[Vidéo] Les images violentes ne sont pas nécessairement celles que l'on croit

Un entretien avec Serge Tisseron (06:08), psychiatre et psychanalyste. 

La violence des images relève d’une définition liée à une époque et une culture donnée et désigne un contenu « objectivement » violent.
Les images violentes recouvrent quant à elles une notion individuelle et subjective qui est singulière à chacun, son âge, ses expériences de vie, sa capacité à analyser le contenu, à en prendre distance …Ainsi vouloir protéger les enfants de la violence des images ne les mets pas à l’abri des images qui leur font violence en fonction des drames qu’elles viennent éveiller par exemple.
A ces deux niveaux, s’ajoute un troisième qui désigne le rythme, le montage, l’accompagnement sonore, les bruitages, râles de souffrance de violence que peuvent bouleverser sans que parfois même l’adulte puisse en comprendre le sens.Nous vous proposons tous les 15 jours une courte vidéo. Ces séquences peuvent être le point d'amorce d'une réunion d'équipe. Les prochaines séquences seront réalisées en fonction de vos questions et de vos thèmes.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

Pas de télé pour les moins de 3 ans

Introduction Avant trois ans, regarder la télévision y compris les chaînes spécifiquement conçues pour ces enfants, peut entrainer chez ces derniers des troubles du développement tels que passivité...

Les risques d’Internet, mythes et réalités

Internet, au même titre que tout progrès, comporte sa part de nouveaux risques. En permettant de dupliquer à des millions d’exemplaires la pensée humaine, l’imprimerie a servi aussi bien à...

Les limites aident à grandir

Dès sa naissance, l’enfant a besoin d’un cadre et de limites autant que de liberté et d’autonomie. Cette réalité de limites et de frustrations se prolonge tout au long de la vie. Elle s’impose entre...