Séparation parentale

Thématique(s) liée(s)

[Campagne] "Naître parents"

Comment accompagner les « nouveaux » parents pris par le remue-ménage qui survient inévitablement lors de l’arrivée d’un bébé ? Ce livre ne parle pas du nombre d’heures de sommeil du tout-petit, de la manière de le coucher, de le langer, ni de le nourrir. « Naître parents » ouvre une fenêtre sur les sentiments, les mouvements, les émotions dans lesquels sont emportés les parents pendant les deux premières années de vie avec leur enfant. Oui, devenir parent, c’est une aventure remplie de tendresse, fierté, amour mais aussi de détestation, ras-le-bol, interrogations, émotions,... et dire quelque chose de ces émotions-là est souvent bien plus compliqué.
Par cette campagne, Yapaka invite les parents à se dire et renforce les liens sociaux en soutenant les parents à trouver des relais dans un entourage proche et/ou auprès des professionnels du secteur.
Le livre est disponible gratuitement en téléchargement ou via infos@cfwb.be

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Numéro de collection: 
31

Observer des signes qui nous inquiètent chez un enfant, être confronté à une situation de maltraitance, de négligence ... sont autant de questions ouvertes dans ce Temps d'arrêt pour répondre concrètement aux questions qui se présentent aux professionnels dans leur position de nursing, d'éducation ou d'aide. 
Le Temps d'arrêt hors-série (120 pages) Points de repère pour prévenir la maltraitance  ouvre à penser la maltraitance dans le contexte contemporain et les nouvelles questions qu'il engage. Cette version illustrée offre une lecture tierce pour mettre du jeu dans l'impensable parfois. 
Ce livre est diffusé chaque année auprès des Hautes Ecoles, les Universités et les Cours de Promotion Sociale. 
Il est également disponible gratuitement sur simple demande ou téléchargeable en format pdf et pour liseuse.

[Livre] Guide pour prévenir la maltraitance

Auteur: 
Numéro de collection: 
71

[Extrait] Le syndrome de Munchausen par procuration

Forme très particulière de maltraitance où un jeune enfant est soumis à des gestes ou à des produits dangereux dans le but de simuler des problèmes médicaux, comme des crises de convulsions, des pertes de conscience, des saignements, de la fièvre. On parle de «  mythomanie médicale itinérante ». Il en résulte une multitude d’investigations médicales ou chirurgicales. Les traitements proposés ensuite restent sans succès. Toutes ces falsifications, induites par l’adulte à l’insu de tous, ont pour but apparent d’attirer l’attention du personnel médical ou la sympathie de l’entourage. L’auteur, généralement la mère, possède des connaissances médicales et a un lien avec le domaine des soins de santé. On ne perçoit pas de trouble mental flagrant. Les conséquences peuvent être très graves et mutilantes pour l’enfant. Les méthodes de l’investigation criminelle doivent généralement être utilisées pour établir les faits.

[Livre] Garde alternée: les besoins de l'enfant

Numéro de collection: 
72

Cette nouvelle édition, sous les plumes de Christine Frisch et Maurice Berger, tous deux pédopsychiatres, éclaire la question de la garde alternée à la lumière du développement de l’enfant. Age par âge, les besoins de l’enfant, notamment ses besoins de stabilité et de continuité sont étayés au travers de son attachement à ses figures parentales pour penser l’hébergement de l’enfant et les modalités de lien avec ses deux parents compte tenu de ses capacités psychiques et cognitives. 

[Livre] Le professionnel, les parents et l'enfant face au remue-ménage de la séparation conjugale

Numéro de collection: 
11

Lors d´une tempête conjugale, les professionnels en contact avec les enfants dans leur quotidien, sont régulièrement pris à témoin, par l´un ou l´autre membre de la famille. Face à ce remue-ménage, comment accompagner la crise et soutenir les parents dans leur relation à l´enfant ?

[Texte] L’enfant pris dans la séparation parentale

Séparation parentale, synonyme de crise

Qu’une séparation parentale soit soudaine ou qu’elle fasse suite à des années de conflits, qu’elle soit consensuelle ou conflictuelle, elle marque toujours une crise. Un déséquilibre survient, le quotidien, les repères que parents et enfants avaient connus jusqu’alors sont bouleversés. Cette phase de décomposition familiale confronte chacun à un panel d’émotions, de difficultés, de questions et tous y réagiront selon leur histoire, leur tempérament, leurs croyances, leurs fragilités.

Retrouver un certain équilibre, reconstruire son monde après un tel événement prend du temps, nécessite de la patience et va mobiliser les capacités d’adaptation de chacun.

Et que le divorce soit presque devenu une norme sociale ne change rien au fait que cela reste une épreuve à traverser ...

Le dépliant illustré de ce texte est disponible en téléchargement.

