Enfants d'ici, enfants d'ailleurs

Dans une société, tout est inscrit dans un contexte spécifique. La psychothérapie (les soins psychiques) comme les modalités d'apprentissages ou de rééducation, quelles qu'elles soient, font partie d'un contexte qui les informent et les rendent légitimes. Toute technique qu'elle soit d'abord corporelle ou psychique est inscrite dans son contexte. C'est pourquoi, si on se contente de répéter ce qui existait à la génération antérieure, on court le danger non seulement de s'assécher et de perdre sa créativité mais, plus encore, de rendre caduque notre manière de penser et de faire tant d'un point de vue épistémologique (les autres disciplines continuant elles à se transformer) que d'un point de vue technique (les patients risquent de se diriger vers des manières de faire plus cohérentes avec leurs nécessités immédiates et leurs manières de les vivre et de les exprimer). Et par ailleurs, on risque de ne pas pouvoir soigner les populations qui en ont le plus besoin. Ainsi dans notre monde où il y a tant de cultures différentes, la diversité culturelle questionne nos manières de faire avec les parents et les bébés et cela, depuis plus de trente ans, dans tous les pays d'Europe.

La construction de parentalité est un moment de vulnérabilité spécifique des mères migrantes particulièrement et de leurs bébés. Il nous faut donc intervenir pendant la grossesse si besoin et dans les tous premiers moments de la mise en place des interactions précoces parents-bébés et ce de manière adaptée, non pas en disant aux parents comment il faut faire mais en soutenant leurs propres mouvements individuels, familiaux et collectifs. Se pose aussi la question de la transmission parentale dans un monde qui n'est pas le leur et qui les accueille plus ou moins bien. Nous montrerons l'importance de la transmission de la langue maternelle pour structurer le rapport au langage des tous petits. Ils nous font apprendre à évaluer la relation précoce dans son contexte migratoire pour mieux prendre en charge les troubles éventuels. Nous montrerons l'utilité d'un outil transculturel utilisable par tous, l'ELAL d'Avicenne.

Aimer nos différences pour bien s'occuper des parents et de leurs bébés, le plus précocement possible, avec humanité et générosité.

 

Parents en Exil, un service qui a pour finalité l'accompagnement de familles migrantes fragilisées par un exil traumatique afin de favoriser la construction d'une sécurité psychique interne chez les enfants nécessaire à leur développement et à leur bon ancrage dans leur environnement. Leurs objectifs sont de tisser un lien de confiance avec les familles et de mettre en place les ressources adéquates pluridisciplinaires autour de chacune d'elles, de renforcer le sentiment de compétence parentale en soutenant le processus d'attachement parent(s) et enfant(s), de reconnaitre les parents dans leur identité culturelle et de favoriser leur ancrage dans la culture d'accueil, et de sensibiliser le réseau des professionnels aux spécificités de l'accompagnement de familles migrantes.

Parents en Exil

Cette journée d'étude est co-organisée avec Parents en Exil, un service qui a pour finalité l'accompagnement de familles migrantes fragilisées par un exil traumatique afin de favoriser la construction d'une sécurité psychique interne chez les enfants nécessaire à leur développement et à leur bon ancrage dans leur environnement. Leurs objectifs sont de tisser un lien de confiance avec les familles et de mettre en place les ressources adéquates pluridisciplinaires autour de chacune d'elles, de renforcer le sentiment de compétence parentale en soutenant le processus d'attachement parent(s) et enfant(s), de reconnaitre les parents dans leur identité culturelle et de favoriser leur ancrage dans la culture d'accueil, et de sensibiliser le réseau des professionnels aux spécificités de l'accompagnement de familles migrantes.

Date de l'événement - Début /fin: 
Vendredi, 22 Avril, 2022 - 09:00 - 16:30
Intervenant: 

Marie Rose MORO


Adresse de l'événement: 
Palais des Congrès - Esp. de l'Europe 2
Code postal: 
4000
Lieu:  Liège
Organisateur:  Parents en Exil
Conditions d'inscription: 

Inscription

Prix d'une inscription à la journée d'étude

Prévente
Avant le 9 Avril 2022

70€

Prix plein
Après le 9 Avril 2022

82€

Étudiants*
Nombre de places limité

50€

* Uniquement pour les formations reconnues par la Communauté Française et sur présentation d'une carte d'étudiant valide.

Pour vous inscrire, il vous est demandé de remplir le formulaire en cliquant sur le bouton ci-dessous, et de verser le montant de l'inscription sur le compte IBAN : BE51 0682 4224 1662 - BIC : GKCC BE BB. Afin de faciliter votre inscription, merci de bien vouloir mettre "Journée d'étude - votre nom" en communication du virement. L'inscription n'est effective qu'après réception du paiement sur le compte. Un e-mail vous sera envoyé pour confirmer la réception du paiement. Nous vous demandons d'éviter, si possible, les payements par chèque en provenance de l'étranger.

Les places sont attribuées dans la limite des places disponibles, dans l'ordre d'arrivée des payements. Nous nous réservons le droit de supprimer la journée d'étude si nous avons trop peu d'inscrits. Vous serez alors intégralement remboursés.

Il est possible de se désister en envoyant une demande par e-mail. Seuls les désistements signalés avant le 22 Mars 2022 donnent lieu à un remboursement.

Le prix annoncé ne comprend qu'une place à la journée d'étude. Aucune restauration n'est prévue à midi. Vous pourrez facilement trouver quelques endroits où manger (sandwichs ou repas chauds) non loin du lieu de la journée d'étude.

L'organisateur est une ASBL ?: 
Oui

 Imprimer la page