Professionnels

[Campagne] #cequimaaidé

En tant que parents, la situation actuelle d'incertitude liée à la crise sanitaire peut nous fragiliser. A certains d'entre nous, le temps parait ralenti ; pour d'autres, la sensation est celle d'un temps agité, bousculé et d'un monde rapetissé. La perte des repères et routines, celles des activités avec les enfants, des rencontres familiales, des projets, le manque de ressources... sont autant d'expériences difficiles à traverser. Nous avons besoin de retrouver un élan, récréer une vitalité dans nos relations. Qu'est-ce qui peut m'aider en tant que parent ?

Campagne "Être parents, c'est..."

"Etre parents, c'est...." une aventure, un voyage, un tourbillon d'émotions... Et parfois, on se sent bien seul, bien mal dans son rôle de parent... On est parfois inquiet, souvent dépassé, un peu démuni, plein de doutes...
Comment accompagner chaque parent pris inévitablement par les mouvements que la parentalité engage ? Comment accompagner chaque père, chaque mère à partager, à dire ses doutes, ses émerveillements, ses débordements et à trouver des points d'appui lorsque la situation s'enlise ou que la solitude s'installe ? 
Découvrez le livre "Être parents, c'est..." , l'affiche et les autocollants à commander gratuitement ici

L'hypersexualisation des enfants

Des experts de la petite enfance se rassemblent autour de cette question avec les parlementaires lors d’une journée de travail au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles ce 07 février. Quatre ateliers seront la porte d’entrée à un travail d’élaboration de recommandations : les médias et la publicité, le rôle des pouvoirs publics, le développement et l’éducation, sensibilisation du monde adulte: école, mouvements de jeunesse, extrascolaire…

Pour plus d’infos, cliquez ici .

[Campagne] "Naître parents"

Comment accompagner les « nouveaux » parents pris par le remue-ménage qui survient inévitablement lors de l’arrivée d’un bébé ? Ce livre ne parle pas du nombre d’heures de sommeil du tout-petit, de la manière de le coucher, de le langer, ni de le nourrir. « Naître parents » ouvre une fenêtre sur les sentiments, les mouvements, les émotions dans lesquels sont emportés les parents pendant les deux premières années de vie avec leur enfant. Oui, devenir parent, c’est une aventure remplie de tendresse, fierté, amour mais aussi de détestation, ras-le-bol, interrogations, émotions,... et dire quelque chose de ces émotions-là est souvent bien plus compliqué.
Par cette campagne, Yapaka invite les parents à se dire et renforce les liens sociaux en soutenant les parents à trouver des relais dans un entourage proche et/ou auprès des professionnels du secteur.
Le livre est disponible gratuitement en téléchargement ou via infos@cfwb.be

Le Jeu des "3 Figures"

Une formation pour prévenir la violence à l'école, renforcer l'empathie, privilégier le recours à l'adulte et se détourner des chemins qui mènent au radicalisme.
Il est encore temps de vous inscrire à la prochaine session des 12 janvier et 12 avril 2016.
Infos et inscription ici.

[Campagne] La dispute des parents frappe les enfants

A travers un spot TV, des interview de professionnels et des textes, Yapaka sensibilise les parents à l'environnement de violence ordinaire dans lequel grandit l'enfant. Le désaccord entre deux personnes qui fait partie de la vie apprend à l'enfant que peut co exister la diversité de points des vues. Mais, quand elle traduit une dynamique de non respect, de disqualification voire de rapport de force, la dispute parentale est préjudiciable à l'enfant.

[Campagne] Maîtrisons les écrans : La campagne 3-6-9-12 donne des repères

Dans une société et une actualité où le virtuel a pris une place prépondérante, quelles peuvent en être les conséquences sur l’enfant ? Sans céder aux sirènes de la technologie ni à la panique face au monde numérique, il s’agit de mieux comprendre l’impact des écrans au cours de la vie de l’enfant. La confrontation aux mondes virtuels et le vécu émotionnel qui y est associé sera différent selon son stade de développement. En effet, au fur et à mesure qu’il grandit, et s’il est accompagné dans ses découvertes, il sera de plus en plus outillé pour faire face aux contenus qu’il perçoit.  
Disposer de repères peut aider parents et professionnels à adapter la consommation des écrans à l’âge de l’enfant.

[Campagne] "Une vie de chien ?"

