Professionnels

Dos Ados : des capsules vidéo

Parent, vous êtes confiné avec un ado entre 12 et 17 ans ? Les échanges tels que :
"Ça fait 15 fois que je te demande de ranger ta chambre"//"C'est mon intimité, t'as pas à t'en mêler !"// "Je te rappelle que ce n'est pas un hôtel ici et tant que tu vis sous mon toit, tu respectes mes règles !" // "T'inquiète, dès que je pourrai, je m'en vais d'ici, j'en peux plus de vous..."
n'ont plus de secret pour vous ?

Alors, le tournage d'une capsule "Dos Ados" est fait pour vous et votre ado ! Pour ce faire, jouez une scène d'1 min 30 dans laquelle vous imitez votre ado et vice versa. Filmez-vous à l'aide d'un smartphone et envoyez-nous votre vidéo à yapaka@yapaka.be.
Fous rires au rendez-vous !

L'hypersexualisation des enfants

Des experts de la petite enfance se rassemblent autour de cette question avec les parlementaires lors d’une journée de travail au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles ce 07 février. Quatre ateliers seront la porte d’entrée à un travail d’élaboration de recommandations : les médias et la publicité, le rôle des pouvoirs publics, le développement et l’éducation, sensibilisation du monde adulte: école, mouvements de jeunesse, extrascolaire…

Pour plus d’infos, cliquez ici .

"Naître parents"

Il faut tout un village pour élever un enfant.

Apprendre à être parent n’est pas une disposition innée et ne survient pas du jour au lendemain. Cela ne s’apprend pas non plus dans les magazines. Seule l’expérience quotidienne de la vie avec Bébé nous rend parent, une expérience très particulière qui éveille en nous les vécus lointains de la façon dont nous avons été aimés et traités quand nous étions enfants. Nous apprenons aussi grâce au partage d’expérience avec d’autres parents lors de promenades, en discutant dans les queues des supermarchés, dans les consultations des nourrissons, dans les lieux « bébé papote » où l’on peut venir passer quelques heures avec son enfant et y rencontrer d’autres parents... 

Livre disponible gratuitement au 0800/20 000 ou infos@cfwb.be

Le Jeu des "3 Figures"

Une formation pour prévenir la violence à l'école, renforcer l'empathie, privilégier le recours à l'adulte et se détourner des chemins qui mènent au radicalisme.
Il est encore temps de vous inscrire à la prochaine session des 12 janvier et 12 avril 2016.
Infos et inscription ici.

[Campagne] La dispute des parents frappe les enfants

A travers un spot TV, des interview de professionnels et des textes, Yapaka sensibilise les parents à l'environnement de violence ordinaire dans lequel grandit l'enfant. Le désaccord entre deux personnes qui fait partie de la vie apprend à l'enfant que peut co exister la diversité de points des vues. Mais, quand elle traduit une dynamique de non respect, de disqualification voire de rapport de force, la dispute parentale est préjudiciable à l'enfant.

[Campagne] Maîtrisons les écrans : La campagne 3-6-9-12 donne des repères

Dans une société et une actualité où le virtuel a pris une place prépondérante, quelles peuvent en être les conséquences sur l’enfant ? Sans céder aux sirènes de la technologie ni à la panique face au monde numérique, il s’agit de mieux comprendre l’impact des écrans au cours de la vie de l’enfant. La confrontation aux mondes virtuels et le vécu émotionnel qui y est associé sera différent selon son stade de développement. En effet, au fur et à mesure qu’il grandit, et s’il est accompagné dans ses découvertes, il sera de plus en plus outillé pour faire face aux contenus qu’il perçoit.  
Disposer de repères peut aider parents et professionnels à adapter la consommation des écrans à l’âge de l’enfant.

[Campagne] "Une vie de chien ?"

La campagne "Une vie de chien ?" propose des outils pour acccompagner l'enfant dans les questions qui le touchent et l'interrogent, telles celles de l'intimité, de la mort, de l'exclusion... et l'aide à identifier dans son réseau les personnes ressources vers qui se tourner quand son sac à dos est trop lourd à porter.   

La campagne se décline autour du livre  "Une vie de chien ?"  disponible gratuitement via cette page.. 

