[Vidéo] Résidence alternée dans un domicile unique : quels bénéfices pour l’enfant ?

Un entretien avec Sylvain Missonnier (02:23), professeur de psychologie clinique de la périnatalité.

Certains parents proposent comme solution de garde, que l'enfant reste dans un domicile unique et qu'ils fassent les déplacements. Dans certaines situations très conflictuelles, la mise en place d'une telle solution témoigne de la possibilité pour les parents d'un décentrage de leurs propres besoins pour véritablement s'identifier à leur enfant. 
Mais, ce n'est alors plus l'ordre, la géographie parentale qui gouverne mais bien celle de l'enfant... Les conséquences à long terme, pour lui, d'une telle inversion générationnelle, sont à interroger. 

Entretien réalisé lors du 7e congrès européen de l’AEPEA "Corps à corps. Souffrances du corps et travail psychique chez le bébé, l’enfant, l’adolescent, la famille et les soignants" tenu à Bruxelles en mai 2014.

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

La garde alternée : pas pour les tout-petits

La garde alternée[1] : pas pour les tout-petits   Evoquer la question de l’hébergement d'un tout-petit dans le contexte d'une séparation parentale soulève des débats passionnels autour des droits de...