[Livre] Manuel de survie pour parents d'ados qui pètent les plombs

Ce livre de 80 pages, rédigé par des professionnels de l'enfance et édité à 60.000 exemplaires s'adresse aux parents ainsi qu'aux professionnels qui les entourent. Il peut être commandé ici et est également disponible en version PDF.

[Extrait] 
[Repérer les signaux de détresse]
Votre adolescent ne vous écoute plus. Il est devenu aussi aimable qu’un ours mal léché. D’ailleurs, avec son corps qui n’en finit pas de grandir, il se déplace avec une allure pataude! De plus, rien en vous ne trouve grâce à ses yeux. Puisqu’il ronchonne à temps plein, vous vous demandez s’il ne vaudrait pas mieux le laisser rivé à sa console de jeux et déposer des plateaux-repas devant la porte de son antre. Il est pourtant plus que probable que cet ado fait l’insolent pour cacher sa fragilité et sa sensibilité. Lorsqu’un jeune s’acharne à décourager tout contact, va-t-il vraiment bien? Certes, vouloir débusquer le mal-être de votre ado alors qu’il vous envoie au diable pour un rien, c’est comme tenter de soigner un chat blessé: coups de griffes garantis! Faites pourtant preuve d’obstination et de tendresse. En effet, ses sarcasmes ont souvent pour but de vous tester en secret pour savoir s’il peut discuter avec vous sans que vous sous-estimiez ou vous vous moquiez de ce qui le tracasse. Plus un adolescent souffre, moins il osera en parler à ses proches. Au pire, il ne pourra même pas imaginer que ses parents soient capables de l’écouter et l’aider. Alors, allez-y franchement! Vous pourrez toujours rectifier si besoin en est. Il vaut mieux prendre le risque de brusquer votre enfant pour une broutille que de manquer d’attention alors qu’il est peut-être en danger.

 

 Imprimer la page