Les dangers de la télé pour les bébés

Des chaînes pour bébés âgés de 6 mois à trois ans s’installent actuellement dans les foyers sous un argument éducatif. Le psychiatre Serge Tisseron soulève ici les questions qu’elles posent, notamment du point de vue de la santé mentale du tout petit.

En détournant le bébé d’activités qui engagent ses cinq sens, l’écran ne risque-t-il pas de l’éloigner d’une conscience de son propre corps et de perturber son rapport à lui-même et aux autres ? Que deviennent les processus d’attachement et d’identification face à un écran ? Les héros des programmes pour enfants deviendront ils leurs tuteurs et leurs guides, notamment pour la consommation de produits dérivés ? Et entre l’enfant qui regarde beaucoup la télé et l’adolescent scotché devant ses jeux vidéo, existe-t-il une continuité ?
Tous ces problèmes engagent la question de savoir quel type d’individus nous souhaitons pour la société de demain.
Les professionnels de l’enfance ont un rôle majeur à jouer dans la réponse à leur apporter.

Sommaire :

Le mythe des « programmes adaptés »

Une emprise en quatre épisodes
Des arguments contestables

La télé avant trois ans

L’impact de la forme
La séduction télévisuelle
Les quatre sources de la violence des images
La télé perturbe la construction de la représentation de soi
La télé retarde le langage
Apprendre à regarder autrement

Le formatage des cerveaux

Le pouvoir du présentateur
Des modèles sexués et conformistes
La télé méduse
L’enkystement des premières identifications

Conclusion

Bibliographie

Une campagne de yapaka

Serge Tisseron est psychiatre et psychanalyste, directeur de recherches à l'Université Paris X. Il a notamment publié Virtuel mon amour, Ed Albin Michel

Téléchargez le livre ci-dessous

Téléchargez ici l'argumentaire en deux pages

Numéro de collection: 
28