[INSCRIPTION WEBINAIRE] Ne laissons pas les écrans faire écran - Olivier Duris

Une webinaire avec Olivier Duris, psychologue clinicien, le jeudi 1er décembre 2022 de 12:00 à 13:00. Écrans et smartphones appartiennent à notre quotidien rythmé par nos usages à titre personnel, professionnel, parental, familial, amical… De ce paysage technologique émerge la « Technoférence » : ces multiples interférences, notifications, bips et vibrations qui surgissent et interrompent nos interactions avec les autres. N’hésitez pas à nous envoyer vos questions et celles qui animent vos équipes en préparation à ce moment de travail à yapaka@yapaka.be Ce Webinaire est gratuit et l'...

Rencontres Jeu t'aime 2022

Vous étiez nombreux à venir jouer ces 20 et 27 novembre 2022 aux 12èmes  "Rencontres Jeu t'aime" à Bruxelles et aux quatre coins de la Wallonie. A Beauraing, BruxellesCharleroi, Comines-Warneton, Hotton, Liège, Mons, Mouscron et Tournai, des milliers de familles se sont rassemblées autour de centaines de partenaires, de bénévoles et ont ri, découvert 1001 jeux, se sont affrontées, ont gagné, perdu... Un immense merci à tous pour ce moment hors du temps, léger, joyeux, chaleureux.  Un merci tout particulier aux organisateurs qui ont porté la journée dans les 9 villes et à tous les...

[Vidéo] En quoi le jeu libre est-il vecteur d’apprentissage chez l’enfant, aussi pour les mathématiques ?

Bruno Falissard (02:28), mathématicien et psychiatre décrit en quoi le jeu libre soutient la créativité, besoin fondamental en tant qu'être humain pour se constuire en tant qu' individu et également au plan de la collectivité.  Créer comme un artiste, un artisan, un architecte... Le jeu libre est l' essence de cet espace de création, de créativité. Penser la nécessité de cette créativité sur les savoirs cognitifs et les mathématiques en particulier, nous  mène au constat qu' en moyenne, les filles sont meilleures que les garçons en mathématique [Lire la suite

[Vidéo] La modulation de la voix des parents, un jeu qui fait grandir l'enfant

Drina Candilis-Huisman (02:50), psychologue clinicienne, déploie toute l'importance de la voix et particulièrement du rythme dans les interactions avec le bébé pour le mobiliser. Par exemple, le jeu de chatouille s'accompagne d'une montée de la voix dans les aigus (c'est la petite bête qui monte, qui monte, qui monte) et cette montée prépare le corps du bébé à recevoir les chatouilles, il peut anticiper ce qui va arriver. 

[Texte] Le jeu libre

Le jeu libre, sans consigne, autogéré, spontané et dont le seul but est de prendre du plaisir vient à l’enfant dès son plus jeune âge : le tout-petit joue avec sa bouche, sa voix, son corps tout entier. C’est sa manière d’appréhender le monde, de le découvrir. Cet éveil est soutenu et étayé par la présence ajustée, encourageante et bienveillante de l’adulte.

D’abord jouer avec son corps, puis petit à petit faire des constructions [Lire la suite

[Livre] Jeu t'aime

Un bout de ciel, un arbre, une mare, le soleil qui entre dans la maison, la lune ou les nuages... Le lieu où l’on vit peut assez simplement inviter l’enfant au rêve, à la poésie, à la contemplation. Très tôt, le petit découvre seul la magie de son environnement. Il observe les poussières voler dans un rayon de soleil ou les jeux de lumières qui dansent sur le mur quand le soleil rencontre le lustre de la cuisine. Parfois, le parent invite l’enfant au rêve. Il aime regarder avec lui les nuages qui défilent dans le ciel et lui propose de découvrir des formes dans les nuages. Tiens, je vois un chien! Et moi, un dragon! Ou bien, ils écoutent ensemble les bruits du silence et sentent la fraîcheur de la pluie qui change tant l’odeur des choses, comme celle de l’herbe qui vient d’être coupée. Parfois le vent s’en mêle, il fait danser les feuilles de l’arbre ou ébouriffe les cheveux. La proximité avec la nature apporte ainsi à l’enfant une stimulation de tous ses sens et permet au parent de transmettre à l’enfant le respect de ce qui est vivant.

Extrait du livre "Jeu t'aime" disponible gratuitement au 0800/20 000 ou via le magasin

[Outil Formation] Prévenir la maltraitance dans nos pratiques et nos institutions

Encourager, réconforter, gronder ou sanctionner un enfant ou un jeune, ... participe de notre rôle d’éducateur. Mais parfois, il arrive que nous ne répondions plus aux besoins de l’enfant mais aux nôtres : soulager notre colère en criant, humilier l’enfant, ou encore n’écouter que notre satisfaction d’adulte, par exemple en poussant l’enfant à trop de perfection, de performance, en le brusquant sans respecter son rythme. Il peut arriver à chacun et chacune d’entre nous d’être débordé et de chercher à [Lire la suite] D'autres outils sont disponibles sur la page Thématique "Violence...

 Imprimer la page