[Vidéo] Le défi à l’adolescence se fonde sur un besoin de reconnaissance

Auteur: 

Un entretien avec Marion Haza (05:42), psychologue clinicienne.

Un des enjeux de l'adolescence est de quitter le monde de l'enfance, la sphère parentale et la sécurité qui l'accompagne pour s'aventurer dans le monde des adultes, qui peut véritablement effrayer l'adolescent. Il s'agit alors pour lui de trouver de nouveaux repères et surtout de trouver auprès des pairs de la reconnaissance, une nouvelle appartenance. Pour se sentir accepté, l'adolescent teste des looks, de nouveaux langages, expérimente... Le défi est également une de manières pour lui de se faire accepter, intégrer, de trouver sa place, de tester les limites. Un adolescent qui va bien va prendre des risques modérés, tels que sécher un cours. A contrario, un adolescent qui va mal prend de trop gros risques et se met en danger. L'ordalie, qui se caractérise par le fait de remettre sa vie dans les mains du destin (par exemple, traverser une voie de chemin de fer...) signe un mal-être qu'il est indispensable de prendre en charge. 

La place des adultes est donc d'encadrer ces défis plutôt que de les interdire, de mesurer leur degré de danger et ainsi de poser les limites pour signifier aux adolescents que les adultes sont présents, soutenants, sécurisants.  

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Thématique: 

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

"Les âges irrités de la majorité", Intermag, janvier 2016.

Par Jean Blairon, Isabelle Dubois, Jacqueline Fastrès, Jérôme Petit et Laurence Watillon