[Livre] Jeu t'aime : la recette de la michepopote

Un petit coin d’herbe et de terre, un trou d’eau et un arbuste offrent quantité de choses à l’enfant. C’est une excellente base pour cuisiner des tambouilles affreuses, qu’il s’agisse de potchi potcha, de tarte à la limace ou de pâtes au ver de terre. Parfois, ce sont des parfums plus délicats que l’enfant compose avec des fleurs sentant merveilleusement bon. L’enfant joue des textures, des couleurs, des odeurs. De ces cuisines et laboratoires improvisés, il revient généralement tout sale et tout crotté! «On voit que tu t’es bien amusé», disent ses parents. «Il est immunisé», disent d’autres. Généralement oubliées plusieurs jours d’affilée, ces potions magiques croupissent dans leur récipient de fortune. Les parfums de fleurs virent alors en nauséabondes mixtures. L’enfant apprend ainsi que les choses vivantes meurent et se transforment. Il apprend que le minéral, les cailloux, restent inertes, indestructibles sauf si on parvient à les effriter ou les briser. Et s’il écrase un escargot, que se passe-t-il ? Et s’il coupe la queue du lézard, qu’arrivera-t-il à l’animal ?

Extrait du livre "Jeu t'aime" disponible gratuitement au 0800/20 000 ou via le magasin en ligne

 Imprimer la page