Fonctions parentales

Fonctions parentales

La famille évolue, les rôles parentaux s’organisent différemment : « nouveau père », travail de la femme, accroissement du temps de loisir, répartition égalitaire des tâches familiales, famille monoparentale, combat des couples homosexuels pour l’ adoption, réforme législative sur base d’un principe d’égalité de droit parentaux… Une tendance actuelle participe  à réduire la fonction parentale à une fonction unique, univoque et interchangeable, le législateur qualifie même  le parent « d’auteur du projet parental » Mais qu’est -il pour le développement de l’enfant ?

[Vidéo] Qui sont les parents d'un enfant?

Daniel Coum, psychologue clinicien, psychanalyste, relit la question parentale à la lumière des nouvelles configurations familiales.  La dénomination de père et mère en référence au droit induit une forme d'unicité alors que le terme de parentalité ouvre cette notion au pluriel. Elle permet d'inclure d'autres adultes qui entourent l'enfant, qui s'engagent auprès de lui, prennent une responsabilité dans son éducation.  (03:44)

[Vidéo] L’amour parental comporte toujours une dose d’ambivalence

 Bernard Golse, pédiatre, pédopsychiatre explique l'ambivalence, entre amour et haine, présente dans toute relation dont il est difficile à faire entendre particulèrement dans la relation maternelle. Jouer avec cette ambivalence,  adopter des rituels, des  mécanismes de défense épongent cette présence simultanée de sentiments contradictoires. Ces détours sont précieux pour penser la haine et prévenir la maltraitance. (03:51)

[Vidéo] Garde alternée : les besoins de l’enfant avant 2 ans

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (03:36)

En grandissant, l’enfant développe  peu à peu  sa motricité, sa capacité langagière, également sa capacité de symbolisation.  Progressivement  l’enfant acquiert  la capacité de garder en lui la présence de son parent même absent ; cet élément est essentiel comme condition sécure pour l’enfant en cas de garde alternée.  

 

[Vidéo] L'impact de la violence conjugale sur le jeune enfant

Reine Vander Linden (05:04), psychologue clinicienne rappelle combien le jeune enfant vit de plein fouet la violence entre ses parents. Totalement dépendant de l'adulte, l'enfant est submergé par une angoisse d'insécurité et de peur de perdre son parent. L'enfant n'est pas outillé pour élaborer cette violence, en prendre distance. Dès lors, elle s'imprime en lui telle une trace traumatique. 

 Imprimer la page