[Livre] Accueillir la vie en temps de pandémie

Accueillir la vie dans ce contexte sanitaire, potentiellement traumatique, doit particulièrement se penser avec les parents, entre professionnels et avec tous les acteurs du « corps social ». Dans ce nouveau "Temps d'arrêt" Pascale Gustin, psychologue, renoue avec les liens indispensables pour accueillir le nouveau-né dans une histoire transgénérationnelle, collective pour éviter que le confinement ne devienne une prison pour le bébé et sa famille. Pour les professionnels, il s’agit de retrouver le plaisir et le sens du travail d’équipe sans faire l’impasse sur l’indispensable présence « en réel » que requièrent les liens périnataux. 

Numéro de collection: 
122

[Livre] L’entrée dans le langage

Ce nouveau Temps d'arrêt de Jean-Claude Quentel, professeur en sciences du langage et Anne Deneuville, orthophoniste, analyse l'aventure humaine que soutient le langage : l'ouverture au monde du nouveau-né dans un bain de paroles, la compréhension progressive par l'enfant des sons et des mots, la verbalisation fondée sur sa capacité d’abstraction et la logique.  Ce livre analyse les différents registres du langage et les difficultés ou pathologies qui y apparaissent. Il se fonde donc sur une approche multifactorielle du langage. Il traite en même temps des difficultés qui se font jour dans son apprentissage et insiste sur le fait qu’un trouble qui s’observe dans le langage n’est pas nécessairement un trouble du langage lui-même.

Numéro de collection: 
123

[Livre] Ensauvagement du monde, violence des jeunes

[...] Faute de tiers, il n’y a plus d’écart pour penser le monde, et les adolescents doivent négocier seuls avec l’archaïque en eux qui fait retour explosif sur la scène du social. Ils tentent de se délester de cette part d’ombre qui les déborde. Et, pour peu que la flambée pubertaire survienne sur fond de désintégration du lien familial et social, l’adolescent à la dérive revit ses terreurs d’abandon, tout en revendiquant son indépendance. Dans ce méli-mélo d’amour et de haine, d’appel et de rejet, la traversée adolescente, si elle n’est pas soutenue par des relations stables et fiables, ressemble alors à un jeu de massacre, un enjeu d’existence toujours aux limites de l’inexistence. Alors ils se jettent à l’aveugle dans le vide de leur vie. Une rage de vivre, qui en passe par le flirt avec la mort, la mort, appelée pour mieux être maîtrisée, convoquée pour mieux être éloignée jusqu’à ce que les plus fragiles y sombrent pour de bon. Défier la mort pour se prouver qu’on est vivant, c’est le rêve de toute-puissance là où ils souffrent de leur impuissance. Leur escalade vient court-circuiter l’angoisse, et leur violence sous pression fait reculer le temps de la dépression. [...]
in Danièle Epstein, Ensauvagement du monde, violence des jeunes, p 41,  Temps d'arrêt, décembre 2020

 

Numéro de collection: 
121

[Livre] Adolescence en temps de Covid-19 entre crise-passions et crispations

Ce nouveau texte d'Aurore Mairy, pédopsychiatre, interroge les mouvements à l'oeuvre à l'adolescence et leur mise en veille par cette crise sanitaire qui révèle la singularité de chaque adolescence et souligne la fonction structurante du social dans le passage adolescent. La crise, qu’elle soit sanitaire ou d’adolescence, est par essence un moment potentiellement générateur de changement et de renouveau. Ce texte rappelle l’utilité d’un discours d’autorité (de celle qui peut autoriser et rendre auteur), l’importance de points d’appui extérieurs à la famille, le besoin de vivre les expériences des premiers émois, la nécessité de trouver du sens pour s’orienter… autant d’enjeux rencontrés par les adolescents. L’auteure expose combien l’adolescence est un moment d’inventivité inédite qui requiert le soutien du support social en relais de la famille, et invite chaque professionnel dans cette place de révélateur.

Numéro de collection: 
120

La découverte sensorielle et émotionnelle du bébé

Ce texte de Ayala Borghini, psychologue, révèle pour le bébé la magie de la découverte de soi, des autres et du monde environnant : par la bouche, la main, le petit doigt, le pied, la peau, l’œil… autant de découvertes qui se conjuguent progressivement aux plans sensoriel et émotionnel dans la réciprocité de la relation. L’exploration sensorimotrice du bébé se décline dans ce texte au travers de six moments d'émerveillement, moments d’ouverture au monde qui vont constituer les fondements de la construction de soi.

