Marie Rose Moro

Marie Rose Moro est pédopsychiatre, psychanalyste, docteur en médecine et en sciences humaines. Elle est entre autres professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'Université Paris Descartes et chef de service de la maison des adolescents de Cochin (Paris) et du service de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent à l'hôpital Avicenne (Bobigny, France).

Elle est spécialiste en ethnopsychiatrie et fut la première à ouvrir une consultation transculturelle destinée aux familles de migrants. Elle dirige un master spécialisé en ethnopsychiatre, mène et supervise un grand nombre de recherches sur le sujet. Elle a fondé et dirige la revue transculturelle L'autre, Cliniques, Cultures et Sociétés et est présidente-fondatrice de l'Association Internationale d'Ethno Psychanalyse (AIEP). Elle travaille également comme psychiatre auprès de l'ONG médecins sans frontières.

Ses travaux concernent les forces et vulnérabilités des enfants de migrants, les dispositifs thérapeutiques, les métissages, le bilinguisme et le traumatisme psychique dans ses aspects transculturels.

Publications

Marie-Rose Moro a publié nombre d'articles scientifiques et d'ouvrages, notamment :

- Moro MR. Aimer ses enfants ici et ailleurs. Histoires transculturelles. O Jacob ; 2007
- Baubet T, Moro MR, Psychopathologie transculturelle. Masson, 2009.
- Mestre C, Moro MR (Eds), Partir, migrer. L'éloge du détour. La Pensée sauvage ; 2008.

- Lachal L, Asensi H, Moro MR (Eds), Cliniques du jeu. Jouer, rêver, soigner ici et ailleurs. La Pensée sauvage ; 2008.
- Moro MR, Neuman D, Réal I (Eds), Maternités en exil. Mettre des bébés au monde et les faire grandir en situation transculturelle. La Pensée sauvage ; 2008. 

 Site Web

https://www.transculturel.eu/marierosemoro/ 

 

 

Partager

Par cet auteur

[Livre] Maltraitance et cultures

Lors d’une rencontre entre un intervenant et une famille immigrée, on se trouve inévitablement confronté à la problématique culturelle. Dans le domaine de la maltraitance, cette question peut s’...