La campagne "Une vie de chien ?" propose des outils pour acccompagner l'enfant dans les questions qui le touchent et l'interrogent, telles celles de l'intimité, de la mort, de l'exclusion... et l'aide à identifier dans son réseau les personnes ressources vers qui se tourner quand son sac à dos est trop lourd à porter.   
La campagne se décline autour du livre  "Une vie de chien ?" disponible gratuitement via cette page

Covid-19 : l’impact sur la santé mentale des jeunes

Auteur: 

Dans ce nouveau Temps d'arrêt, Sophie Maes, pédopsychiatre, tire la sonnette d'alarme quant à l'impact de la crise santaire sur la santé mentale des jeunes. La compréhension des mécanismes propres à l’adolescence, son besoin vital de lien à l’autre, aux pairs donnent aujourd'hui la mesure de la souffrance des adolescents consécutive à l'isolement subi pendant des mois. Ce livre retraverse les étapes de la pandémie pour comprendre ce qui s’est joué pour eux au fil du temps. Y sont proposées des pistes pour penser la prévention et mettre en place des mesures simples et réalistes : organiser des groupes de parole réguliers avec les adolescents dans les lieux qui les réunissent aujourd'hui est une piste à l'invitation de tout éducateur. 

[Livre] Quand la parole déconfine

Ce texte de Pascal Kayaert, directeur de Télé-Accueil Bruxelles, analyse la place de la parole et la place de l’écoute. Nous vous invitons à cette lecture en préalable du webinaire du 10 décembre avec l'auteur. Un exemplaire du livre est arrivé dans vos services et institutions en octobre dernier, comme lors de chaque diffusion d'un nouveau texte Temps d'arrêt, et reste disponible en téléchargement en version pdf ou EPUB

[Livre] Le monde de l’enfance après un an de crise sanitaire

Auteur: 

Si la crise sanitaire a eu des effets très importants sur nos vies d’adultes, les enfants, en tant qu’êtres en développement, en ont subi de graves conséquences, surtout par l’intermédiaire des modifications qui sont intervenues dans le fonctionnement de nos familles, de nos groupes d’appartenance et de nos sociétés.
Dans ce nouveau Temps d'arrêt, Pierre Delion déroule un fil de pensée pour recentrer nos pratiques autour des besoins nécessaires au développement de l’enfant. Il propose également des solutions préventives institutionnelles pour parer aux effets post-traumatiques de cette crise sanitaire inédite.
Ce livre, actuellement en diffusion, est également téléchargeable en pdf ou en epub pour liseuse.

[Livre] Crise contemporaine de l'éducation - Comment soutenir les parents aujourd'hui ?

Les connaissances sur le développement de l’enfant évoluent au fil des années et sont d’une immense richesse. Elles permettent de border les tout-petits dès leur entrée dans la vie et de les accompagner peu à peu dans toutes les sphères de leur existence. Les bébés ont des compétences précoces, leur quotidien est jalonné d’apprentissages et d’expériences solitaires et sociales qui l’amènent à grandir.
Depuis quelques décennies, l’enfant est reconnu comme une personne dont les besoins sont spécifiques à son statut d’enfant. Une personne dont les adultes vont prendre soin tout au fil de sa vie pour qu’il puisse s’épanouir, grandir et prendre sa place dans le social. Pour ce faire, les enfants ont besoin d’adultes “consistants” qui servent de références dans leur construction, vers qui se tourner pour comprendre progressivement, à leur rythme, le monde où ils arrivent et grandissent. Tenir cette place aux côtés des enfants est un privilège et un défi permanent. Partager le quotidien d’un enfant (...)

[Livre] Peut-on encore toucher les enfants aujourd’hui ?

Auteur: 

Cette version, mise à jour de ce livre en regard du contexte de la crise sanitaire, est sortie fin juin 2021 pour aborder les questions actuelles relatives au  toucher avec nuances, mettre en œuvre des ajustements et anticiper les difficultés. 

Ce texte de Pierre Delion, pédopsychiatre, développe l'importance du toucher dans le développement de l' enfant. Cette question est fondamentale pour valoriser le toucher comme moyen de communication entre adulte et enfant et éviter que des contextes troublés par des affaires d’abus, des crises sanitaires ne conduisent à une inhibition générale.  Essentiel au développement de l’enfant, le toucher peut aussi être l’objet de dérives problématiques. S'en prémunir nécessite pour les professionnels des espaces pour en parler en équipe.