Numéro de collection: 
118

[Livre] Rire... et grandir

Un adoucisseur du quotidien

Le rire est un adoucisseur de la vie quotidienne, il ménage des moments de détente, de relâchement des tensions. Il soulage de la difficulté d’être soi, il procure une distance heureuse avec les événements et il apprend à tolérer l’inéluctable, au moins provisoirement, car, par ses éclats, il ouvre un autre chemin. Le rire est consolation au regard d’un quotidien parfois terne…..

in David Le Breton, Rire et grandir, p 28, Temps d'arrêt, octobre 2020

Numéro de collection: 
119

Challenges numériques sur les réseaux sociaux

Ce texte, de Marion Haza et Thomas Rhomer, décrypte les fonctionnements des défis numériques dans la logique du processus adolescent. Entre panique morale et amplification caricaturale de ces phénomènes dans les médias, les éducateurs doivent-ils s’en alarmer ? Ici, l’impératif est, en tant qu’adulte, de questionner : pourquoi faire ce défi  ? Quels sont les impacts pour soi  ? Pour les autres  ? Par ailleurs, comment évoquer ces phénomènes de défi sans engager un effet d’imitation et protéger les adolescents ? Ce texte propose des clés de compréhension pour les professionnels afin de penser la prévention et l’accompagnement des plus vulnérables et des adolescents en particulier.  

Numéro de collection: 
117

Comment comprendre qu’une mère puisse tuer ses propres enfants ?

Au cours de la grossesse, la plupart des femmes entrent peu à peu dans un état tout à fait particulier qui va leur permettre d’entrer en relation avec leur bébé. Cet état, que l’on nomme préoccupation maternelle primaire et qui se prolonge après la naissance, est la proximité qui permet à la mère de comprendre son enfant bien que celui-ci ne parle pas. Ainsi, la maman décode pleurs et babillages et apporte à l’enfant les soins nécessaires à ses besoins.

[Texte] Que faire quand un bébé n'arrête pas de pleurer ?

Sourire aux anges,  un moyen précieux du bébé pour exprimer son état de bien-être, suscite une réponse chaleureuse du parent dont le bébé bénéficie en retour. Sur une même modalité de régulation réciproque, les pleurs, en l’absence du langage, sont un mode de communication essentiel au bébé.  Son parent apprend peu à peu à les comprendre, à les décoder, à faire la différence entre les pleurs qui signalent la faim, l’inconfort, une douleur de reflux, le besoin d’être pris dans les bras, une émotion débordante…

Et l’enfant fait progressivement l’expérience que ses [...]

[Texte] Les phobies scolaires

La phobie se définit comme une angoisse massive face à une situation, un objet ou l’accomplissement d’une action. Les phobies constituent bien souvent un moyen de canaliser sur un objet précis une angoisse parfois très diffuse. On parle de phobie scolaire lorsque l’école devient la scène sur laquelle se joue cette angoisse. Si chaque phobie scolaire est unique et singulière, leur point commun est le niveau d’angoisse ressenti par l’enfant. Il est tel qu’il l’entrave véritablement dans sa vie quotidienne et l’empêche d’aller jusqu’à son école.

[Texte] L’accueil des enfants migrants en collectivité

Ce texte court invite à la réflexion sur l'accueil des enfants ayant vécu des parcours de migration. Dans l'accueil de ces enfants, les repères des professionnels peuvent être bousculés, mis à mal. L'accompagnement et le soutien apporté aux familles supposent alors de pouvoir penser les enjeux de la migration mais aussi les logiques de loyauté activées par ces trajectoires souvent complexes. 

[Texte] Pourquoi ne pas céder aux demandes des parents de recevoir des photos de leurs enfants au quotidien, lors d’un voyage scolaire, camp, stage en internat…?

Un texte point de repère qui invite à la réflexion sur nos rapports aux médias sociaux, à nos manières d'être connectés mais aussi d'être séparés. Comment penser en équipe les questions liées aux éventuelles demandes de parents qui souhaitent recevoir quotidiennement des photos? Comment réfléchir à la manière de communiquer avec les parents tout en respectant les moments d'intimité de l'enfant vis-à-vis de ses parents par exemple lors d'un camp, un voyage scolaire... 

[Affiche] Que faire en cas d'inquiétude d'une situation de maltraitance infantile?

"En tant qu'enseignant je m'inquiète pour cet élève depuis le début du confinement ; sa situation familiale me trotte en tête et je me demande comment il va."
"Depuis quelques semaines, je suis préoccupée de l'absence de nouvelles de ce parent à bout."
"En tant que travailleur d'une AMO, je me questionne sur les confidences de cette adolescente recluse chez elle." 
...

