Professionnels

Dos Ados : des capsules vidéo

Parent, vous êtes confiné avec un ado entre 12 et 17 ans ? Les échanges tels que :
"Ça fait 15 fois que je te demande de ranger ta chambre"//"C'est mon intimité, t'as pas à t'en mêler !"// "Je te rappelle que ce n'est pas un hôtel ici et tant que tu vis sous mon toit, tu respectes mes règles !" // "T'inquiète, dès que je pourrai, je m'en vais d'ici, j'en peux plus de vous..."
n'ont plus de secret pour vous ?

Alors, le tournage d'une capsule "Dos Ados" est fait pour vous et votre ado ! Pour ce faire, jouez une scène d'1 min 30 dans laquelle vous imitez votre ado et vice versa. Filmez-vous à l'aide d'un smartphone et envoyez-nous votre vidéo à yapaka@yapaka.be.
Fous rires au rendez-vous !

L'hypersexualisation des enfants

Des experts de la petite enfance se rassemblent autour de cette question avec les parlementaires lors d’une journée de travail au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles ce 07 février. Quatre ateliers seront la porte d’entrée à un travail d’élaboration de recommandations : les médias et la publicité, le rôle des pouvoirs publics, le développement et l’éducation, sensibilisation du monde adulte: école, mouvements de jeunesse, extrascolaire…

Pour plus d’infos, cliquez ici .

"Naitre parents"

Il faut tout un village pour élever un enfant.

Apprendre à être parent n’est pas une disposition innée et ne survient pas du jour au lendemain. Cela ne s’apprend pas non plus dans les magazines. Seule l’expérience quotidienne de la vie avec Bébé nous rend parent, une expérience très particulière qui éveille en nous les vécus lointains de la façon dont nous avons été aimés et traités quand nous étions enfants. Nous apprenons aussi grâce au partage d’expérience avec d’autres parents lors de promenades, en discutant dans les queues des supermarchés, dans les consultations des nourrissons, dans les lieux « bébé papote » où l’on peut venir passer quelques heures avec son enfant et y rencontrer d’autres parents... 

Livre disponible gratuitement au 0800/20 000 ou infos@cfwb.be

Le Jeu des "3 Figures"

Une formation pour prévenir la violence à l'école, renforcer l'empathie, privilégier le recours à l'adulte et se détourner des chemins qui mènent au radicalisme.
Il est encore temps de vous inscrire à la prochaine session des 12 janvier et 12 avril 2016.
Infos et inscription ici.

[Campagne] La dispute des parents frappe les enfants

A travers un spot TV, des interview de professionnels et des textes, Yapaka sensibilise les parents à l'environnement de violence ordinaire dans lequel grandit l'enfant. Le désaccord entre deux personnes qui fait partie de la vie apprend à l'enfant que peut co exister la diversité de points des vues. Mais, quand elle traduit une dynamique de non respect, de disqualification voire de rapport de force, la dispute parentale est préjudiciable à l'enfant.

[Campagne] Maîtrisons les écrans : La campagne 3-6-9-12 donne des repères

Dans une société où le virtuel a pris une place prépondérante, quelles peuvent en être les conséquences sur l’enfant ? Sans céder aux sirènes de la technologie ni à la panique face au monde numérique, il s’agit de mieux comprendre l’impact des écrans au cours de la vie de l’enfant. La confrontation aux mondes virtuels et le vécu émotionnel qui y est associé sera différent selon son stade de développement. En effet, au fur et à mesure qu’il grandit, et s’il est accompagné dans ses découvertes, il sera de plus en plus outillé pour faire face aux contenus qu’il perçoit.  

[Campagne] "Une vie de chien ?"

La campagne "Une vie de chien ?" propose des outils pour acccompagner l'enfant dans les questions qui le touchent et l'interrogent, telles celles de l'intimité, de la mort, de l'exclusion... et l'aide à identifier dans son réseau les personnes ressources vers qui se tourner quand son sac à dos est trop lourd à porter.   

La campagne se décline autour du livre  "Une vie de chien ?"  disponible gratuitement via cette page.. 