[Livre] Puissance de l’imaginaire à l’adolescence

Ce texte de Ivan Darrault-Harris, professeur émérite de sciences du langage et sémioticien, interroge la métamorphose identitaire qui mène l’adolescent à s’imaginer être à la source de son existence en récusant d’être né de ses parents desquels il veut se dégager. Ce fantasme dit « d’auto-engendrement » inscrit l’adolescent dans une quête pour naître à lui-même et s’éveiller à une nouvelle existence. Comprendre ce chemin semé de passages à l’acte, mises en danger, mais, aussi, jeux d’écriture, créations d’avatars, de pseudo… comme autant de modalités sombres ou lumineuses que l’adolescence explore est l'objet de ce nouveau livre Temps d'arrêt. 

[Livre] La parentalité désorientée, mal du XXIe siècle ?

Ludovic Gadeau, docteur en psychologie clinique et pathologique, souligne en quoi l’expérience et la pratique de la parentalité sont aujourd’hui bien différentes de ce qu’elles étaient hier.

Le passage de la société moderne à l’hypermodernité a engendré avec les progrès exponentiels de la technoscience, des bouleversements sociaux et psychologiques sans précédent. On en repère la marque jusque dans la sphère familiale et singulièrement dans ce qui constitue les assises de l’être-parent. Parents désemparés, débordés, en burn out…, ce texte analyse les fragilités contemporaines de la parentalité en regard des logiques sociales et psychologiques de cette évolution. Les professionnels trouveront dans ce texte des points d’appui pour accompagner les parents individuellement et collectivement.

[Livre] Naître et grandir

Ce nouveau Temps d’arrêt de l’historien Jacques Gélis donne, à la lueur du passé, un éclairage particulièrement saillant aujourd’hui en pleine pandémie, sur la place de l’enfant, sa singularité et les conditions de sa venue au monde. Auparavant, dans une société à dominante rurale, l’enfant appartenait autant à la lignée qu’à ses parents. Et, dans un monde où la vie était d’une grande fragilité, ce qui primait, c’était la perpétuation de la grande famille des vivants et des ancêtres morts.

[Livre] Accueillir la vie en temps de pandémie

Accueillir la vie dans ce contexte sanitaire, potentiellement traumatique, doit particulièrement se penser avec les parents, entre professionnels et avec tous les acteurs du « corps social ». Dans ce nouveau "Temps d'arrêt" Pascale Gustin, psychologue, renoue avec les liens indispensables pour accueillir le nouveau-né dans une histoire transgénérationnelle, collective pour éviter que le confinement ne devienne une prison pour le bébé et sa famille. Pour les professionnels, il s’agit de retrouver le plaisir et le sens du travail d’équipe sans faire l’impasse sur l’indispensable présence « en réel » que requièrent les liens périnataux. 

[Livre] L’entrée dans le langage

Ce nouveau Temps d'arrêt de Jean-Claude Quentel, professeur en sciences du langage et Anne Deneuville, orthophoniste, analyse l'aventure humaine que soutient le langage : l'ouverture au monde du nouveau-né dans un bain de paroles, la compréhension progressive par l'enfant des sons et des mots, la verbalisation fondée sur sa capacité d’abstraction et la logique.  Ce livre analyse les différents registres du langage et les difficultés ou pathologies qui y apparaissent. Il se fonde donc sur une approche multifactorielle du langage. Il traite en même temps des difficultés qui se font jour dans son apprentissage et insiste sur le fait qu’un trouble qui s’observe dans le langage n’est pas nécessairement un trouble du langage lui-même.

[Texte] Il faut tout un village pour élever un enfant et … pour être un parent

Au même titre qu’« un bébé seul n’existe pas », comme l’affirmait le pédiatre Winnicott et comme l’attestent depuis de nombreux praticiens, un parent seul, cela n’existe pas. Toute parentalité se conjugue toujours au pluriel, peu importe le projet parental ou la configuration solo, duo, multiple... Car l’enfant se construit en appui sur une diversité d’adultes. Et un parent seul ne se suffit pas à lui-même au risque d’être débordé et de s’enfermer avec l’enfant dans un huis clos dommageable.

[Texte] Comment accompagner l'éducation à la sexualité et à l'intime ?

