Etre parents c'est... S'approprier son héritage

Nous sommes forgés par nos modèles parentaux et par les vécus d’enfance partagés en famille avec nos proches auxquels nous restons consciemment et inconsciemment liés. Au fil du temps, nous prenons la liberté de refuser certaines choses : les incessantes critiques de Tante Machin, les emportements coléreux de l’un ou les absences de l’autre. Nous en retenons le maximum des transmissions positives. 
En nous différenciant ne serait-ce qu’un tout petit peu, en agissant à notre façon, nous nous approprions cet héritage. Jamais nous ne sommes de simples répliques de nos parents. Entre nos parents et nous, il y a une génération d’écart, des années d’expériences, des changements sociaux. Il y a aussi nos choix amoureux. Ils nous poussent à composer avec d’autres valeurs et styles de vie qui concordent ou « tiraillent » avec notre famille d’origine. Un fait est certain, nous sommes tout simplement différents. Et lorsque nous croisons nos rêves avec ceux de notre chéri/e, l’enfant né de cette union hérite de notre double transmission, qu’il croisera, à son tour, en une belle tresse complexe à laquelle il ajoutera, lui aussi, son propre brin de fantaisie.

Extrait du livre "Etre parents c'est..." disponible gratuitement via commande et en téléchargement 

 Imprimer la page