[Livre] Ensauvagement du monde, violence des jeunes

La pandémie Covid-19 relance une question centrale : quel monde voulons-nous pour nos enfants ? Ces jeunes dits « ensauvagés » sont les « rejetons » de l’ensauvagement du monde, les produits d’une idéologie néo-libérale qui occulte les détresses sociales et psychiques qu’elle engendre. Ce livre déplie les retentissements sur les adolescents et les jeunes pour en mesurer les effets délétères particulièrement sur les plus vulnérables. Ceux-ci passent du vide dépressif au remplissage addictif, à la recherche d’un pilier auquel s’arrimer : addiction à des drogues, mais aussi addiction à la consommation, aux écrans ou à une idéologie totalitaire. Les professionnels sont ici mobilisés pour en comprendre les enjeux comme autant de défis qui concernent non seulement le devenir de nos enfants mais aussi le combat pour un monde durable.

Numéro de collection: 
121

[Livre] Adolescence en temps de Covid-19 entre crise-passions et crispations

Ce nouveau texte d'Aurore Mairy, pédopsychiatre, interroge les mouvements à l'oeuvre à l'adolescence et leur mise en veille par cette crise sanitaire qui révèle la singularité de chaque adolescence et souligne la fonction structurante du social dans le passage adolescent. La crise, qu’elle soit sanitaire ou d’adolescence, est par essence un moment potentiellement générateur de changement et de renouveau. Ce texte rappelle l’utilité d’un discours d’autorité (de celle qui peut autoriser et rendre auteur), l’importance de points d’appui extérieurs à la famille, le besoin de vivre les expériences des premiers émois, la nécessité de trouver du sens pour s’orienter… autant d’enjeux rencontrés par les adolescents. L’auteure expose combien l’adolescence est un moment d’inventivité inédite qui requiert le soutien du support social en relais de la famille, et invite chaque professionnel dans cette place de révélateur.

Numéro de collection: 
120

La découverte sensorielle et émotionnelle du bébé

Ce texte de Ayala Borghini, psychologue, révèle pour le bébé la magie de la découverte de soi, des autres et du monde environnant : par la bouche, la main, le petit doigt, le pied, la peau, l’œil… autant de découvertes qui se conjuguent progressivement aux plans sensoriel et émotionnel dans la réciprocité de la relation. L’exploration sensorimotrice du bébé se décline dans ce texte au travers de six moments d'émerveillement, moments d’ouverture au monde qui vont constituer les fondements de la construction de soi.

Numéro de collection: 
118

[Livre] Rire... et grandir

Ce livre Temps d'arrêt sous la plume de David Le Breton, sociologue, déploie les vertus du rire particulièrement salutaire en cette période de crise. Car le rire, l'humour traduisent la créativité de la vie, une manière pour chacun de composer avec la réalité parfois difficile du parent et la nôtre comme professionnel. Et plus généralement, ce texte analyse la complexite et l'ambivalence du rire dans notre humanité, dans les relations familiales et sociales, ses formes ritualisées, créatrices ou destuctrices de liens. Le rire est aussi un allié précieux dans la relation d'aide et d'éducation.

Numéro de collection: 
119

Challenges numériques sur les réseaux sociaux

Ce texte, de Marion Haza et Thomas Rhomer, décrypte les fonctionnements des défis numériques dans la logique du processus adolescent. Entre panique morale et amplification caricaturale de ces phénomènes dans les médias, les éducateurs doivent-ils s’en alarmer ? Ici, l’impératif est, en tant qu’adulte, de questionner : pourquoi faire ce défi  ? Quels sont les impacts pour soi  ? Pour les autres  ? Par ailleurs, comment évoquer ces phénomènes de défi sans engager un effet d’imitation et protéger les adolescents ? Ce texte propose des clés de compréhension pour les professionnels afin de penser la prévention et l’accompagnement des plus vulnérables et des adolescents en particulier.  

Numéro de collection: 
117

Faire famille au temps du confinement et en sortir…

Un texte de Daniel Coum, psychologue clinicien qui analyse la fonction de la famille à la lueure de la crise sanitaire qui a mobilisé particulièrement les parents appelés à être les chefs d’orchestre sans pouvoir s’appuyer comme habituellement sur les différents réseaux : école, voisins, logopèdes, crèche, grands-parents,…La rentrée scolaire salue la nécessité de l’entraide entre parents, de la présence solide du réseau social environnant et des professionnels de l’aide s’affirme plus que jamais dans cette période où justement, ces ressources ne se déploient plus dans les mêmes modalités. Pour élever un enfant, les parents ne suffisent pas. C’est, pour lui, une nécessité d’être entouré et guidé par une diversité d’adultes, parents, familiers et professionnels.