Tous les professionnels de l'enfance peuvent un jour se trouver en proie à des inquiétudes par rapport à un enfant. En cas de doute d'une situation de maltraitance, il est important de ne pas rester seul, d'en parler. Cette affiche rappelle les éléments auxquels porter attention et le réseau à qui s'adresser.

Consultez et imprimez l'affiche "Que faire en cas d'inquiétude d'une situation de maltraitance infantile"

[Outil Formation] L’importance du toucher dans la relation éducative

Un professeur d’éducation physique peut-il soutenir le fessier d’un élève pendant un exercice ? Un enseignant en maternelle peut-il aider un enfant aux toilettes? Un maître-nageur peut-il soutenir le corps d’un enfant pour lui apprendre la brasse ? 

Cet outil de 4 pages traite de l'importance du toucher dans la relation éducative. Il aborde les craintes et les bienfaits du toucher dans le développement de l'enfant et la nécessité du dialogue autour de cette question. Des ressources vidéos, livres,... sont proposées.

Téléchargez l'outil sur l'importance du toucher dans la relation éducative

[Texte] La parole de l'enfant dans un cadre de maltraitance

La parole de l’enfant doit être respectée, c’est une certitude. Mais l’entendre s’inscrit dans une réalité complexe : être à l’écoute, accueillir son avis, prendre en compte son point de vue, l’accompagner dans sa décision. Cette complexité est encore plus présente dans le cadre de la maltraitance parce que le professionnel pourrait être partagé entre, d’un côté, l’aménagement d’un espace favorable à la confidence et, de l’autre côté, l’obligation de partager avec d’autres tiers en vue d’assurer la protection de l’enfant. 

[Texte] Devenir adulte après une enfance écorchée

On s’interroge souvent sur le devenir des enfants victimes de mauvais traitements (négligences,  carences, abus, violences,...). Comment vont-ils grandir ? Quels adultes vont-ils devenir ? D’autant qu’un adage empoisonné revient fréquemment : un enfant maltraité deviendra un parent maltraitant.       Disons-le d’emblée, ce genre de raccourci n’est pas avéré ; dans le domaine psychique, les choses sont bien plus complexes.

[Vidéo] Comment, dans ce contexte de crise, l’école peut-elle continuer à soutenir les enfants ?

Vanessa Greindl (04:08), psychologue clinicienne, rappelle combien l'école, comme les activités artistiques, le sport, les sorties culturelles... fait fonction de tiers dans la vie des parents et des enfants. Aujourd'hui, les restrictions ont drastiquement diminué la présence [Lire la suite

[Vidéo] Comment, avec cette crise qui dure, les parents peuvent-ils rester attentifs au vécu de leurs enfants ?

Vanessa Greindl (04:22), psychologue clinicienne, observe, du fait de la crise sanitaire qui éloigne les tiers (écoles, activités extrascolaires...) si indispensables dans la vie de chacun, plus de collage, de mélange dans les émotions vécues par chacun. Les enfants mélangent leurs émotions... [Lire la suite]

[Vidéo] Après un an de crise sanitaire … quelques points d’appui pour comprendre et accompagner le monde de l’enfance

Nathalie Ferrard (04:20), psychologue clinicienne, interroge l'apparente normalité de la vie des enfants d'âge scolaire (écoles ouvertes, une activité extrascolaire autorisée...) dont l'environnement affectif est fortement impacté depuis un an. Leurs parents vivent des choses difficiles, en parlent parfois, devant eux, expriment que les restrictions [Lire la suite]

[Audio] Diversité et inclusion dans les milieux d’accueil de la petite enfance

Une conférence de  Michel Vandenbroeck, professeur au Département du travail social de l'Université de Gand  et Nina Vens, kinésithérapeute, tout deux co-auteur de la brochure « L’inclusion des enfants à besoins spécifiques » du VBJK, à l'occasion de la journée "L’ouverture à l’autre, une ressource, un frein, une opportunité pour grandir ?" organisée le 15 juin 2018 par Caravelles .

Besoin d’être considéré comme un enfant

[ ...] L’enfant a besoin d’être considéré comme un enfant, au sens d’une personne à part entière, et non comme un adulte miniature ni comme un élève. Nous devons penser l’enfant comme acteur de son développement, nanti de toutes ses émotions et de ses compétences, avec les rythmes qui lui sont propres et les immaturités inévitablement liées à son âge. C’est un enfant dans l’ici et maintenant que nous devons envisager, et non l’élève performant en devenir : cela requiert une focalisation sur son présent et non sur son futur. Il s’agit de le préserver des dangers de la sur-stimulation très...

