[Glané] Des comportements violents inspirés de Squid Game observés dans nos écoles

Une directrice d'école a tiré la sonnette d'alarme suite à des coups portés sur des enfants dans la cour de récréation qui avaient perdu à un jeu, et cela en référence à la série Squid Game diffusée sur Netflix. Cette dystopie déconseillée aux moins de 16 ans met en scène des adultes, qui pour épurer leurs dettes se retrouvent forcés de jouer à des jeux d'enfants, et les perdants sont tués, torturés... Les enfants confrontés à ces images (via le trailer publié sur les réseaux sociaux, en regardant des épisodes...) se mettent à imiter ce qu'ils ont vu. Jouer pour tenter de comprendre ce qui les dépasse est un mouvement normal de l'enfance, qui est à encourager. Ici, en frappant d'autres enfants, on sort du simple cadre ludique et il est nécessaire que les adultes interviennent pour rappeler les règles indispensables au vivre ensemble : on ne tape pas, on ne menace pas de frapper... Il s'agit de nouer le rappel à la limite, voire la sanction avec le dialogue : les images que les enfants voient, les séries qu'ils regardent, les réseaux sociaux... Parler avec eux de ce qu'ils en comprennent, de ce que les images suscitent, des émotions ressenties... reste la meilleure des préventions à l'agir. 
 

Découvrez l'article dans son intégralité sur le site de la rtbf

 Imprimer la page