Numéro de collection: 
116

[Fichier web - avril 2020] Faire famille au temps du confinement - Quelques points de repère

 Daniel Coum, psychologue, analyse les enjeux et la fonction de la famille pour élever un enfant. C’est, pour lui, une nécessité d’être entouré et guidé par une diversité d’adultes, parents, familiers et professionnels.
Tenter de prévenir les effets délétères d’une expérience de confinement et de repli des familles sur elles-mêmes, repenser le rôle habituel de la famille et la nécessaire alliance éducative autour de l’enfant est le défi de ce texte dans ce contexte de retour vers le social.

Numéro de collection: 
116

Comment comprendre qu’une mère puisse tuer ses propres enfants ?

Au cours de la grossesse, la plupart des femmes entrent peu à peu dans un état tout à fait particulier qui va leur permettre d’entrer en relation avec leur bébé. Cet état, que l’on nomme préoccupation maternelle primaire et qui se prolonge après la naissance, est la proximité qui permet à la mère de comprendre son enfant bien que celui-ci ne parle pas. Ainsi, la maman décode pleurs et babillages et apporte à l’enfant les soins nécessaires à ses besoins.

[Texte] Que faire quand un bébé n'arrête pas de pleurer ?

Sourire aux anges,  un moyen précieux du bébé pour exprimer son état de bien-être, suscite une réponse chaleureuse du parent dont le bébé bénéficie en retour. Sur une même modalité de régulation réciproque, les pleurs, en l’absence du langage, sont un mode de communication essentiel au bébé.  Son parent apprend peu à peu à les comprendre, à les décoder, à faire la différence entre les pleurs qui signalent la faim, l’inconfort, une douleur de reflux, le besoin d’être pris dans les bras, une émotion débordante…

Et l’enfant fait progressivement l’expérience que ses [...]

[Texte] Les phobies scolaires

La phobie se définit comme une angoisse massive face à une situation, un objet ou l’accomplissement d’une action. Les phobies constituent bien souvent un moyen de canaliser sur un objet précis une angoisse parfois très diffuse. On parle de phobie scolaire lorsque l’école devient la scène sur laquelle se joue cette angoisse. Si chaque phobie scolaire est unique et singulière, leur point commun est le niveau d’angoisse ressenti par l’enfant. Il est tel qu’il l’entrave véritablement dans sa vie quotidienne et l’empêche d’aller jusqu’à son école.

[Texte] L’accueil des enfants migrants en collectivité

Ce texte court invite à la réflexion sur l'accueil des enfants ayant vécu des parcours de migration. Dans l'accueil de ces enfants, les repères des professionnels peuvent être bousculés, mis à mal. L'accompagnement et le soutien apporté aux familles supposent alors de pouvoir penser les enjeux de la migration mais aussi les logiques de loyauté activées par ces trajectoires souvent complexes. 

[Texte] Pourquoi ne pas céder aux demandes des parents de recevoir des photos de leurs enfants au quotidien, lors d’un voyage scolaire, camp, stage en internat…?

Un texte point de repère qui invite à la réflexion sur nos rapports aux médias sociaux, à nos manières d'être connectés mais aussi d'être séparés. Comment penser en équipe les questions liées aux éventuelles demandes de parents qui souhaitent recevoir quotidiennement des photos? Comment réfléchir à la manière de communiquer avec les parents tout en respectant les moments d'intimité de l'enfant vis-à-vis de ses parents par exemple lors d'un camp, un voyage scolaire... 

[Affiche] Que faire en cas d'inquiétude d'une situation de maltraitance infantile?

"En tant qu'enseignant je m'inquiète pour cet élève depuis le début du confinement ; sa situation familiale me trotte en tête et je me demande comment il va."
"Depuis quelques semaines, je suis préoccupée de l'absence de nouvelles de ce parent à bout."
"En tant que travailleur d'une AMO, je me questionne sur les confidences de cette adolescente recluse chez elle." 
...

