[Extrait] Conséquence de la violence conjugale pour l'enfant

"Dans ces situations de violence et d’emprise pathologiques, il n’y a pas beaucoup de place pour l’enfant. Le couple est indisponible pour son entourage et il n’est préoccupé que par lui-même dans cet enfermement relationnel où les enjeux narcissiques de pouvoir et de dépendance sont tellement importants que l’enfant est souvent utilisé soit comme faire-valoir pour l’un ou l’autre des parents s’il est brillant, valorisant, soit comme réceptacle du négatif s’il pose des difficultés et/ou ne se développe pas comme le ou les parents l’auraient souhaité. En tout cas, il n’a pas d’existence propre, ses besoins sont déniés et il ne sert qu’aux enjeux du couple." [p.41]

Extrait du livre Temps d'arrêt "La violence conjugale frappe les enfants", par Christine Desmarez et disponible gratuitement en téléchargement.

 Imprimer la page