L’enfant engrange, dans son environnement quotidien, informations et expériences qui alimentent ses représentations de la sexualité : auprès de ses parents et de la manière par exemple dont ils préservent son intimité, auprès de ses pairs dans la découverte de la différence des sexes, dans les médias, la publicité…

[Texte] « Je voudrais devenir un garçon » : questionnements d’un enfant sur son identité de genre

Les questionnements sur le genre et la sexualité jalonnent le développement de l’enfant. Au fil des expériences avec son environnement, l’enfant prendra conscience de son corps sexué (dimension biologique) et des rôles attendus selon cette différenciation des sexes (dimension sociale). Progressivement, l’enfant intégrera une identité de genre en s’identifiant au sexe biologique (identité cisgenre), ou pas (par exemple, l’identité transgenre).

[Texte] Que faire quand un bébé n'arrête pas de pleurer ?

Sourire aux anges,  un moyen précieux du bébé pour exprimer son état de bien-être, suscite une réponse chaleureuse du parent dont le bébé bénéficie en retour. Sur une même modalité de régulation réciproque, les pleurs, en l’absence du langage, sont un mode de communication essentiel au bébé.  Son parent apprend peu à peu à les comprendre, à les décoder, à faire la différence entre les pleurs qui signalent la faim, l’inconfort, une douleur de reflux, le besoin d’être pris dans les bras, une émotion débordante…
Et l’enfant fait progressivement l’expérience [...]

[Texte] L’accueil des enfants migrants en collectivité

Ce texte court invite à la réflexion sur l'accueil des enfants ayant vécu des parcours de migration. Dans l'accueil de ces enfants, les repères des professionnels peuvent être bousculés, mis à mal. L'accompagnement et le soutien apporté aux familles supposent alors de pouvoir penser les enjeux de la migration mais aussi les logiques de loyauté activées par ces trajectoires souvent complexes. 

[Texte] Pourquoi ne pas céder aux demandes des parents de recevoir des photos de leurs enfants au quotidien, lors d’un voyage scolaire, camp, stage en internat…?

Un texte point de repère qui invite à la réflexion sur nos rapports aux médias sociaux, à nos manières d'être connectés mais aussi d'être séparés. Comment penser en équipe les questions liées aux éventuelles demandes de parents qui souhaitent recevoir quotidiennement des photos? Comment réfléchir à la manière de communiquer avec les parents tout en respectant les moments d'intimité de l'enfant vis-à-vis de ses parents par exemple lors d'un camp, un voyage scolaire... 

[Affiche] Que faire en cas d'inquiétude d'une situation de maltraitance infantile?

Tous les professionnels de l'enfance peuvent un jour se trouver en proie à des inquiétudes par rapport à un enfant. En cas de doute d'une situation de maltraitance, il est important de ne pas rester seul, d'en parler. Cette affiche rappelle les éléments auxquels porter attention et le réseau à qui s'adresser.
Consultez et imprimez l'affiche "Que faire en cas d'inquiétude d'une situation de maltraitance infantile"

[Outil Formation] L’importance du toucher dans la relation éducative

Un professeur d’éducation physique peut-il soutenir le fessier d’un élève pendant un exercice ? Un enseignant en maternelle peut-il aider un enfant aux toilettes? Un maître-nageur peut-il soutenir le corps d’un enfant pour lui apprendre la brasse ? 

Cet outil de 4 pages traite de l'importance du toucher dans la relation éducative. Il aborde les craintes et les bienfaits du toucher dans le développement de l'enfant et la nécessité du dialogue autour de cette question. Des ressources (vidéos, livres,...) sont proposées.

Téléchargez l'outil sur l'importance du toucher dans la relation éducative

[Vidéo] En quoi l'art procure sécurité et réconfort à l'enfant ?

Un entretien avec Pierre Lemarquis (03:37), neurologue.

Quand on joue de la musique, qu'on peint, qu'on observe une oeuvre d'art... il y a des réactions dans notre corps et notre cerveau. Par exemple, l'hormone de l'amour, de l'attachement est libérée, ce qui fait qu'on s'attache à ces oeuvres. Un enfant qui entend une musique qu'il a l'habitude d'écouter à la maison va se rassurer, et entre nos 15 et 25 ans, les musiques écoutées vont façonner la bande originale de notre vie. Tout ce qui sera entendu ensuite sera comparé à ces musiques fondatrices et même si on perd la mémoire avec l'âge,...

