrogations, émotions,... et dire quelque chose de ces émotions-là est souvent bien plus compliqué.
Par cette campagne, Yapaka invite les parents à se dire et renforce les liens sociaux en soutenant les parents à trouver des relais dans un entourage proche et/ou auprès des professionnels du secteur.
Le livre est disponible gratuitement en téléchargement ou via infos@cfwb.be

[Campagne] L'exemple, c'est nous

Une précédente campagne de Yapaka (2012) attirait l'attention sur la question de la transmisssion, un sujet particulièrement d'actualité.

Les médias et l’homme de la rue déplorent les incivilités et la violence des jeunes. Mais la violence ne règne-t-elle pas dans les familles et dans la société ? La violence conjugale, l’agressivité du conducteur automobile, le langage ordurier d’un chef d’état ou les resquilleurs de la vaccination ne sont-ils pas des exemples de notre vie quotidienne ?

Il revient à l’adulte au sein de la famille ainsi que dans l’espace social d’aider l’enfant à trouver les repères pour grandir et ainsi se socialiser. Non limité, l’enfant ou l’adolescent se retrouve aux prises avec ses pulsions, qu’il n’est pas à même de canaliser seul.
Certains parents ont des difficultés à mettre des limites à leur enfant. Parfois le chaos familial, ou encore les conditions matérielles n’offrent pas l’assise sécurisante qui permet à l’enfant de se développer harmonieusement. On parlera alors de négligence voire de maltraitance.

Bon ou mauvais, l'exemple, c’est nous. Nous tous, chacun d’entre nous.

[Livre] Grandir en situation transculturelle

Mieux comprendre les enfants de migrants, les enfants de couples mixtes, les enfants adoptés dans un autre pays que celui de leurs parents et d'une manière générale tous ceux qui ont traversé plusieurs langues ou plusieurs mondes. Mieux comprendre aussi comment devenir parents en exil. Sont proposés des éléments théoriques, éducatifs et cliniques pour que la diversité de nos sociétés soit une chance et non un obstacle. Ces enfants doivent apprendre à transformer leur vulnérabilité transculturelle en véritable métissage créatif et moderne aussi bien à l'école, à l'hôpital que dans la société.

Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France. Il reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

Numéro de collection: 
41

[Livre] La paternalité et ses troubles

Aujourd’hui, les pères fréquentent en nombre les espaces traditionnellement réservés aux mères et aux bébés (consultations prénatales, maternités, consultations de PMI et de pédiatrie, crèches, etc.). Les professionnels, en majorité des femmes, peuvent se trouver démunis face à ces hommes engagés dans une paternité de proximité qui bouscule les représentations traditionnelles du père. Ils le sont d’autant plus que, souvent, ils n’ont bénéficié d’aucune formation sur la transition vers la paternalité et ses avatars, ainsi que sur son impact sur le couple et la vie familiale.

Cet ouvrage, émaillé d’illustrations cliniques, offre une description du processus normal du “devenir père“ et de ses perturbations. Prenant en compte les influences réciproques qui s’exercent au sein de la triade père-mère-bébé, il propose des repères pour accompagner la paternalité.

Numéro de collection: 
66

Festen

Film de fiction

Tout le monde a été invité pour les soixante ans du chef de famille. La famille, les amis se retrouvent dans le manoir d'Helge Klingenfelt. Christian, le fils aîné de Helge, est chargé par son père de dire quelques mots au cours du dîner sur sa soeur jumelle, Linda, morte un an plus tôt.

Coup de pouce

La généalogie a le vent en poupe. Sans doute grâce aux nouveaux modes d’accès aux informations, faciles et rapides, mais aussi au besoin bien présent d’explorer les origines, dans le temps et dans l’espace, des lignées familiales dont on est issu. Sans en faire un hobby très prenant, il peut être amusant et intéressant de réaliser avec ses enfants un petit tableau généalogique illustré des personnes de la famille qu’ils connaissent bien, et aussi d’autres, moins proches, voire carrément inconnues, ou décédées. Rien que les photos, les noms et les dates de naissance, de mariage et de décès...

A la jonction de deux lignées

De nos jours, il arrive de plus en plus souvent que quatre, parfois cinq générations coexistent dans les familles. Et que dire des familles recomposées? Il arrive qu’un enfant ait quatre "grand-parents" du côté de sa maman et pareil du côté de son père. Ça fait beaucoup de liens différents au sein d’une même famille: les liens de sang et les liens affectifs qui se croisent, s’entrecroisent et se tressent…

[Texte] Quelle est ma place dans la famille?

Toute naissance est un bouleversement plus ou moins intense pour tous les membres de la famille. Le bébé quitte à tout jamais la sécurité et la chaleur du ventre maternel pour affronter la vie "extérieure" et ses nouveaux modes relationnels qu’elle impose. Les adultes deviennent alors parents ou parents d’un nouvel enfant. Une sacrée aventure! Troublés, voire bousculés par l’accouchement, les parents le sont aussi par [lire la suite]

L'éducation des enfants, une source de conflits

Autre ritournelle, cette fois poussée par les aïeux: "Les gosses d’aujourd’hui sont mal élevés: ils n’ont plus de limites. Leurs parents ne leur inculquent plus le sens de l’effort. Ils sont trop gâtés". Trop souvent, l’éducation des enfants constitue un motif de discorde au sein des familles… Théoriquement, tout le monde est responsable de l’éducation des gosses, mais avec un poids différent. Ce sont les parents qui décident de la manière dont ils veulent élever leurs petits et des valeurs qu’ils souhaitent leur inculquer. Ils doivent, bien sûr, en faire part à papy et mamy pour qu’à leur...

De bonnes relations avec papy et mamie

"Dès que j’ai annoncé à ma mère que j’étais enceinte, elle ne m’a plus lâchée d’une semelle. Et depuis que j’ai accouché, c’est pire encore. Elle passe à la maison tous les jours pour vérifier que Loïc et moi, nous nous portons bien. Elle en profite pour faire le ménage ou préparer le repas. Même si ses gestes relèvent d’une bonne intention, je n’en peux plus. J’étouffe".

 Imprimer la page