Professionnels

[Livre] Jeu t'aime : la recette de la michepopote

Un petit coin d’herbe et de terre, un trou d’eau et un arbuste offrent quantité de choses à l’enfant. C’est une excellente base pour cuisiner des tambouilles affreuses, qu’il s’agisse de potchi potcha, de tarte à la limace ou de pâtes au ver de terre. Parfois, ce sont des parfums plus délicats que l’enfant compose avec des fleurs sentant merveilleusement bon. L’enfant joue des textures, des couleurs, des odeurs. De ces cuisines et laboratoires improvisés, il revient généralement tout sale et tout crotté! «On voit que tu t’es bien amusé», disent ses parents.

[Extrait de livre] Adolescence et ennui

..."Nos adolescents sont de vieux bébés nés au XXIe siècle. Des bébés de la consommation, et même de la saturation. Ils veulent s’affranchir de ces liens qui, loin de les libérer, les enferment. Ce sont des bébés qui ont vécu dans une société infantilisée, refusant la frustration et le manque, se livrant de plus en plus à sa pulsionnalité. Ce sont des bébés qui, durant leur enfance, ont vécu des collages précoces et durables. Il me paraît très important d’insister sur ce point pour redonner aux adolescents leur dignité. Pour en finir avec ces attaques permanentes contre leurs excès et leur...

[Evénement] Rencontres "Jeu t'aime" 2022

Venez jouer gratuitement en famille lors des 12èmes Rencontres « Jeu t'aime » qui auront lieu exceptionnellement les deux derniers dimanches de novembre : le 20 et le 27/11. Plus d'une dizaine de villes, des professionnels et des bénévoles vous accueilleront pour jouer et partager un moment en famille. Au programme : jeux de société, jeux géants, jeux pour les tout-petits, lecture, musique, ateliers créatifs... Le programme se construit peu à peu, cette page des Rencontres sera régulièrement mise à jour.

[Etre parents, c'est...] Oser demander de l'aide

On attend tant et tant des parents… Comme si tous nous devions être des Super-Mamans et des Super-Papas. Pourtant, un jour ou l’autre, les choses nous échappent. Il nous arrive de ne pas pouvoir aider notre enfant et de devoir nous tourner vers les autres. Reconnaître et dire ses propres limites est le passage obligé pour oser demander de l’aide et chercher les relais profitables à l’enfant. Il en faut du courage pour oser dire à son fils ou à sa fille : « Tu sais, moi, là, je ne sais pas t’aider. Alors on va faire appel [Lire la suite

 Imprimer la page