Tous les professionnels de l'enfance peuvent un jour se trouver en proie à des inquiétudes par rapport à un enfant. En cas de doute d'une situation de maltraitance, il est important de ne pas rester seul, d'en parler. Cette affiche rappelle les éléments auxquels porter attention et le réseau à qui s'adresser.

Consultez et imprimez l'affiche "Que faire en cas d'inquiétude d'une situation de maltraitance infantile"

[Outil Formation] L’importance du toucher dans la relation éducative

Un professeur d’éducation physique peut-il soutenir le fessier d’un élève pendant un exercice ? Un enseignant en maternelle peut-il aider un enfant aux toilettes? Un maître-nageur peut-il soutenir le corps d’un enfant pour lui apprendre la brasse ? 

Cet outil de 4 pages traite de l'importance du toucher dans la relation éducative. Il aborde les craintes et les bienfaits du toucher dans le développement de l'enfant et la nécessité du dialogue autour de cette question. Des ressources vidéos, livres,... sont proposées.

Téléchargez l'outil sur l'importance du toucher dans la relation éducative

[Texte] La parole de l'enfant dans un cadre de maltraitance

La parole de l’enfant doit être respectée, c’est une certitude. Mais l’entendre s’inscrit dans une réalité complexe : être à l’écoute, accueillir son avis, prendre en compte son point de vue, l’accompagner dans sa décision. Cette complexité est encore plus présente dans le cadre de la maltraitance parce que le professionnel pourrait être partagé entre, d’un côté, l’aménagement d’un espace favorable à la confidence et, de l’autre côté, l’obligation de partager avec d’autres tiers en vue d’assurer la protection de l’enfant. 

[Texte] Devenir adulte après une enfance écorchée

On s’interroge souvent sur le devenir des enfants victimes de mauvais traitements (négligences,  carences, abus, violences,...). Comment vont-ils grandir ? Quels adultes vont-ils devenir ? D’autant qu’un adage empoisonné revient fréquemment : un enfant maltraité deviendra un parent maltraitant.       Disons-le d’emblée, ce genre de raccourci n’est pas avéré ; dans le domaine psychique, les choses sont bien plus complexes.

[Vidéo] Crise sanitaire et confinement : quand la violence de l’adolescent déborde dans la famille

Farah Merzguioui (02:25), psychologue, explique combien pour les adolescents, qui sont en pleine crise identitaire, la crise et le confinement ont eu des effets négatifs. En effet, ils se sont retrouvés coupés des lieux tiers, extérieurs pourtant indispensables à cet âge pour se réguler et se construire. 

[Audio] Diversité et inclusion dans les milieux d’accueil de la petite enfance

Une conférence de  Michel Vandenbroeck, professeur au Département du travail social de l'Université de Gand  et Nina Vens, kinésithérapeute, tout deux co-auteur de la brochure « L’inclusion des enfants à besoins spécifiques » du VBJK, à l'occasion de la journée "L’ouverture à l’autre, une ressource, un frein, une opportunité pour grandir ?" organisée le 15 juin 2018 par Caravelles .

Le besoin de soutien des équipes

[...] De façon [plus] générale, la fonction phorique constitue une qualité fondamentale de tous les métiers de la relation humaine, puisqu’il s’agit d’une caractéristique de l’aide apportée à tout humain qui en a besoin quels que soient son âge, son statut, ses potentialités et ses symptômes. Mais il serait mal venu de penser que cette fonction, sous le prétexte de sa spécificité, n’est pas également apportée aux personnes et aux équipes qui la dispensent aux autres. Pourtant il n’est pas rare de voir que les parents, les professionnels de l’aide, les personnes engagées à quelque titre que...

Les Récrés Jeu t'aime

"Les Récrés Jeu t'aime?" C'est quoi ? Installer un contenant (bacs, abri de jardin, container….) rempli d’objets quotidiens obsolètes tels que tissus, sacs, claviers, bacs… dans la cour de récréation et laisser librement les enfants y avoir accès pendant le temps de midi ou durant les après 4H. Pourquoi ? Redonner aux cours de récréation leur aspect ludique en invitant les enfants à créer, à imaginer, à jouer... Ce projet, en favorisant le jeu libre, rencontre beaucoup des objectifs de l'école : améliorer les capacités sociales, motrices et cognitives des enfants. Mené depuis 2015, le...

