[Vidéo] Impact de la culture « no limits, no future ! » sur la sexualité à l’adolescence

 

L’impératif contemporain de jouissance impacte la construction adolescentaire. Le fantasme de toute-puissance qui se rejoue à l’adolescence ne se trouve dès lors plus contenu quand la société prône l’injonction du « non limits».

La construction de soi et du rapport à l’autre se voit fragilisée notamment au plan sexuel. Sous l’emprise du diktat ambiant de la jouissance, l’acte sexuel prend le pas sur le désir et réduit l’autre à un objet sexuel fragmenté. De plus, l’imagerie pornographique empêche l’accès à une sexualité génitale qui se construit à l’adolescence. La réalité de l’image fait règle de vie et réduit le corps de l’autre à un fragment, fragmentation qui maintient l’adolescent dans une sexualité morcelée de type orale, anale.

Un entretien avec Michèle Benhaim (04:44), psychologue .

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Texte] Le porno et les ados

La question de la sexualité est au cœur de l’adolescence, moment de remaniement identitaire, de tâtonnements, de curiosité. Les adolescents s’interrogent sur ce qu’est un adulte, sur la rencontre...