[Glané] Accueil de la petite enfance : 5000 nouvelles places de crèche seront créées à Bruxelles et en Wallonie

"À l’initiative de la ministre de l’Enfance, Bénédicte Linard, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles donne son feu vert à la création de près de 5000 nouvelles places de crèche en Wallonie et à Bruxelles d’ici 2026.

Améliorer la qualité et l’accessibilité de l’accueil fait partie des leviers les plus efficaces pour le bien-être et le développement des enfants, mais aussi pour participer à la lutte contre la pauvreté infantile. Les effets positifs d’un accueil de qualité au cours des mille premiers jours de vie sont en effet démontrés, et particulièrement pour les enfants issus de milieux plus précarisés. Il s’agit également d’un levier essentiel pour la participation des femmes au marché du travail, en particulier les femmes en situation de monoparentalité.

[...] Les différents appels à projets ouverts aux divers porteurs de projets seront lancés dans les prochaines semaines par l’ONE, qui sera un partenaire privilégié, en organisant notamment des séances d’information décentralisées destinées aux porteurs de projets et en offrant un accompagnement renforcé, entre autres au niveau du soutien dans les démarches liées aux nouvelles pratiques d’accessibilité. La cellule de l’ONE spécifiquement dédiée à l'ouverture de places d’accueil travaillera en étroite collaboration avec les services publics régionaux pour, par exemple, les soutenir au niveau de la rédaction du projet, de l’initiation aux éco-matériaux, du suivi des demandes et des travaux, etc.

Bénédicte Linard, ministre de l’Enfance en FWB : « Ma priorité, c’est qu’un maximum d’enfants puissent bénéficier d’un accueil de qualité. Les 1000 premiers jours de la vie d’un enfant sont essentiels dans son développement futur. Les milieux d’accueil ont une fonction éducative et sociale fondamentale pour les adultes de demain. Plus de places, et des places de qualité, ce sont plus de chances pour plus d’enfants de bien démarrer leur vie.  Par ailleurs, ces nouvelles places viennent également soulager de nombreuses familles et soutenir l’emploi, particulièrement pour les femmes et nous pouvons nous en réjouir. Je pense en priorité aux femmes en situation de monoparentalité. Je suis donc très heureuse de voir le travail aboutir, pour atteindre quelque 5000 nouvelles places dans les deux régions. »"

 Imprimer la page