Témoignages d'enfants

Toi aussi, partage tes idées, tes opinions, tes envies ...!

Tu veux réagir à une page du livre "Une vie de chien ?" Tu veux t'exprimer à propos d'une illustration, d'une phrase avec laquelle tu es vraiment d'accord, ou au contraire qui te fait     bondir ? Ton avis est intéressant pour tous ! Envoie ton petit texte à yapaka@yapaka.be ou par courrier à Yapaka - Une vie de chien ?                                      Bd Léopold II, 44  1080 Bruxelles. Découvre les témoignages déjà publiés.

En promenade

Ma maman, mon frère et moi faisons des promenades à vélo après l’école. On va jusqu’au village voisin et on revient. Ça sert à s’amuser et à passer son temps. C’est mieux que de rien faire. C’est important de passer du temps avec les parents. Maman, je l’aide à faire la cuisine en allant chercher quelque chose à la cave. Avec mon papa, je joue au foot ; il est délégué de l’équipe de mon frère. J’aime bien, parce qu’il m’encourage. Quand les parents rentrent tard, c’est pas chouette pour l’enfant ; il est seul à la maison avec son papa ou sa maman, et c’est mieux d’être avec les deux. Certains...

Manger en famille

Quand on mange en famille, c’est bien. Mais parfois, il y a une dispute avec mon frère, et il doit aller au lit. On mange alors sans lui. Maman essaie souvent de la rappeler, mais il ne veut pas toujours venir. Ou bien il quitte la maison et il marche, juste pour se changer les idées. Quand il revient, on fait la paix et on mange à nouveau ensemble. A table, mes parents parlent de mes devoirs, ou du jogging, parce que papa court. Hier soir, il a annoncé qu’on partait bientôt pour un marathon à Chamonix. C’est cool ! Noa, 9 ans Et chez toi, comment se passent les repas ? Raconte !

Les méchancetés, ça fait mal !

Quand quelqu’un dit une méchanceté, ça te fait mal au cœur. Parfois, on m’interdit de faire des choses, ou bien on me demande de faire des choses que je n’ai pas envie de faire. Il m’arrive aussi de dire des méchancetés aux autres quand ils m’énervent ; je leur dis d’abord gentiment, mais s’ils n’arrêtent pas, je finis par me fâcher. Après, quand je vois quelqu’un pleurer à cause de moi, je me dis dans ma tête que je n’aurais jamais dû dire des méchancetés. Quand maman est fâchée sur moi, elle m’appelle « Mon ami », et ça me fait de la peine car c’est comme si je n’étais plus son enfant …...

Les bagarres à l'école

J’ai demandé à mes parents pour changer d’école, parce qu’il y avait plein de bagarres. Des garçons me pinçaient à la jambe et me criaient dans les oreilles. Je l’ai dit à mes parents et à l’institutrice. A cause de cette bande de caïds, j’ai préféré partir. Maintenant, ça se passe beaucoup mieux : on vient près de moi quand j’ai des tracas, il y a moins d’élèves dans la classe, je me suis fait plein d’amis. Je vois qu’ils sont gentils et polis avec les professeurs et les autres enfants. Manon, 10 ans Et toi, que dirais-tu à ces "caïds" qui mènent la vie dure aux autres ?

Le regard des autres

Ca m’est déjà arrivé de me sentir étrangère : j’ai été en chaise roulante et, quand on se promenait, il y avait toujours quelqu’un qui nous regardait bizarrement. On a l’impression d’être venu d’une autre planète. Depuis, les gens qui sont en chaise roulante, je ne les regarde plus comme je les regardais avant. Parce que maintenant, je sais ce que ça fait. Je ne les regarde que quand ils ont la tête tournée. A l’école, quand d’autres sont en dispute, on les regarde aussi bizarrement parce qu’on se demande ce qu’il s’est passé. On veut savoir. Hannah, 10 ans Et toi, que penses-tu du regard...

Tout ça, c'est dans 20 ans...

Quand j’aurai trente ans, je travaillerai dans une banque. Je connais bien les mathématiques. Mon papa m’a dit que si je continuais comme ça, je pourrais travailler dans une banque. Ou alors je serai dépanneur, ou conducteur de tram. J’aurai une femme et des enfants, même si je sais que ce n’est pas toujours facile d’avoir une famille, et d’élever des enfants. Je voudrais avoir une belle voiture, mais aussi aider les gens et donner de l’argent aux pauvres. Je jetterai aussi du pain aux pigeons, près de chez moi. Parce que je pense que c’est très important de protéger la nature. Mais bon, tout...

Pour me faire des amies

J’ai fait le concours des mini-miss, et j’ai été élue deuxième dauphine. J’ai voulu faire ça pour me faire des amies, et pour les sorties. La dernière fois, il y a eu beaucoup de pleurs parce qu’on a enlevé les couronnes des filles de l’année passée devant tout le monde. Maman était d’accord que je fasse les mini-miss pour me faire des amies, mais elle ne voulait pas que je gagne, parce qu’elle devrait souvent faire le taxi. C’était chouette de voir les gens avec un grand sourire. Mais celles qui ont perdu, on les a laissées derrière nous, et ça leur a fait un peu mal. Si je n’avais pas été...

La télé, j'aime ça

Je préfère regarder la télévision que faire mes devoirs. Parfois, c’est difficile d’oublier la télé. Ca dépend de ce qui passe, si on aime bien ou si on n’aime pas. Il y a beaucoup de choses intéressantes à la télé, mais c’est intéressant aussi de jouer dehors avec les frères et sœurs. Ce n’est pas la télé qui me retient, c’est plutôt moi qui reste collée à la télé. Quand j’étais petite, je jouais plus avec mes poupées. Mais j’ai grandi, et je ne joue plus. Mes parents ne veulent pas que je regarde trop longtemps. Et si je ne les écoute pas … je suis punie de télé ! Il y a des choses que je...

La tristesse nous envahit parfois

Presque chaque semaine, mon papa va à une fête ; il rentre toujours mal en point, et ma maman dit : « C’est fini entre nous », mais … voilà quoi … Ca me rend triste. Quand j’en parle à mes parents, parce que maman accepte quand je lui demande d’en discuter, ils disent qu’ils me comprennent et qu’ils vont essayer de ne plus se disputer. Ils arrêtent d’aller à des fêtes pour que mon papa arrête de rentrer bourré. J’en parle avec ma grande sœur de 15 ans, et je pourrais essayer d’en parler avec mes grands-parents. Quand je suis triste, j’attends que ça passe. Nous passons aussi de bons moments...

Partager