[Texte] Quand on demande aux professionnels de prendre position dans un conflit familial

Il arrive de plus en plus souvent qu’un parent demande que l’école (mais aussi la crèche, la garderie,…) fournisse une attestation actant de l’attitude de l’autre parent. Ces demandes sont souvent adressées à des personnes de première ligne (puéricultrice, enseignant) qui ne savent pas toujours que dire. En fait, la réponse doit venir de l’institution, du cadre clair qu’elle met en place, cadre sur lequel peut s’appuyer la personne qui en porte la parole.

[Texte] Aliénation parentale, un concept qui peut causer du tort

Les intervenants de terrain sont fréquemment interpellés ou mandatés pour intervenir dans une séparation litigieuse entre des adultes qui sont parents d’un ou plusieurs enfants.
On aimerait que la séparation d’un couple se passe de manière paisible. C’est très rarement le cas, et pour cause : mésententes, déceptions, trahisons, deuils… sont au rendez-vous et la cicatrisation de telles blessures prend toujours du temps.

[Vidéo] Séparation et monoparentalité : un contexte de précarisation matérielle et relationnelle, de désinsertion sociale

Un entretien avec ​Gérard Neyrand (03:06), docteur en sociologie, dans le contexte Covid-19.

Gérard Neyrand décrit les facteurs qui favorisent la précarisation en situation de séparation, c'est à dire l'accentuation de la précarité et des effets psychologiques de celle-ci qui est d'autant plus complexe que celle-ci a été brutale. Dans certains cas, le parent se trouve très isolé et sans ressource comme la situation des mères qui ont fui des situations de violences conjugales. Les professionnels ont alors un rôle d'accueil mais aussi de sécurisation et de redynamisation des personnes afin de...

[Vidéo] Garde alternée à l’adolescence

La garde alternée revêt un caractère plus compliqué à l'adolescence. Le jeune veut acquérir plus d'autonomie, rencontrer ses amis, sortir, vivre des élans amoureux... La garde alternée présente alors un décalage dans l'encadrement, et l'adolescent usera d'ailleurs avec stratégie de cette situation. Le rapprochement avec l’un des parents sera dans certains cas utile à son développement psychique, voire le besoin d’expérimenter en continuité la vie chez un de ses parents, parfois celui qui a recréé une entité familiale avec fratrie.

[Vidéo] Garde alternée : les besoins de l’enfant avant 2 ans

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (03:36)

En grandissant, l’enfant développe  peu à peu  sa motricité, sa capacité langagière, également sa capacité de symbolisation.  Progressivement  l’enfant acquiert  la capacité de garder en lui la présence de son parent même absent ; cet élément est essentiel comme condition sécure pour l’enfant en cas de garde alternée.  

 

[Vidéo] Les modalités de l’hébergement alterné à l’adolescence

Alain Braconnier (02:48), psychiatre, interroge les modalités d'hébergement de l'adolescent en cas de garde alternée en regard de son désir de changer le mode d'hébergement adopté. La parole et la demande de l'adolescent doivent être entendues et modalisées selon des conditions et un cadre qui tiennnent compte des mécanismes en jeu à l'adolescence. Aussi, au plan concrêt, quelle que soit la décision finale, il est nécessaire que la demande du jeune fasse l'objet d'un contrat avec l'ensemble des parties : l'adolescent et chacun de ses parents. Cela évitera de lui faire porter le poids d'une...

[Audio] «Les Mesures d’Accompagnement Protégé : un outil innovant pour protéger l’enfant victime de violence conjugale»

Une intervention de Mme K.SADLIER, Docteur en psychologie clinique, Directrice du département enfants et adolescents au Centre du psychotrauma de l’Institut de victimologie de Paris lors du colloque " L'enfant exposé aux violences conjugales : quelles conséquences? Quelles prises en Charge?", organisé par la Coordination pour l'Egalité des Femmes et des Hommes de la Province de Namur le 10 juin 2013.

 

D'une famille à l'autre, s'adopter.

Beau, faux, nouveau, demi,… comment je dois les appeler? J'essaie de ne pas faire de distinction entre les siens et les miens. Tu n'as rien à me dire: tu n'es pas ma mère. Je sens bien que ça ne colle pas entre eux. Je ne me sens nulle part à ma place. Je n'arrive pas à comprendre comment il vit ça. D'une semaine à l'autre, c'est comme si je ratais à chaque fois un épisode. C'est important que tu lui trouves un nom qui te convient. Pourquoi les petits peuvent rester et pas moi? C'est difficile de contenter tout le monde.

Séparation

C’est peut-être à cause de moi… J’aimerai toujours mes enfants comme avant. Je les aime tous les deux autant. Ce n’est pas ce que je voulais mais je ne peux pas faire autrement. S’ils pouvaient s’aimer de nouveau… Je ne veux pas un autre papa. C’est dur de ne plus voir ses enfants tout le temps. Chouette, j’aurai tout en double. Ce n’était plus possible. Mais je n’en sais rien moi, qui a raison.

 Imprimer la page