[Livre] Du déclin au réveil de l’intérêt général

Ce texte propose une autre manière pour habiter le  « vivre ensemble »  : sortir de l’ultralibéralisme comme modèle unique pour repenser le rôle de l’Etat et repérer les nouvelles émergences de l’intérêt général et du collectif.
Dany-Robert Dufour analyse les liens entre économie ultralibérale et économie psychique. Trois « délires  » nous submergent. Le délire occidental dont la promesse de la satisfaction de tous nos désirs s’emballe au risque de tout perdre : affaiblissement de l’État, effondrement de l’individu et du lien social, destruction de la planète … « Remède » à ce premier délire, le délire fondamentaliste encourage une recherche de pureté et de toute puissance. Et, en miroir, le délire identitaire, fondé sur le mirage du retour au peuple et à la nation pointant des boucs émissaires.
La voie médiane et ultime pour reconstruire le rôle de l’Etat et refonder le lien social se développe sur le principe universaliste revivifié par Les Convivialistes

SOMMAIRE

Mal au Je-Nous 

  • Un nous atteint par trois délires 
  • Le délire pléonexique 
  • Le délire fondamentaliste 
  • Le délire identitaire 

Reconstruire un nous viable 

  • Renouer avec l’ « Esprit de Philadelphie »
  • Quatre principes que les États pourraient mettre en œuvre pour reconstruire les institutions 
  • De ces quatre principes généraux découlent trois considérations transversales  

Bibliographie

 

"Délabrement et reviviscences de l’intérêt général
Qu’en est-il de l’État dans une société postmoderne? Comment envisager les liens entre économie ultralibérale et économie psychique? Comment repérer les nouvelles émergences de l’intérêt général, du collectif? ..."

Introduit par Diane HUPPERT, Yapaka

Dans le cadre de la journée "Nous, Service public et intérêt général" organisé par yapaka en 2016 avec notamment : Dany Robert Dufour, Pierre Larrouturou, Bernard Stiegler et Stelios Stylianidis

Numéro de collection: 
101

 Imprimer la page