[Audio] Diversité et inclusion dans les milieux d’accueil de la petite enfance

Une conférence de  Michel Vandenbroeck, professeur au Département du travail social de l'Université de Gand  et Nina Vens, kinésithérapeute, tout deux co-auteur de la brochure « L’inclusion des enfants à besoins spécifiques » du VBJK, à l'occasion de la journée "L’ouverture à l’autre, une ressource, un frein, une opportunité pour grandir ?" organisée le 15 juin 2018 par Caravelles .

[Inscription Webinaire] La musique, un plaisir qui fait grandir et apporte sécurité et réconfort

[Un Webinaire le vendredi 11 février 2022 de 13h00 à 14h00 avec Pierre Lemarquis, neurologue et mélomane] En vue de préparer ce temps ensemble, envoyez-nous vos questions à yapaka@yapaka.be Comment comprendre les vertus de l'art sur le développement du cerveau, sur notre santé physique et psychique ? Comment comprendre que la musique peut aider les enfants pris dans des difficultés de langage, de mouvements, de structure de pensée ? En quoi l’art soutient les apprentissages cognitifs, la socialisation ? Comment la musique opère-t-elle en nous et entre nous pour développer l’empathie et l’...

[Formation en ligne] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Quel est l'impact de la négligence sur le développement d'un enfant ? Vous êtes animateur, moniteur sportif, responsable d’un mouvement de jeunesse, éducateur, enseignant, puéricultrice, infirmière, … Découvrez la formation en ligne gratuite avec quelque 90 questions directement liées à vos pratiques, des ressources vidéo, audio, livres, textes. Participer à la formation    Téléchargez le dépliant permettant de faire connaitre la formation dans vos réseaux

Cartes de voeux de fin d'année

Nous vous souhaitons une année de parole et d’écoute. Parler, c’est créer des liens. Et tricoter des liens, ça réchauffe. Nous avons toutes et tous bien besoin de ces moments chaleureux ponctués de surprises qui font de nous des vivants-parlants.  Parler c’est aussi oser prendre un risque, celui de ne pas trouver les mots, de ne pas être entendu,… Parler, c’est un pari. Particulièrement en situation de fragilité, en contexte de détresse, de danger, de maladie, de crise… une parole adressée à quelqu’un qui écoute est l’occasion d’un soutien, d’une aide, d’une reconnaissance. Dans nos métiers...

[Webinaire] Quelle place pour la parole aujourd'hui ?

[A Revoir - Webinaire d'une heure qui s'est tenu le vendredi 10/12/21 avec Pascal Kayaert, directeur de Télé Accueil Bruxelles] En marge de la sortie du livre « Quand la parole déconfine », nous vous invitions à un Temps d’arrêt pour penser ensemble la place de la parole et de l’écoute dans nos métiers aujourd’hui. Contexte interconnecté et mondialisé, impact de la crise sanitaire sur les familles et les institutions, repli sur soi par peur de l’autre, par honte… sont quelques ingrédients qui questionnent aujourd’hui particulièrement la place de la parole et de l’écoute.

[Podcast webinaire] Traces de la crise sanitaire au mouvement de l’adolescence : comment accompagner les jeunes au retour de l’été ?

[Une conférence avec Sophie Maes, pédopsychiatre qui a eu lieu le vendredi 24 septembre 2021] Les jeunes de 13 à 25 ans se sont trouvés particulièrement impactés par la crise sanitaire. Si la vivacité et la créativité ont trouvé à s’exprimer chez certains adolescents, chez d’autres, une vague de décompensation psychique les a submergés. Au sortir de l’été, comment renouer avec les adolescents ? Comment prendre la juste mesure de leur santé psychique ?

[Texte] La place de chacun dans la prévention

La maltraitance se déroule la plupart du temps au sein de la famille dans un quotidien souvent silencieux. La place qu’occupe chaque intervenant, animateur, puéricultrice, enseignant, éducatrice…, auprès des enfants et adolescents le positionne comme acteur de prévention de la maltraitance.  Par son implication quotidienne, sa connaissance de chaque enfant, il offre une prévention «  généraliste  »  : écouter ce que confient les enfants, leurs préoccupations, les accompagner, s’impliquer dans [...] In “Points de repère pour prévenir la maltraitance”, collectif, Temps d'arrêt, yapaka, P 31,...

 Imprimer la page