[Webinaire] Ensauvagement du monde, violence des jeunes

Un Webinaire avec Danièle Epstein, ce vendredi 29 janvier de 13H à 14H. La pandémie Covid-19 relance une question centrale : quel monde voulons-nous pour nos enfants ? Ces jeunes dits « ensauvagés » sont les « rejetons » de l'ensauvagement du monde, les produits d'une idéologie néo-libérale qui occulte les détresses sociales et psychiques qu'elle engendre.  A l’occasion de la sortie de son livre dans la collection Temps d'arrêt : "Ensauvagement du monde, violence des jeunes", Danièle Epstein interrogera les retentissements du monde contemporain sur les adolescents et les jeunes pour en...

Cartes de voeux 2021 GIF

Voici quelques carte de voeux animées, des slogans à s’envoyer, des messages à s’échanger pour transmettre un peu de chaleur et de solidarité. Chaque visuel est en téléchargement libre et gratuit, n’hésitez pas à les faire circuler. Vous trouverez toute une série d'autres cartes de voeux ici   

WEBINAIRE pour les familles : « Jouer, un essentiel en temps de crise sanitaire »

WEBINAIRE pour les familles : « Jouer, un essentiel en temps de crise sanitaire »   Un goûter-papote en ligne avec Pascale Gustin, auteure du livre «Jeu t’aime» et l'illustrateur Serge Dehaes, samedi 28 novembre 2020 de 17h00 à 18h00 à l’heure où la journée se referme et que doucement s’installe le temps du soir. Une heure, enfant admis, pour se relier ensemble autour des plaisirs du jeu et du support infini qu’il représente pour grandir.  Une inscription (obligatoire) au webinaire via ce lien 

[Webinaire] Six moments fondateurs pour s’émerveiller autour du bébé

Une conférence avec Ayala Borghini, Docteur en psychologie, psychologue clinicienne ce vendredi 30 octobre 2020 de 13h00 à 14h00 A l’occasion de la sortie du Temps d’arrêt La découverte sensorielle et émotionnelle du bébé, cette conférence sera l’occasion d’évoquer six moments d'émerveillement qui nous ouvrent l'accès au monde du bébé. Partant de notre position professionnelle, ces moments seront explorés au travers d’exemples pour en saisir toute la subtilité et la complexité à l’œuvre, également dans des configurations difficiles et pathologiques. Inscription obligatoire ici

[Texte] Être porté pour grandir

Conduire les enfants sur le chemin de la vie relève en partie du pédagogique dès l’instant où les enfants vont à l’école. Des instituteurs vont les accueillir pour prendre en partie le relais parental et développer avec eux des stratégies pédagogiques leur permettant d’accéder au savoir. C’est dire que la fonction phorique exercée par les enseignants est évidente. Un enfant pleure doucement dans le coin de sa classe de petite section. Son papa vient de le laisser à l’école aux bons soins de son institutrice. La maîtresse s’approche de lui et lui dit gentiment : « oh ! Matthieu, on est...

Le livre "Etre parent, c'est..."

"Etre parents, c'est.... " une aventure, un voyage, un tourbillon d'émotions. Et parfois, on se sent bien seul, bien mal dans son rôle de parent... On est parfois inquiet, souvent dépassé, un peu démuni, plein de doutes... Comment accompagner chaque parent pris inévitablement par les mouvements que la parentalité engage? Comment accompagner chaque père, chaque mère à partager, à dire ses doutes, ses émerveillements, ses débordements et à trouver des points d'appui lorsque la situation s'enlise ou que la solitude s'installe?  La campagne "Être parents, c'est..." se décline en différents...

Livre "Naître parents"

Comment accompagner les « nouveaux » parents pris par le remue-ménage qui survient inévitablement lors de l’arrivée d’un bébé ? Comment les encourager à exprimer leurs émerveillements mais aussi leurs doutes, leurs débordements et à trouver des points d’appui? Ce livre ne parle pas du nombre d’heures de sommeil du tout petit, de la manière de le coucher, de le langer, ni de le nourrir. « Naître parents » ouvre une fenêtre sur les sentiments, les mouvements, les émotions dans lesquelles sont emportés les parents pendant les deux premières années de vie avec leur enfant. Oui, devenir parent,...

 Imprimer la page