[Livre] Ces désirs qui nous font honte – Désirer, souhaiter, agir : le risque de la confusion.

Le désir est pulsion de vie. Mais pas à n’importe quel prix ! L’auteur explique pourquoi la vie intime et la vie sociale impose une indispensable distinction entre désirer & agir et désirer & souhaiter. A la lumière de celle-ci, il aborde le concept de la honte.

Ce temps d’arrêt publie le texte de la conférence que Serge Tisseron a donnée en avril 2004.

 

SOMMAIRE

Nous sommes des êtres de désirs

  • ​La nécessaire représentation des désirs agressifs
  • La nécessaire représentation des désirs érotiques
  • Chacun d'entre nous dispose de trois moyens pour se représenter ses désirs et les socialiser
  • Les moyens de symbolisation que l'être humain s'est donnés pour se représenter ses propres désirs sont aujourd'hui volontiers utilisés pour les exciter, souvent à son insu, et les détourner vers la consommation
  • Face à l'environnement d'images, les adultes ont un rôle éducatif essentiel à jouer vis-à-vis des enfants

La responsabilité des institutions : apprendre à dire pour ne pas faire

  • La campagne actuelle contre la pédophilie, essentielle pour protéger les enfants, nous ferait courir un risque considérable si elle contribuait à marquer du sceau de la pthologie et de la déviance tous les émois érotiques des adutltes vis à vis des enfants
  • Celui qui cherche à se convaincre qu'il n'éprouve pas d'émotion érotique avec les enfants est à la fois enclin à les diaboliser... et à les agir à son insu !

L’enfant désire parfois un rapprochement sexuel qu’il ne souhaite jamais… sauf s’il a été précédemment abusé

  • De la même manière que "dire son désir" n'est pas le "réaliser", on peut ne pas "souhaiter" accomplir ce que pourtant on désire
  • La morale de Peau d'âne
  • Quand un adulte désire une relation sexuelle et en même temps ne la souhaite pas, c'est son souhait qui doit être entendu
  • Les travailleurs de la santé mentale ne sont pas des gendarmes

Avoir honte pour un autre : les revenants et fantômes

  • Les revenants et les fantômes
  • Quand les disparus deviennent des revenants
  • La honte d'un fantôme à l'intérieur de soi

Le thérapeute face à la honte

  • Honte et culpabilité, une distinction essentielle
  • Les trois phases de la honte

Bibliographie

 

Numéro de collection: 
9
Ce livre est disponible en librarie

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

Faut-il prévenir les enfants des abus sexuels ?

Régulièrement, l’actualité met en exergue un fait d’abus sexuel ou de maltraitance. La dramatisation excessive ou l’extrême focalisation sur des événements rares peut avoir des effets nocifs. Aux...