L’attention d’une équipe

[...]Tolérance ou intolérance, nous portons en nous cette double attitude. L’attention à l’autre cultive le besoin de tolérance inhérent à notre vie en communauté. L’empathie ne serait pas le propre de l’homme, mais si elle a pris tant d’importance chez nous, c’est grâce aussi à ce que, génération après génération, les Hommes ont appris à réaliser. Dans cette «  attention à l’autre  » nous ne sommes ainsi pas seuls.  Nos institutions, nos équipes concourent également à ce même but. Nous avons créé des États qui devraient nous apporter la sécurité et la paix, des institutions pour subvenir à...

[Inscription Webinaire] Après des mois de confinement, quelques pistes pour renouer avec notre vitalité - Jean Van Hemelrijck

Une conférence avec Jean Van Hemelrijck, psychologue, psychothérapeute le vendredi 23 avril 2021 de 13H à 14H. En préparation de ce temps ensemble, n'hésitez pas à envoyer vos questions à yapaka@yapaka.be Inscription gratuite et obligatoire ici

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Un livre gratuit pour soutenir vos formations ... A l'approche de camps et de sessions de formation, Yapaka vous envoie dans les jours qui viennent des exemplaires du livre  « Points de repère pour prévenir la maltraitance » de la collection Temps d’arrêt, outil de formation pour les professionnels de votre secteur : animateurs de plaines de jeux, responsables mouvement de jeunesse, éducateurs, … Ce livre donne quelques points de repère aux animateurs qui ont en charge des enfants et qui se posent des questions relatives à la maltraitance et à la négligence. N’hésitez pas à faire circuler ces...

[Formation] : « Prévenir la maltraitance et connaître le réseau »

En tant que professionnel d’un Centre de Jeunes, d’une Organisation de Jeunesse ou d’une Ecole de Devoirs, il arrive que nous soyons inquiets au sujet d'un enfant car nous suspectons une situation de maltraitance, de négligence ou de harcèlement. Parfois, ce sont les enfants qui nous confient leurs craintes, ou qui dévoilent une maltraitance. Auprès de qui partager nos inquiétudes et prendre conseil ? Comment intervenir en cas de négligence chez un enfant ? Comment agir dans une situation de harcèlement ? Cette session de formation de 2 heures a pour objectif d’informer et de sensibiliser les...

[Podcast Webinaire] Les adolescents et les réseaux sociaux

[Un Webinaire avec Angélique Gozlan qui a eu lieu le vendredi 26 mars 2021]  Découvrez l'audio de la conférence ici. Quand ils sont un prolongement à la vie réelle, les réseaux sociaux sont un véritable terrain de construction adolescentaire. L’adolescent y explore de nouvelles modalités de liens et de relations aux autres et aussi à lui–même.  

Transformations du corps adolescent

[ ...] Si l’existence toute entière est une succession de crises d’identité, de métamorphoses intimes, le moment de l’adolescence en est sans doute la plus aigüe. Il accompagne la quête de différenciation et d’autonomie du jeune au regard de ses parents et, surtout, la recherche d’un sens et d’une valeur à sa vie. Le corps en tant que source de changement est perçu ...  in David Le Breton, "Corps et adolescence", Temps d'arrêt, yapaka, PP 4-5

[Podcast] Conférence "Accueillir la vie en temps de pandémie" avec Pascale Gustin

[Un Webinaire avec Pascale Gustin qui a eu lieu le vendredi 5 mars]  Comment penser le temps des naissances, l’accueil du nouveau-né, la parentalité en devenir dans cette période de crise que nous traversons ? A l’occasion de la sortie, dans la collection Temps d’arrêt, de son livre intitulé « Accueillir la vie en temps de pandémie » Pascale Gustin, psychologue, psychanalyste, nous a emmenés dans les questions traversant l’accueil du nouveau-né.

[Extrait] Conséquence de la violence conjugale pour l'enfant

"Dans ces situations de violence et d’emprise pathologiques, il n’y a pas beaucoup de place pour l’enfant. Le couple est indisponible pour son entourage et il n’est préoccupé que par lui-même dans cet enfermement relationnel où les enjeux narcissiques de pouvoir et de dépendance sont tellement importants que l’enfant est souvent utilisé soit comme faire-valoir pour l’un ou l’autre des parents s’il est brillant, valorisant, soit comme réceptacle du négatif s’il pose des difficultés et/ou ne se développe pas comme le ou les parents l’auraient souhaité. En tout cas, il n’a pas d’existence propre...

 Imprimer la page